FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
les penchants sexuels de Napoléon
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:32
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
Pour certaines, par pour toutes. . .

Certaines écoles veulent donner une origine plus physiologique que psychique à l'homosexualité. Avec l'intention pour certains de présenter l'homosexualité comme quelque chose imposé par un élément extérieur au développement de la personne et considérer ainsi qu'il n'y a aucun choix de sa part. D'autres qui défendent la même thèse veulent clairement séparer les homosexuels des hétérosexuels en les présentant comme des individus hors normes. Dans les deux cas, il y a, la plupart du temps, une intention démonstratrice qui sous-tend de telles théories.
FA8 a écrit:
Vous êtes déjà passé par cette phase Laughing Laughing Laughing ???

Je dois vous avouer que je n'en sais trop rien et que, de toute façon, c'est de peu d'intérêt.
FA8 a écrit:
C'est du n'importe quoi.

Ce qui est surtout n'importe quoi, c'est de répondre systématiquement de manière agressive à des questions qui ne le sont pas.
FA8 a écrit:
Si Napoléon était reconnu comme homosexuel je serai vraiment déçu, et il ne ferait plus partie des mes personnages historiques préférés, mais la période en question m'intéresserait toujours.

Il y a bien d'autres aspects avérés de la personnalité de Napoléon qui sont beaucoup plus décevants, mais qui manifestement ne vous dérangent pas et auraient même tendance à vous fasciner. Une telle approche n'a rien à voir avec un intérêt pour la période que vous connaissez assez mal et que vous ne cessez de remodeler pour qu'elle corresponde à l'idée que vous voulez en avoir. Que Napoléon ait vraiment été homosexuel n'a en fait strictement aucune importance. Par contre, tout le discours qui se développer pour prouver absolument qu'il ne l'est pas est assez intéressant pour mettre en évidence les phobies de certains.
FA8 a écrit:
Etonnant de la part de Staps.

Dans ce débat, c'est bien vous qui exprimez des préjugés concernant l'homosexualité, préjugés qui n'arrêtent pas d'infuencer vos avis sur les questions historiques. J'ai moi-même des préjugés sur la question. Je m'efforce pourtant de les mettre de côté pour pouvoir étudier cette question avec un minimum de sérénité.
FA8 a écrit:
Charité bien ordonnée commence par soi même Laughing .

C'est vous le "chrétien". C'est donc vous qui êtes tenu par vos convictions religieuses d'exercer la charité. Le rôle d'un chrétien est d'être charitable et non de rappeler aux autres qui ne se disent pas chrétiens qu'ils doivent l'être alors que lui n'en donne jamais l'exemple.
FA8 a écrit:
Je vous donne la définiton de préjugé: opinion préconçue, adoptée sans examen.Ok !

Ca correspond exactement aux opinions que vous exprimez sur les homosexuels.
FA8 a écrit:
Ce n'est pas MA définition, je prends celle du dictionnaire.

Donnez-moi la définition de votre dictionnaire, car mon édition du Petit Robert (rien à voir avec notre ami camionneur :wink:) ne reprend pas ce mot.
FA8 a écrit:
Conne on ne jette plus des chrétiens dans les arènes. . .

Oui, maintenant dans les arènes, ce sont les spectateurs qui s'entretuent...
FA8 a écrit:
Idem pour mon exemple.

Pas sûr que mon nouvel exemple soit la preuve d'un progrès de la civilisation.
FA8 a écrit:
Si au contraire de vous.

Parlez-nous d'histoire alors, plutôt que de nous étaler en permanence votre "moi" omniprésent.
FA8 a écrit:
Les bébés se font toujours de la même façon depuis la nuit des temps, ou cela a aussi changé Rolling Eyes ???

Et oui, justement, même en ce domaine, il y a eu des évolutions : la fécondation in vitro, les mères porteuses, le clonage peut-être un jour et la contraception enfin efficace. La maîtrise de la natalité représente une évolution fondamentale dans le domaine. Les études sur l'histoire de la sexualité ont montré qu'il fallait ranger définitivement au rang des idées fausses l'affirmation selon laquelle les comportements sexuels ne pourraient avoir une histoire parce que le cadre biologique n'évoluerait pas. Mais j'imagine pour affirmer ce que vous affirmez qu'il s'agit là d'un des aspects de la recherche historique dont vous n'avez pas connaissance.
FA8 a écrit:
Effectivement je prends des cours de théologie avec les soeurs de mon quartier qui sont diplômées et titulaires d'un doctorat en théologie, mais vous prétendrez encore je ne sais quoi. . . Enfin comme d'habitude.

J'ai un ami qui est docteur en droit canonique. Il n'a pas pour autant la prétention de me donner des cours sur l'histoire de la justice ecclésiastique sous l'Ancien Régime. La théologie et l'histoire de l'Eglise sont deux choses distinctes. Un historien est plus habilité à parler de la seconde qu'un théologien, même si certains théologiens ont fait de grandes recherches dans une perspective historique. Cette démarche ne semble toutefois pas toujours appréciée parmi les autorités ecclésiastiques. Les doctrines du théologien Hans Kung qui avait beaucoup travaillé dans une perspective historique ont été condamnées par Jean-Paul II, il y a quelques années. Comme quoi les habitudes dogmatiques de l'Eglise catholique sont encore une réalité présente.
FA8 a écrit:
Je me demande d'ou sortent toutes vos idées.

