La guerre, Napoléon et nous

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

La guerre, Napoléon et nous

Message par the argie » 12 Juil 2015 12:18

Les admirateurs de Napo ne peut pas cesser de voir l'aspect le plus important que sa vie. Nous pouvons nous remplir la bouche en parlant de l'oeuvre civile, législative, etc... mais nous ne pouvons pas nier que le plus connu de lui est l'aspect militaire. En fait, la legende est nourri plus que rien de faits militaires. Mais beaucoup insistent en voir chez Napoleón un pacifiste quand cette idée sera contraire au personnage et à l'époque.
Napoléon était un militaire, un soldat, depuis les 9 ans.
Pour quoi le nier?
Pour quoi chercher en Napoleon un pacifisme qui n'existe pas?
Napoleon vivait à une époque où les problèmes étaient résolus par la violence, étant la recherche de solutions pacifiques une idée relativement nouvelle.
Maintenant, l'idée d'un guerrier nous est désagréable. Pour cette raison, nous essayons de l'imprégner de caractéristiques qui lui sont impropres. par exemple, le pacifisme.
Moi, j'exprime un grand fascination par la guerre, je l'admette. Napoleon était un soldat qui aimait être dans l'armée et c'était la première chose que j'ai vu et admiré. Il n'a pas été un pacifiste. S'il l'aurait été, maintenant je serais dans le forum de Julius Caesar ou d'Alexandre Magne, pour joie de quelques-uns :wink: ...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 18/12/2003 22:43
the argie
 

Message par hypolite » 12 Juil 2015 12:19

Personellement, j'ai tout d'abord connu le personnage coté militaire, comme tout le monde (je pense), mais de m'interresser à Napoléon m'a amené aussi à m'interresser a tout l'aspect politique et civil de son oeuvre, ce qui m'a passionné tout autant !
Napoléon ne peut être pacifiste, car ce mot n'avait pas grand sens à l'époque, mais celà ne veut pas dire pour autant qu'il était forcement belliqueux ! Je me suis toujours battu contre l'appelation "guerres Napoléoniennes", parce que Napoléon ne peut être tenu pour responsable des guerres déclenchées sous Louis XVI et poursuivient sous la Révolution pas plus qu'il n'est responsable de la rupture de la paix d'Amiens !
Par contre, contrairement aux pacifistes, l'Empereur a toujours préféré la guerre au deshonneur ! :wink:


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 19/12/2003 18:16
hypolite
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:19

hypolite a écrit :Personellement, j'ai tout d'abord connu le personnage coté militaire, comme tout le monde (je pense)

Grâce au site d'Albert Martin, mon fils (qui a 6 ans) connaît surtout Napoléon comme un tricheur aux cartes. Les temps changent dirait-on. :wink:
hypolite a écrit :mais de m'interresser à Napoléon m'a amené aussi à m'interresser a tout l'aspect politique et civil de son oeuvre, ce qui m'a passionné tout autant !

Comment peut-on se passionner pour la rédaction du Code civil, la mise en place des préfets, la création de la banque de France, etc ? Pourquoi voulez-vous toujours qu'il y ait de la passion dans ce que vous faites ?
hypolite a écrit :Napoléon ne peut être pacifiste, car ce mot n'avait pas grand sens à l'époque

Justement, dans ce domaine, c'est une époque de transition. Des philosophes des Lumières avaient rédigé des projets de paix perpétuelle. Louis XV avait horreur de la guerre. Lannes exprimera des idées similaires. Le discours guerrier restait toutefois le plus courant.
hypolite a écrit :mais celà ne veut pas dire pour autant qu'il était forcement belliqueux !

Je ne connais pas de paroles de Napoléon qui condamneraient la guerre. Peut-être quelqu'un en connaît-il ?
hypolite a écrit :Je me suis toujours battu contre l'appelation "guerres Napoléoniennes"

C'est bizarre comme attitude. Le qualificatif "napoléonien" attribué à ces guerres est plutôt une reconnaissance de l'importance du personnage dans la période.
hypolite a écrit :parce que Napoléon ne peut être tenu pour responsable des guerres déclenchées sous Louis XVI et poursuivies sous la Révolution pas plus qu'il n'est responsable de la rupture de la paix d'Amiens !

"Responsable, pas coupable", comme disait l'autre :wink:
hypolite a écrit :Par contre, contrairement aux pacifistes, l'Empereur a toujours préféré la guerre au deshonneur !

Cette remarque me paraît être d'un goût particulièrement douteux. Il existe trente-six sortes de pacifistes et je ne pense pas que l'on puisse leur mettre à tous une étiquette d'hommes ou de femmes déshonorables. Quant à Napoléon, sa préférence pour la guerre engageait d'abord les soldats qui allaient se faire tuer à la guerre plus que lui-même. Il est donc un peu facile de considérer que le seul à être honorable est celui qui veut continuer cette guerre contre toute raison et non ceux qui se rendent compte que cette continuation est inutile, comme ce fut le cas par exemple en 1814.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 19/12/2003 23:05
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3799
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par the argie » 12 Juil 2015 12:19

Si le mot pacifiste est incorrect, donc on doit changer la question initiale, la question ne serait pas si Napoleon a été un pacifiste ou non. Maintenant la question doit être: Napoléon aimait la guerre ou non?

Il fait quelque temps, Shlomo Bennami a dit que pour obtenir la paix les deux parties,( les israélites et les palestiniens dans le cas de Benami), doivent faire des concessions. Mais pas de concessions ridicules, il a parlé des concessions pénibles pour les deux parties
On peut dire la même chose de Napoléon et les guerres. Une autre question: Napoleon a cedé? Mais je ne parle pas des petits concessions. Il a fait un sacrifice pour obtenir la paix?
L'empereur Auguste a dit que si on veut la paix, on doit se preparer pour la guerre. Je ne suis pas catholique mais je sais que le pape Juan Pablo II ( l'actuel pape) a dit que si on veut la paix, on doit être juste.
Napoleon a offri quelque fois une paix juste? Ou il s'est preparé pour la guerre?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 20/12/2003 13:53
the argie
 

Qui vis pacem para bellum

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:19

Je ne savais pas que cette phrase était attribuée à Auguste, mais il est certain que Napoléon se percevait comme un Romain dans la tradition antique du terme et non dans l'acception catholique. Il a donc toujours fonctionné avec l'idée qu'il obtiendrait la paix en gagnant la guerre. Mais s'il a gagné beaucoup de guerres, il n'a jamais gagné la paix.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 20/12/2003 14:11
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3799
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par hypolite » 12 Juil 2015 12:19

La paix n'est toujours qu'une pose entre deux guerres ! :!:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 20/12/2003 19:44
hypolite
 

Message par the argie » 12 Juil 2015 12:19

hypolite a écrit :La paix n'est toujours qu'une pose entre deux guerres ! :!:

Quand on ne souhaite pas vraiment la paix, cette définition est correcte.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 21/12/2003 21:37
the argie
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:19

Je pensais plutôt que c'était la guerre qui troublait la paix. Mais ça doit être du même ordre que la discussion sur le verre à moitié plein ou à moitié vide. Sauf que (heureusement ?) dans certains pays, la proportion entre la paix et la guerre n'est pas de 50/50.
(J'approuve entièrement la remarque de The Argie)

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 22/12/2003 16:11
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3799
Inscription : 26 Avr 2006 12:17


Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron