FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Traité commercial avec l'Angleterre
Aller à la page 1, 2  Suivante
Traité commercial avec l'Angleterre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message: Traité commercial avec l'Angleterre
Répondre en citant

ce qui apparait aussi à propos de l'angleterre c'est qu'elle mettait la pression sur la france pour obtenir un traité commercial avec elle..

alors on peut fustiger l'incompétence économique de bonaparte au motif que ses conceptions économiques étaient d'un autre siècle, mais tout de même s'il estimait qu'un traité commercial entre la france et l'angleterre n'était pas bon pour la france qu'il dirigeait c'était son droit, et même son devoir de freiner des quatre fers pour qu'un tel traité ne voit pas le jour


on retrouve ce penchant anglo-saxon de ne trouver grâce au régime en place dans les pays que si ce régime favorise les échanges commerciaux avec eux, échanges commerciaux du fait de leur puissance économique forcément déséquilibrée à leur avantage...


2 impérialismes se sont affrontés un impérialisme ancien régime fait de possession territoriales, et un impérialisme économique qui vise à instaurer des échanges commerciaux inégaux et quoiqu'en ait dit
Ricardo pas forcément si avantageux pour le pays aux capacités de production inférieures à l'autre

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 25/02/2004 17:09
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir,

Le traité de 1786 était dans toutes les mémoires, mais il n’est pas certain que Bonaparte ait été si opposé, à priori, au resserrement des relations commerciales entre la France et l’Angleterre.

Coquebert-Montbert, commissaire des relations commerciales, rapporte, en effet, en ces termes, la teneur de l’entretien qu’il eut avec l’ambassadeur Andréossy :

« Le général se renferma d’abord dans des assurances, mais les plus expressives, de la disposition du premier consul, à faire cesser cette espèce d’interdiction générale, résultat du temps de guerre, et à substituer sinon un traité de commerce, du moins une série d’arrangements et de compensations. »


Là encore, la question maltaise ne poussa guère le premier consul à prendre des initiatives et rien ne fut engager en ce sens.
Ainsi, il écrivait à Andréossy :

« Toutes les fois que l’on vous parlera de commerce, répondez qu’on ne pourra ici entendre à aucune proposition de nature à resserrer les liens commerciaux aussi longtemps que l’Angleterre n’aura pas prouvé qu’elle veut réellement sortir de cet état, qui n’est à vrai dire qu’une cessation d’hostilités, pour rentrer dans l’état d’une paix véritable. »

Salutations respectueuses.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Drouet Cyril le 25/02/2004 17:56
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Cipriani a écrit:
c'était son droit, et même son devoir de freiner des quatre fers

Il faut attendre la fin des guerres "napoléoniennes" pour que la révolution industrielle puisse vraiment se développer sur le continent. La stratégie française était un obstacle à ce développement. La révolution industrielle n'a sans doute pas eu que des effets positifs, mais elle a eu néanmoins une conséquence très importante : la quasi-disparition des grandes famines en Europe occidentale (le cas irlandais en 1846-1847 est une exception dramatique).
Toutes les politiques économiques inspirées du colbertisme et du protectionnisme avaient été incapables d'apporter jusque là le moindre remède à ce fléau récurrent. La barrière imposée par Napoléon pour privilégier les produits français aux dépens du reste de l'Europe ne permettait pas d'évolutions dans le bon sens. Au contraire, c'était une source de tension inévitable, car si le capitalisme sauvage peut être violent, la création par la force de marchés captifs l'est plus encore et s'il est possible dans le jeu de la libre concurrence de répondre avec des armes économiques, une des seules réponses à une domination économique imposée par les armes est une libération par les armes.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 26/02/2004 14:50
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Toutes les politiques économiques inspirées du colbertisme


Colbert, un monsieur que je respecte beaucoup. accord.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Royaliste le 26/02/2004 16:34
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

L'historiographie récente a pourtant sensiblement révisé l'image de Colbert. L'honnête ministre de Louis XIV a fait place à un ministre qui s'est enrichi au même titre qu'un Mazarin ou un Fouquet dont il a provoqué la chute pour prendre sa place.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Raskolnikov le 28/02/2004 17:40
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Malgré tout çà, moi aussi j'aime Colbert.