Je ne fais que retranscrire les résultats de travaux historiques. Ce ne sont pas mes idées, mais des éléments provenant de mes lectures et notamment la lecture des livres de Jean Delumeau. C'est aussi le fruit de mes cours à l'université, mais je n'ai nulle envie de vous citer le nom de mon professeur pour que vous le compariez à nouveau à Roger Caratini.
FA8 a écrit:
Les discours des Hommes changent, mais pas celui de la Sainte Bible !

Depuis des siècles, on fait dire ce qu'on veut aux textes bibliques et aux Evangiles. Un autre sujet a été ouvert sur cette question sur ce forum et vous n'avez rien trouvé de très intéressant à y dire, car les déformations de la doctrine sont un des problèmes les plus préoccupants de l'histoire de l'Eglise catholique.
FA8 a écrit:
Vous me l'a ressortez à chaque fois cette idée là. . .

Vous mélangez les choses. Ici je vous parlais spécifiquement de vos proclamations de grand chrétien en soulignant qu'en même temps vos affirmations concernant l'histoire de l'Eglise n'avaient généralement rien d'historique et étaient purement apologétiques.
FA8 a écrit:
Tout le monde sait que je ne sais rien

Je pense que c'est effectivement l'image que vous êtes arrivé à donner de vous-même. Elle est en partie inexacte, car quand vous vous donnez la peine de faire des recherches, vous êtes capable d'écrire des contributions qui ne sont pas toujours totalement dépourvues d'intérêt. Malheureusement pour vous, vous ne faites pas souvent cet effort et vous retombez souvent dans le travers d'affirmer des choses sans savoir de quoi vous parlez et sans même comprendre de quoi il est question. Et quand vous vous rendez compte de votre erreur, il est trop tard, car vous ne voulez jamais reconnaître que vous avez pu vous avancer un peu vite. Du coup, vous vous obstinez à essayer de démontrer que vous aviez raison et vous vous enfoncez lamentablement. C'est bien triste. Tout le monde compatit. Mais comme vous vous montrez agressif dans votre obstination à démontrer que vous aviez raison, tout le monde finit par en avoir marre et plus personne ne compatit.
FA8 a écrit:
que vous savez tout.

J'ai suivi un excellent cours d'histoire du christianisme à l'université et je n'ai pas honte de le dire. Si je peux en faire partager ne serait-ce que quelques vagues fragments, je n'hésiterai pas à le faire. Je sais que je n'atteindrai jamais la même qualité que ce cours, mais j'essaie quand même. Il y a me semble-t-il une légère nuance par rapport à "tout savoir".
[quote="FA8"]Tout ceci est une fable convenue sur ce forum[/color].
Oui, c'est votre fable.
FA8 a écrit:
Réplique très intelligente

Je vous donne un exemple d'évolution avérée. Ce n'est ni intelligent, ni bête. C'est un exemple.
FA8 a écrit:
Comme la Belgique l'adopte, c'est une bonne évolution

Où avez-vous lu que je portais un jugement sur cette évolution ?
FA8 a écrit:
Je me demande ce que vous auriez dit à propos des lois votées en Allemagne à partir de 1933. . .

On en a déjà parlé dans un autre sujet. Lisez-le, ça répondra sans doute en partie à votre question.
FA8 a écrit:
Pour votre information Hypolite il faut savoir employer les bonnes expressions. PD est le diminutif de pédophile ou de pédéraste, mais en aucun cas homosexuel Laughing .

C'est vous qui vous trompez en fait. Il s'agit bien d'une allusion à "pédérastie", qui est le terme pour désigner les pratiques homosexuelles dans la Grêce antique. Il en a déjà été aussi question sur ce forum (mais apparemment vous n'y lisez que ce que vous voulez bien ou vous ne retenez des diverses interventions que ce qui vous arrange). Il s'agit sans doute d'un abus de langage et d'une confusion, car toutes les relations homosexuelles ne se conforment pas au modèle de "l'amour grec". La focalisation sur les éventuels aspects pédophiles de la pédérastie est récente. Elle est en partie liée à des affaires judiciaires récentes qui ont fait grand bruit et à l'émergence d'une pornographie mettant en scène des enfants sur Internet. Ce n'est en fait que très récemment que la pédophilie est devenue le crime absolu. Avant cela, on n'en parlait pas. Elle faisait l'objet d'une certaine tolérance, car la honte et la culpabilisation des victimes les empêchaient de pouvoir s'exprimer. Depuis la découverte de l'affaire Dutroux, la tendance s'est inversée. Il y a eu un phénomène d'hyper-médiatisation et à un moment, on découvrait presque tous les jours de nouvelles affaires. Le procès Dutroux mettra peut-être en évidence qu'avant d'être un pédophile, Marc Dutroux est un grand pervers, s'attaquant aussi bien à des enfants qu'à des adultes.
FA8 a écrit:
Effectivement je n'aime pas les PD et autres Marc Dutroux.

