Faire disparaître le corps de Napoléon ?

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon

Message par Frédéric Staps » 01 Juil 2018 17:43

Pour revenir sur le récit d'Antommarchi, ce qui me paraît le plus important, c'est que cette intention n'a pas eu de concrétisation ou du moins, si elle en avait eu une, on se serait arrangé pour que ce soit comme s'il n'y en avait pas eu.

Si j'étais substitutionniste, je trouverais toutefois un intérêt à ce récit. En effet, cela me permettrait d'écrire :

"Vous voyez bien, ces Anglais ne sont pas nets. Ils avaient (du moins certains d'entre eux) l'intention de faire subir un mauvais sort au corps de Napoléon après son décès."
Vous allez sans doute me répondre qu'ils ne l'ont pas fait, puisque dix-neuf ans plus tard en 1840, il y avait un corps dans le cercueil que les témoins ont identifié comme étant celui de Napoléon.
Mais à cela, je pourrais vous répondre : "Qui sait ? C'est peut-être quand même ça ce qu'ils ont fait. Et c'est pour ça que le corps de 1840 n'était pas celui de Napoléon."
A cela, vous répondrez sans doute : "C'est quand même un peu con de balancer le corps de Napoléon dans la chaux pour priver les Français d'une idole et puis de mettre un autre à la place sans jamais faire savoir que ce n'était pas Napoléon. Ça sert vraiment à rien, sinon à se compliquer la vie."
"Oui, mais si c'est pas les mêmes qui l'ont balancé dans la chaux et ceux qui ont mis le remplaçant."
"Mouais, n'empêche, c'est quand même un peu débile d'aller proposer aux Français de récupérer le corps de Napoléon, alors qu'on sait qu'on a mis un autre à sa place."
"Oui, mais ceux qui ont mis le remplaçant ne savaient peut-être pas que c'était pas Napoléon qui était dans la boîte au moment où ils ont fait cette proposition et après c'était trop tard pour faire machine arrière."
"A peine tordue, votre histoire."
"Ben oui, comme toutes les histoires de substitution."

Mais comme je ne suis rien, ainsi que l'a si bien dit Joker, je ne dirai rien.
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3765
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Cipriani Franceschi » 01 Juil 2018 22:35

"est-il vrai qu'à la mort de Napoléon à Sainte-Hélène, les Anglais avaient l'intention de jeter son corps à la mer ? "


ce qui serait intéressant, au sujet de la question posée par la dame à la fin de la conférence, c'est de lui demander d'où, ou de qui, elle tenait cette hypothèse... ;)

peut-être nous dirait-elle si elle l'a lu dans un livre, si on lui en a parlé, si elle a vu une émission TV traitant de la substitution, si elle fréquente les forums substitutionnistes... :D
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 1153
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Message par d'hautpoul » 01 Juil 2018 23:38

peut-être nous dirait-elle si elle l'a lu dans un livre, si on lui en a parlé, si elle a vu une émission TV traitant de la substitution, si elle fréquente les forums substitutionnistes...


Mais peut-être cette dame a remarqué la carte marine affichée sur le bateau HMS saint-hélèna, où est situé un haut fond au large de STH baptisé "Bonaparte". De là à supposer que les anglais ont jeté le corps......on peut citer encore d'autres exemples du même tonneau, les scoops de l'été dont sont friands les amateurs de romans historiques sont multiples....

On peut voir cette partie de carte marine sur le reportage de Bbea ci-dessous avant dernière photo


http://www.napoleonprisonnier.com/lieux ... ne_09.html
Avatar de l’utilisateur
d'hautpoul
 
Message(s) : 426
Inscription : 10 Août 2007 13:08

Message par ClaudeM » 02 Juil 2018 0:55

Merci pour cette magnifique balade, on s'y croirait. C'est beaucoup à cause de ces paysages que je m'intéresse particulièrement à cette période, car
comme dans le feuilleton "Le Prisonnier" (avec Patrick McGoohan), Napoléon était dans une sorte de Paradis, et il ne rêvait que d'être ailleurs...
(Paradis qu' Hudson Lowe, il est vrai, contribua à changer en enfer...) :diable:
:salut:
J'aurais mieux fait de rester en Egypte. Napoleon
ClaudeM
 
Message(s) : 265
Inscription : 25 Août 2008 21:28
Localisation : Val de Marne

Message par Frédéric Staps » 02 Juil 2018 6:50

ClaudeM a écrit :(Paradis qu' Hudson Lowe, il est vrai, contribua à changer en enfer...)

Ou paradis dont Napoléon parvint à faire croire que c'était un enfer à cause d'Hudson Lowe ?
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3765
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par ClaudeM » 02 Juil 2018 8:03

Frédéric Staps a écrit :
ClaudeM a écrit :(Paradis qu' Hudson Lowe, il est vrai, contribua à changer en enfer...)

Ou paradis dont Napoléon parvint à faire croire que c'était un enfer à cause d'Hudson Lowe ?

Oui, mais c'est le paradoxe du "Prisonnier".
Cela dit, objectivement, par des interdictions successives et sans fin, par le rétrécissement de la zone de liberté de mouvements,
et par une surveillance de plus en plus oppressante, Hudson Lowe, en se couvrant, pourrit la vie de son prisonnier...
:taper::salut:
ce qui ne fut sans doute pas étranger à l'accélération du mal qui l'a emporté. :pape:
:salut:
J'aurais mieux fait de rester en Egypte. Napoleon
ClaudeM
 
Message(s) : 265
Inscription : 25 Août 2008 21:28
Localisation : Val de Marne

Précédent

Retour vers L'Empereur est mort

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)