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 28/02/2004 17:58
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

moi je n'en pense rien de Colbert parce que je ne connais pas assez le bonhomme...il est vrai dans mes souvenirs d'écolier, c'était un personnage très positif...d'où vient donc cette aura positive du personnage ? pourquoi des générations de "hussards noirs de la république" ont-elles vénéré cet homme au point d'en faire l'apologie à leurs élèves....en parcourant le forum ce soir un sujet sur Napoléon III au contraire vilipendé par les mêmes hussards, alors que somme toute le bilan de son règne ne fut pas si négatif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 28/02/2004 22:25
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Cipriani a écrit:
un impérialisme économique qui vise à instaurer des échanges commerciaux inégaux et quoiqu'en ait dit Ricardo pas forcément si avantageux pour le pays aux capacités de production inférieures à l'autre

Dommage que Napoléon n'ait pas été Anglais. Imaginez un peu ce qu'il aurait pu réaliser s'il avait été à la tête de l'Angleterre... Ça laisse rêveur...

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Adolphe le 04/03/2004 09:44
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Pourriez-vous aussi nous développer un petit peu plus votre point de vue selon lequel Louis-Philippe ne s'est pas "donné assez de peine pour réussir"?


Quel cauchemar oui. . . Crying or Very sad

L'idée n' aurait pas été réalisable car avec des soldats anglais, Napoléon n'aurait jamais pu conquérir toute l'Europe. Les anglais de l'époque étaient moins courageux que les français, mais bon, nous n'allons pas refaire l'histoire, mais juste l'analyser.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Royaliste le 04/03/2004 11:45
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Royaliste a écrit:
Les anglais de l'époque étaient moins courageux que les français

Mettriez-vous en doute le génie de Napoléon ? Avec n'importe quelle armée, un tel homme aurait été vainqueur.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Adolphe le 04/03/2004 14:18
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:33
Sujet du message:
Répondre en citant

l'angleterre n'était pas une puissance militaire importante, c'était la première puissance navale et surtout la première puissance économique

si Napoléon avait été anglais (et si ma tante en avait...) il aurait du pour l'emporter user de la même stratégie que celle qu'ont utilisée les anglais, à savoir financer les coalitions bien peinard sur son île innacessible et participer à l'estocade finale sinon tout génial stratège qu'il soit il se serait planté

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Cipriani le 05/03/2004 03:08
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Cipriani a écrit:
l'angleterre n'était pas une puissance militaire importante

C'est quand même eux qui ont fini par gagner la guerre. pleure.gif
Donc si Napoléon avait été dans leur camp, à plus forte raison auraient-ils gagné ! evil

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Adolphe le 05/03/2004 09:57
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Les soldats Anglais ont largement prouvé leur courage à Waterloo, mais ils étaient moins endurcis que les soldats Français qui avaient traversé de nombreuses Campagnes ! Ceci dit, beaucoup de troupes présentes à Waterloo avaient déja combattus les Français en Espagne ! Rolling Eyes

Posté sur le forum Pour l'Histoire par hypolite le 05/03/2004 09:59
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Voilà enfin quelqu'un qui est d'accord avec moi ! accord.gif
Il y a heureusement quelques admirateurs clairvoyants de Napoléon qui fréquentent ce forum. banane.gif

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Adolphe le 05/03/2004 10:12
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 13 Juil 2015 8:33
Sujet du message:
Répondre en citant

Les personnes en désaccord avec vous et n'admirant pas forcément Napoléon manquent t-elle nécessairement de clairvoyance selon vous?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Artaxerxès le 05/03/2004 13:45
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 1 sur 2 Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 60084 / 0