Evitez les amalgames. Il n'y a pas des quantités de Marc Dutroux. Du moins, je l'espère.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/03/2004 11:44
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Pourquoi Napoléon ne portait-il pas de moustache ? Et dans le cas contraire, pourquoi ne trouve-t-on pas de représentation le montrant arborer une moustache ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bernard le 27/03/2004 17:02
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Pourquoi napoléon ne portait pas de ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:32
Sujet du message: Pourquoi napoléon ne portait pas de ?
Répondre en citant

C'est là une question très pertinente que vous posez, Bernard. Nous pouvons penser que, vû que la Révolution et l'Empire s'inspirèrent de l'antiquité Romaine et que si l'on s'est toujours représenté les gaulois comme des moustachus, les romains, eux, on les a toujours imaginé le visage glabre, on peut en chercher la cause là. Après tout, n'oublions pas que napoléon s'est fait, à plusieurs reprises, représenté en empereur romain. Mais, bon, ce n'est qu'une hypothèse. Peut-être, tout simplement,
si l'Empereur aimait le port de la moustache chez ses soldats, trouvait-il que celà ne lui allait pas à lui ? ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean-Yves le 27/03/2004 19:08
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:32
Sujet du message:
Répondre en citant

La moustache était de rigueur dans l'armée avant l'arrivée de Napoléon et ce dernier preferait les visages glabres dans son entourage direct (aides de camps, généraux etc) ! :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 27/03/2004 19:31
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Certaines écoles veulent donner une origine plus physiologique que psychique à l'homosexualité

D'autres écoles veulent donner une origine plus psychique que physiologique à l'homesexualité. . .

D'autres qui défendent la même thèse veulent clairement séparer les homosexuels des hétérosexuels en les présentant comme des individus hors normes

Les homosexuels et les hétéresexuels sont très différents.

Je dois vous avouer que je n'en sais trop rien et que, de toute façon, c'est de peu d'intérêt.

Vous citez une affirmation pour appuyer votre propos, et ensuite vous dîtes ne pas trop savoir. . . Toujours tout et le contraire avec vous.

Ce qui est surtout n'importe quoi, c'est de répondre systématiquement de manière agressive à des questions qui ne le sont pas.

Ce qui est du n'importe quoi, c'est de toujours qualifier les autres d'agressifs, d'incompétents etc, avec ce genre de propos vous vous décribilisez plus qu'autre chose. . .

Il y a bien d'autres aspects avérés de la personnalité de Napoléon qui sont beaucoup plus décevants

Cela dépend encore une fois des perceptions de chacun, mais pouvez vous me citer des aspects de la personnalité de Napoléon plus décevants ( il doit y en avoir beaucoup Laughing )???

mais qui manifestement ne vous dérangent pas

Arrêtez de jouer le voyant à propos de mes futures interventions.


et auraient même tendance à vous fasciner


Au lieu de balancer des idées à l'emporte pièce, donnez des exemples concrets!!! :wink:

Une telle approche n'a rien à voir avec un intérêt pour la période que vous connaissez assez mal

Très comique Laughing venant de vous. Une fois, vous m'avez mis au défi en me posant une question sur une bataille impériale, n'ai je point trouvé la réponse??? :twisted: Si je vous propose le contraire accepterez vous de relever le défi?? Pour montrer aux autres intervenants que vous connaissez aussi bien la période que vous voudriez nous faire croire. . .

vous ne cessez de remodeler

Vous ne cessez jamais de jouer, de lancer des attaques, des accusations sans preuves, et passer votre temps à vouloir casser l'héritage Napoléonien.

Que Napoléon ait vraiment été homosexuel n'a en fait strictement aucune importance

Si.

Par contre, tout le discours qui se développer pour prouver absolument qu'il ne l'est pas est assez intéressant pour mettre en évidence les phobies de certains.

Etonnant pour une personne qui a dit:tout individu passe par une phase d'attirance homosexuelle
De plus le fait de ne pas répondre à une question, ou plus tôt de répondre "je ne sais pas "à la deuxième phrase citée en rouge est légérement douteux. . . Mais si vous êtes arc en ciel :twisted: , cela ne changera rien à ma vie.

Dans ce débat, c'est bien vous qui exprimez des préjugés concernant l'homosexualité, préjugés qui n'arrêtent pas d'infuencer vos avis sur les questions historiques

Aucun préjugé, par contre je reconnais avoir du mal avec certaines personnes se qualifiant d'historiens sérieux, mais qui mêlent basses attaques et critiques personnelles et qui s'acharnent sur un mort !

J'ai moi-même des préjugés sur la question

Par que sur la question. . .

C'est vous le "chrétien".

Pas plus ou pas moins que vous.

