FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Bilan de la Guerre d’Espagne
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Mégapoléon



Inscrit le: 30 Sep 2013
Messages: 2

Posté le: 17 Oct 2013 8:15
Sujet du message:
Répondre en citant

je m'appelle mégapoléon pas méganapoléon... sinon vous devez bien admettre que des gars comme napoléon y en a pas vraiment d'autre que lui...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
T'as le rang



Inscrit le: 01 Nov 2012
Messages: 11

Posté le: 27 Oct 2013 10:42
Sujet du message:
Répondre en citant

Cher Mégapoléon,
Vous avez sans doute raison quand vous dites que Napoléon est quelqu'un d'exceptionnel. Il y a en effet dans l'histoire de l'humanité peu d'hommes qui sont parvenus par leurs propres forces à une telle position. Mais en même temps, les circonstances dans lesquelles il est parvenu à cette position étaient également exceptionnelles et si elles n'avaient pas été ce qu'elles ont été, il est probable que Napoléon ne serait jamais parvenu là où il est parvenu.
Par ailleurs, même si Napoléon a réalisé beaucoup de choses (certaines positives, d'autres l'étant moins) et remporté de nombreuses batailles, son projet se solde finalement par un échec. On peut évidemment attribuer la cause de cet échec à ses adversaires comme le font souvent ses admirateurs, mais il serait faux de considérer qu'il n'a aucune responsabilité dans cet échec final.
La guerre d'Espagne sur laquelle portait initialement cet échange a notamment pesé lourd dans sa chute. Dans cette affaire, Napoléon n'a pas perçu à quel point le monde dans lequel il vivait subissait une profonde mutation (la naissance du peuple en tant qu'acteur politique), alors que justement cette mutation était ce qui lui avait permis d'arriver au sommet de l'État français. Il est évidemment facile avec deux cents ans d'écart de relever cette erreur de perception car nous connaissons la suite de l'histoire. Il n'empêche, cette erreur a été fatal à Napoléon et on ne peut en imputer la responsabilité à personne d'autre que lui.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Re: Bilan de la Guerre d’Espagne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Harena25



Inscrit le: 11 Nov 2015
Messages: 1

Posté le: 11 Nov 2015 10:27
Sujet du message: Re: Bilan de la Guerre d’Espagne
Répondre en citant

Diana a écrit:

salut!
Il est très difficile de donner des chiffres exacts pour évaluer les pertes que les six années de la Guerre d'Espagne ont générés. De vastes études ont été réalisées par bon nombre d’auteurs, mais elles présentent, suivant les sources, des chiffres très variables qui sont encore sujets à de possibles modifications. convention Nonobstant, et en se basant sur la relative ampleur de ces investigations publiées jusqu’à ce jour, le professeur Emilio de Diego présente, cependant avec de notables réserves, les renseignements qui vont suivre.

Commençant par une référence concernant les pertes humaines des Armées étrangères présentes en Espagne pendant la guerre péninsulaire, on peut chiffrer le nombre de soldats portugais tués à 21.412 tués. De ceux-ci, 3.650 tombèrent lors des batailles qui se déroulèrent en Espagne et 2.413 dans le sud ouest de la France. Très probablement, dans ces chiffres ne sont pas compris les soldats décédés des suites de leurs blessures ou de maladies.

En ce qui concerne l’Armées alliée comprenant les différentes nationalités qui la composait, excluant les Portugais déjà cités, les tués lors des campagnes de 1808 à 1814, aussi bien dans le Péninsule que dans le sud de la France, peuvent s’élever, approximativement, entre 30.000 à 35.000, sans compter, ici également, les pertes produites par maladies et suites de blessures et qui pourraient en tripler le nombre.

Concernant les pertes souffertes par les troupes françaises, incluant les morts par maladies, blessures, prisonniers décédés en captivité etc., les chiffres qui apparaissent le plus souvent dans les résultats des recherches fluctuent entre les 200.000 et 300.000. Marbot parle de 200.000 Français et de 60.000 auxiliaires tels qu’Italiens, Polonais, Allemands de divers États ainsi que Suisses.

(À suivre)



Ref :
ESPAÑA el INFIERNO de NAPOLEÓN
De Emilio de DIEGO

1808-1814
ESPAÑA contra ESPAÑA
Rafael TORRES

j'ai des livres concernant cela, je vais les scanners et les poster ici
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 16 sur 16 Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54051 / 0