C'est donc vous qui êtes tenu par vos convictions religieuses d'exercer la charité

Je cite la signature de Staps sur un autre forum :Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. (Matthieu 5:44)

Encore une preuve, que vous dîtes tout et le contraire!!!

Le rôle d'un chrétien est d'être charitable

Avec vous je porte ma croix, je suis gentil, patient, tolérant, ouvert malgré toutes vos attaques et votre manque de considération à mon égard.

Donnez-moi la définition de votre dictionnaire

Si vous êtes sage, ok.

Oui, maintenant dans les arènes, ce sont les spectateurs qui s'entretuent...

Ou???

Parlez-nous d'histoire alors

Difficile avec vous.

Et oui, justement, même en ce domaine, il y a eu des évolutions : la fécondation in vitro, les mères porteuses, le clonage peut-être un jour et la contraception enfin efficace.

Il faut toujours du sperme et une ovule ( malgré tous vos exemples ). :twisted:

J'ai un ami qui est docteur en droit canonique

Tant mieux pour lui.

Il n'a pas pour autant la prétention de me donner des cours sur l'histoire de la justice ecclésiastique sous l'Ancien Régime

Il devrait.

La théologie et l'histoire de l'Eglise sont deux choses distinctes

Merci de nous le dire, sans vous nous ne l'aurions jamais appris.

Je ne fais que retranscrire les résultats de travaux historiques

On ne dirait pas.

C'est aussi le fruit de mes cours à l'université

Toujours cette facheuse manie de se mettre en avant. Narcissique....

Depuis des siècles, on fait dire ce qu'on veut aux textes bibliques et aux Evangiles

Certains déforment l'histoire Laughing Laughing Laughing , d'autres le message évangélique. . . Nous pouvons remarquer un rapport entre les deux.

Un autre sujet a été ouvert sur cette question sur ce forum et vous n'avez rien trouvé de très intéressant à y dire

A force de dire que je suis inintéressant ou autre chose dans le genre, vous renforcez mon idée sur vous, à savoir votre mépris des plus jeunes et des personnes ne pensant pas comme vous.

Je pense que c'est effectivement l'image que vous êtes arrivé à donner de vous-même

D'après mes récents contacts, ce n'est pas ce qu'il en ressort. . . :wink:

car quand vous vous donnez la peine de faire des recherches, vous êtes capable d'écrire des contributions qui ne sont pas toujours totalement dépourvues d'intérêt

Incapable de faire un compliment, juste un la moitié d'un compliment. C'est navrant.

Il s'agit bien d'une allusion à "pédérastie", qui est le terme pour désigner les pratiques homosexuelles dans la Grêce antique.

Hommes aimant les enfants, je sais merci.

Elle est en partie liée à des affaires judiciaires récentes qui ont fait grand bruit et à l'émergence d'une pornographie mettant en scène des enfants sur Internet.

Après Staps le grand historien belge, remercions la grande Belgique pour avoir mis au grand jour ces tristes affaires de pédopholie.

J'ai suivi un excellent cours d'histoire du christianisme à l'université et je n'ai pas honte de le dire

Toujours cette mise en avant, vous devez avoir un déficit d'image. . . Cela se guérit.

Si je peux en faire partager ne serait-ce que quelques vagues fragments, je n'hésiterai pas à le faire

Et maintenant, il va vouloir nous donner des leçons.

Je vous donne la définition de pédérastie : attirance sexuelle ressentie par un homme pour les jeunes garçons, relation physique entre un homme et un jeune garçon

La différence est énorme entre les pédérastes et les homos. Les premiers sont intolérables, les deuxièmes si !

Bonne nuit Narcisse.


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 28/03/2004 00:16
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
Frédéric Staps a écrit:
Oui, maintenant dans les arènes, ce sont les spectateurs qui s'entretuent...

Ou???

Dans les stades de foot.
FA8 a écrit:
frédéric Staps a écrit:
Et oui, justement, même en ce domaine, il y a eu des évolutions : la fécondation in vitro, les mères porteuses, le clonage peut-être un jour et la contraception enfin efficace.

Il faut toujours du sperme et une ovule ( malgré tous vos exemples ).

Heureusement, cela ne se limite pas à cela.
FA8 a écrit:
Frédéric Staps a écrit:
J'ai un ami qui est docteur en droit canonique

Tant mieux pour lui. ETC...

Voici le genre de réponses inutiles et méritant d'être coupées. Enfin, je dis ça... Avis à l'équipe d'administration :wink:
FA8 a écrit:
votre mépris des plus jeunes

Un grand pourcentage de jeunes sont méprisables.
FA8 a écrit:
La différence est énorme entre les pédérastes et les homos. Les premiers sont intolérables, les deuxièmes si

Faut-il un traducteur ? J'ai du mal à comprendre. Auriez-vous oublié un mot ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Bernard le 28/03/2004 01:32
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Du calme, FA8! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message: Du calme, FA8!
Répondre en citant

FA8,
Vos remarques, quand elles se limitent à l'histoire, sont pour la plupart très intéressantes.
Pourriez-vous les limiter à cela (après tout, c'est le but de ce forum, ne l'oubliez pas :) ) et nous éviter désormais ces remarques perfides et personnelles? Ces dernières ne font jamais avancer les débats.
Tous les participants de ce forum apprécieront.
D'avance, merci.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean G. le 28/03/2004 07:04
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
La différence est énorme entre les pédérastes et les homos. Les premiers sont intolérables, les deuxièmes si

Parfois, il faut prendre le problème à l'envers :
Citation:
La différence est énorme entre les homos et les pédérastes. Les premiers sont tolérables, tandis que les deuxièmes ne le sont pas.

:wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Dimitri Chostakovitch le 28/03/2004 09:42
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
D'autres écoles veulent donner une origine plus psychique que physiologique à l'homesexualité. . .

C'était évidemment sous-entendu dans ma phrase. Je pensais que c'était assez clair et qu'il n'était pas nécessaire de le préciser.
FA8 a écrit:
Les homosexuels et les hétéresexuels sont très différents.

Aussi différents que ceux qui aiment le chocolat et ceux qui ne l'aiment pas.
FA8 a écrit:
Vous citez une affirmation pour appuyer votre propos, et ensuite vous dîtes ne pas trop savoir. . . Toujours tout et le contraire avec vous.

Vous me demandiez si j'étais moi-même passé par une phase d'attirance homosexuelle que certains psychologues veulent déceler chez chaque individu. Je vous réponds que, pour mon cas personnel, je n'en sais rien. Cela ne contredit en rien la théorie que je mentionnais. Mais je n'essaie pas particulièrement de valider ou d'invalider les théories psychologiques en les confrontant à ma propre expérience. Vous avez, je l'espère, déjà entendu parler de l'inconscient, ce qui fait qu'un individu n'est pas toujours le mieux placé pour comprendre son propre comportement.
FA8 a écrit:
Ce qui est du n'importe quoi, c'est de toujours qualifier les autres d'agressifs, d'incompétents etc, avec ce genre de propos vous vous décribilisez plus qu'autre chose. . .

Ici, il était uniquement question d'agressivité. Je ne me souviens pas avoir parlé d'incompétence à votre propos. C'est en ce qui vous concerne un terme qui me paraît inadapté, car il suppose une "compétence" dont vous auriez fait état et qui vous ferait défaut, ce qui n'est pas le cas. Par ailleurs, ce n'est pas en répondant de manière agressive à une remarque sur votre agressivité que vous arriverez à convaincre que vous n'êtes pas agressif.
FA8 a écrit:
Cela dépend encore une fois des perceptions de chacun, mais pouvez vous me citer des aspects de la personnalité de Napoléon plus décevants ( il doit y en avoir beaucoup Laughing )???

Quelqu'un qui prend régulièrement plaisir à humilier les membres de son entourage se comporte selon moi de manière beaucoup plus décevante que quelqu'un qui aurait des relations homosexuelles. Mais évidemment, c'est un point de vue personnel.
FA8 a écrit:
Arrêtez de jouer le voyant à propos de mes futures interventions.

Et vous, répondez aux questions que l'on vous pose plutôt que de répéter sans cesse les mêmes bêtises. Vous savez parfaitement que ce petit jeu ne mène nulle part.
FA8 a écrit:
Au lieu de balancer des idées à l'emporte pièce, donnez des exemples concrets!!! :wink:

Au lieu de démentir ce qui est manifeste, expliquez une bonne fois pour toutes ce qui vous fascine chez Napoléon. Et ne venez pas dire que le personnage n'exerce pas sur vous une certaine fascination, sinon pourquoi vous préoccuperiez-vous tant de ses "penchants sexuels" et vous sentiriez-vous flatter chaque fois que l'on vous dit que vous pensez ou vous exprimez comme Napoléon ?
FA8 a écrit:
Très comique Laughing venant de vous.

Vous ne pouvez pas trouver autre chose. Vous allez finir par nous faire pleurer au lieu de nous faire rire.
FA8 a écrit:
Une fois, vous m'avez mis au défi en me posant une question sur une bataille impériale, n'ai je point trouvé la réponse??? :twisted:

Vous n'avez surtout pas compris le sens de la question. Il était question de batailles moins connues parce que Napoléon lui-même n'y avait pas participé. Je vous avais néanmoins donné des indices suffisants pour que vous puissiez trouver la réponse. Mais vous avez cru que c'était une mise à l'épreuve pour tester vos connaissances et vous êtes maintenant tout fier d'avoir trouvé la réponse. Cependant, vous n'avez pas compris ce qu'il fallait comprendre.
FA8 a écrit:
Si je vous propose le contraire accepterez vous de relever le défi?? Pour montrer aux autres intervenants que vous connaissez aussi bien la période que vous voudriez nous faire croire. . .

Je n'ai jamais eu la prétention de bien connaître la période et surtout l'histoire-batailles ne m'intéresse pas. Ce jeu ne présente donc aucun intérêt. Et vous pouvez conclure tout ce que vous voulez de mon refus d'y participer.
FA8 a écrit:
Vous ne cessez jamais de jouer, de lancer des attaques, des accusations sans preuves, et passer votre temps à vouloir casser l'héritage Napoléonien.

Ca vous arrive parfois de parler d'histoire et non de vos petites querelles personnelles ? Si je "casse" l'héritage napoléonien comme vous le dites, défendez-le donc convenablement avec de véritables arguments historiques et non en prétendant que les personnes qui relèvent de nombreuses erreurs dans vos textes vous attaquent. C'est en fait une méthode très maladroite de votre part.
FA8 a écrit:
Si.

Je sais pourquoi cela vous préoccupe tant au point même de demander à l'un de vos copains d'ouvrir un sujet sur ce forum pour pouvoir dire ensuite : "Non, Napoléon n'était pas homosexuel". Mais je ne pense pas que beaucoup de gens partagent votre préoccupation qui a une origine très personnelle et dont on ne débattra donc pas sur ce forum.
FA8 a écrit:
Etonnant pour une personne qui a dit: tout individu passe par une phase d'attirance homosexuelle

Ce n'est pas exactement ce que j'ai dit. J'avais indiqué que c'était la théorie avancée par certaines écoles psychologiques. Il ne s'agit donc pas d'une opinion personnelle, contrairement à ce que vous essayez de faire croire.
FA8 a écrit:
De plus le fait de ne pas répondre à une question, ou plus tôt de répondre "je ne sais pas "à la deuxième phrase citée en rouge est légérement douteux. . .

C'est douteux dans la mesure où cela exprime un doute. Je n'ai pas de souvenirs clairs d'être passé par une phase d'attirance homosexuelle. Est-ce que le fait de s'intéresser aux films où apparaît un même acteur est une manifestation de ce phénomène ? Si c'est le cas, alors oui, peut-être puis-je considérer que je suis passé par une telle phase, mais maintenant ce n'est plus le cas. Par contre, pour les actrices...
FA8 a écrit:
Mais si vous êtes arc en ciel :twisted: , cela ne changera rien à ma vie.

La crainte que certaines personnes puissent avoir de telles tendances m'a par contre inspiré certains choix. Un peu tard, malheureusement. Crying or Very sad
FA8 a écrit:
Aucun préjugé

Quand arrêterez-vous de vous contredire ? Vous nous dites que si vous appreniez que Napoléon était homosexuel, cela provoquerait chez vous une profonde déception. Vous avez aussi fait allusion à votre éducation et vos conceptions religieuses qui influençaient vos opinions en ce qui concernent l'homosexualité. Cela ressemble très fort à des préjugés. Mais vous dites maintenant que vous n'en avez pas. Ce n'est pas la bonne méthode pour aborder l'histoire. Il vaut mieux au contraire avoir conscience de ses préjugés pour pouvoir les écarter.
FA8 a écrit:
par contre je reconnais avoir du mal avec certaines personnes se qualifiant d'historiens sérieux, mais qui mêlent basses attaques et critiques personnelles

Encore une fois, vos préjugés vous influencent fâcheusement dans votre approche des débats. Faites l'effort de lire les interventions sur ce forum en faisant abstraction des auteurs. Oubliez qu'il pourrait s'agir de basses attaques et de critiques personnelles. Et alors peut-être pourrez-vous débattre avec plus de sérénité.
FA8 a écrit:
et qui s'acharnent sur un mort !

Voudriez-vous suggérer qu'il ne faudrait plus rien dire sur quelqu'un parce qu'il est mort ? Cela remet grandement en question la possibilité du travail historique.
FA8 a écrit:
Par que sur la question. . .

Tout le monde a des préjugés. Il y a cependant des gens qui en sont conscients et d'autres qui ne veulent pas en prendre conscience. Je pense que les gens qui rentrent dans la seconde catégorie auront beaucoup plus de difficulté à aborder convenablement l'histoire que les premières.
FA8 a écrit:
Pas plus ou pas moins que vous.

Je ne m'attendais pas à un tel reniement de votre part.
FA8 a écrit:
Je cite la signature de Staps sur un autre forum : Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent. (Matthieu 5:44)

C'était juste un petit rappel d'un point de la doctrine chrétienne à votre intention et à l'intention de votre copain Eugène. Mais apparemment certains textes des Evangiles vous passent également au dessus de la tête. Il est pourtant difficile d'être plus clair.
FA8 a écrit:
Le rôle d'un chrétien est d'être charitable

Malheureusement, il est venu un moment où l'Eglise catholique faisant le choix de la quantité plutôt que de la qualité a mis de l'eau dans son vin pour recruter des fidèles et, plutôt que d'exiger d'eux un strict respect des règles, a mis au point un système bien pratique qui permettait aux fidèles de pécher en toute liberté, car un petit passage au confessionnal et une bonne contrition permettaient régulièrement de remettre les compteurs à zéro.
FA8 a écrit:
Avec vous je porte ma croix, je suis gentil, patient, tolérant, ouvert malgré toutes vos attaques et votre manque de considération à mon égard.

La remarque que Jean G. vient d'écrire ne laisse pas entendre que c'est vraiment l'image que vous arrivez à donner de vous-même. Crying or Very sad
FA8 a écrit:
Si vous êtes sage, ok.

Ce que j'apprécie beaucoup chez vous, c'est votre serviabilité.
Voici donc la définition d'homophobie que j'ai trouvée moi-même sur ce site http://www.france.qrd.org/assocs/sos/definition.php :
Citation:
Toute manifestation, avouée ou non, de discrimination, d'exclusion ou de violence à l'encontre d'individus, de groupes ou de pratiques homosexuels ou perçus comme tels au motif de l'homosexualité.

Qu'est-ce qu'un acte homophobe ?

C'est refuser, dans les actes quotidiens, un droit, un bien, un service à une personne, homme ou femme, en raison de son homosexualité avérée ou supposée.

Un acte homophobe c'est aussi...

L'agression physique, écrite ou verbale, la diffamation, à l'égard de personnes, hommes ou femmes, au seul motif d'une homosexualité vraie ou supposée. C'est également l'incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination.

En m'en tenant à l'étymologie du terme, j'aurais plutôt pensé qu'un homophobe était quelqu'un qui fuyait les homosexuels, mais apparemment c'est davantage une manifestation d'hostilité à leur égard.
FA8 a écrit:
Ou???

Bernard a déjà répondu à cette question.
FA8 a écrit:
Difficile avec vous.

Je ne vous demande pas de parler avec moi.
FA8 a écrit:
Il faut toujours du sperme et une ovule ( malgré tous vos exemples ). :twisted:

Parmi les exemples, je mentionne le clonage. Ce n'est pas avec du sperme que cela se fait.
FA8 a écrit:
Tant mieux pour lui.

Je lui ferai savoir que vous vous en réjouissez. Cela ne manquera pas de lui faire le plus grand plaisir.
FA8 a écrit:
Il devrait.

Pourriez-vous expliquer pourquoi il devrait parler de choses qui ne rentrent pas dans ses compétences ?
FA8 a écrit:
Merci de nous le dire, sans vous nous ne l'aurions jamais appris.

Je vous ferai remarquer que c'est vous qui êtes venu nous parler de vos cours de théologie comme d'un élément vous donnant une compétence particulière pour parler de l'histoire de l'Eglise (ce dont vous ne parlez d'ailleurs pas). Il est donc un peu paradoxal que vous veniez maintenant affirmer qu'il est évident que ces deux choses n'ont rien à voir entre elles.
FA8 a écrit:
On ne dirait pas.

Si vous ne le comprenez pas, c'est parce que vous ne connaissez pas ces travaux.
FA8 a écrit:
Toujours cette facheuse manie de se mettre en avant. Narcissique....

En quoi mentionner que l'on a suivi un cours à l'université sur un certain sujet est-il narcissique ?
FA8 a écrit:
Certains déforment l'histoire Laughing Laughing Laughing , d'autres le message évangélique. . . Nous pouvons remarquer un rapport entre les deux.

Ce sont souvent les mêmes. Ce sont aussi les mêmes qui déforment les paroles de leurs interlocuteurs dans des débats sur les forums.
FA8 a écrit:
A force de dire que je suis inintéressant ou autre chose dans le genre, vous renforcez mon idée sur vous, à savoir votre mépris des plus jeunes et des personnes ne pensant pas comme vous.

Ce que je ne comprends pas surtout, c'est que des jeunes qui font des études universitaires s'obstinent à vouloir conserver de vieilles idées que ne partagent même plus de nombreuses personnes âgées.
FA8 a écrit:
D'après mes récents contacts, ce n'est pas ce qu'il en ressort. . . :wink:

Vous devriez sans doute élargir vos contacts.
FA8 a écrit:
Incapable de faire un compliment, juste un la moitié d'un compliment. C'est navrant.

Jamais content, à ce que je vois.
FA8 a écrit:
Hommes aimant les enfants, je sais merci.

En Grêce, il s'agit clairement d'un amour entre hommes mûrs et jeunes garçons. Je cite à nouveau le texte d'Yvonne Knibielher déjà cité (http://www.pourlhistoire.info/Forum/viewtopic.php?t=63) :
Citation:
La fameuse homophilie des Grecs est à l'origine une pédérastie (non pas une pédophilie).

Difficile d'exprimer plus clairement que la pédérastie doit être distinguée de la pédophilie. Mais vous trouverez sans doute moyen de contester ce texte. Yvonne Knibielher est pourtant une historienne reconnue.
FA8 a écrit:
Après Staps le grand historien belge

Vous ne savez jamais vous arrêter d'écrire des bêtises.
FA8 a écrit:
remercions la grande Belgique pour avoir mis au grand jour ces tristes affaires de pédopholie.

Je ne pense pas que la France soit vraiment en reste dans le domaine. Et si vous voulez partager l'opinion de la défense de Marc Dutroux qui veut rendre la société responsable de ses actes, libre à vous. Pour ma part, j'estime que cette ligne de défense est profondément perverse, comme l'individu qu'elle essaie de défendre.
FA8 a écrit:
Toujours cette mise en avant, vous devez avoir un déficit d'image. . . Cela se guérit.

Et le recours à une argumentation lamentable dans les débats, ça se guérit aussi ?
FA8 a écrit:
Et maintenant, il va vouloir nous donner des leçons.

Que voulez-vous ? C'est en partie pour cela que l'on suit des cours, c'est pour pouvoir en donner à son tour par la suite. C'est comme ça que fonctionne notre système éducatif depuis des siècles. Si vous connaissez une meilleure technique, faites nous la connaître.
FA8 a écrit:
Je vous donne la définition de pédérastie : attirance sexuelle ressentie par un homme pour les jeunes garçons, relation physique entre un homme et un jeune garçon

Il est donc bien question d'homme et de garçon à la différence de la pédophilie qui concerne les deux sexes. C'est de là que vient la désignation méprisante des homosexuels comme étant des "pédés".
FA8 a écrit:
La différence est énorme entre les pédérastes et les homos.

Je pense que la confusion existe toujours.
FA8 a écrit:
Les premiers sont intolérables

Dans la Grêce antique, c'était plus qu'une pratique tolérée, c'était une pratique institutionnalisée.
FA8 a écrit:
les deuxièmes si

Je pense que si vous dites aujourd'hui que les homosexuels sont "tolérables", cette remarque ne sera guère appréciée. La revendication des gays n'est pas une tolérance, mais une véritable reconnaissance de leur homosexualité comme une forme de sexualité équivalente à l'hétérosexualité.
FA8 a écrit:
Bonne nuit Narcisse.

Toujours le mot pour rire. Laughing

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 28/03/2004 10:40
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

"Quelqu'un qui prend régulièrement plaisir à humilier les membres de son entourage se comporte selon moi de manière beaucoup plus décevante"
Pourriez vous donner des exemples précis ?
Pour le reste, je viens de perdre 10 minutes à lire une prose qui n'a rien d'historique dans l'espoir d'y trouver quelques renseignements supplémentaires susceptibles de faire avancer le débat et ce en pure perte, dommage ! Rolling Eyes
Pour ce qui est des mots "pédophile" et "pédéraste", ce sont leur utilisation qui fait leur définition et ça fait belle lurette que le diminutif de "PD" est une manière péjorative de qualifier les homosexuels et non les pédophiles !
Pour ce qui est du combat "jeunes" contre "vieux", je regrette que certains jeunes croient qu'il est possible de tout connaitre de la vie au mieux en lisant des livres, au pire en regardant la télé ! Si non, je résumerais cette question par une citation du grand philosophe Georges Brassens: "Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con" ! :)
Apparemment, personne n'a pris attention à mon affirmation que l'Empereur préférait les visages glabres dans on entourage direct, fait qui est rapporté par Jean Roch Coignet dans ses mémoires et qui rend encore plus ridicule (si c'était possible) cette histoire de "moustachus" ! J'ajouterais qu'en 1800, les Village People n'existaient pas et que la mode Gay n'était pas encore aux moustaches et uniformes (du moins, je ne pense pas) ! Laughing


Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 28/03/2004 12:10
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 17:33
Sujet du message:
Répondre en citant

hypolite a écrit:
Pourriez vous donner des exemples précis ?

Il y a notamment le cas de Berthier qui peut être interprété de cette manière (http://www.pourlhistoire.info/Forum/viewtopic.php?t=281). Ca peut se discuter évidemment, mais FA8 semblait trouver que cette analyse se tenait et ça n'a en rien altéré l'image qu'il avait de Napoléon, alors que s'il découvrait qu'il était homosexuel, cela provoquerait apparemment chez lui un traumatisme irréparable.
hypolite a écrit:
Pour le reste, je viens de perdre 10 minutes à lire une prose qui n'a rien d'historique dans l'espoir d'y trouver quelques renseignements supplémentaires susceptibles de faire avancer le débat et ce en pure perte, dommage !

Et moi, j'ai perdu pas mal de temps à répondre à un texte qui n'avait rien d'historique en essayant en pure perte sans doute de ramener le sujet sur l'histoire. Crying or Very sad
hypolite a écrit:
Pour ce qui est du combat "jeunes" contre "vieux"

Oui, c'est la dernière invention de notre ami FA8. Après avoir essayé de rallier à sa sainte croisade tous les admirateurs de Napoléon, il veut faire croire qu'il est le porte-parole des "jeunes" dans un noble conflit de générations. Que va-t-il imaginer la prochaine fois ?
hypolite a écrit:
Apparemment, personne n'a pris attention à mon affirmation que l'Empereur préférait les visages glabres dans on entourage direct, fait qui est rapporté par Jean Roch Coignet dans ses mémoires et qui rend encore plus ridicule (si c'était possible) cette histoire de "moustachus" !

Si, si, mais on attend toujours que ce cher Willaim Pitt nous cite son fameux extrait de Marbot qui prétend le contraire.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 28/03/2004 19:25
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 4 sur 4 Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 60078 / 0