SANCTUAIRE DE MONSERRATO

L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe
Répondre
Avatar du membre
Diana
Mamy cool
Messages : 1513
Enregistré le : 20 avr. 2006 14:21
Localisation : Andalousie

SANCTUAIRE DE MONSERRATO

Message par Diana » 11 avr. 2008 20:21



Contrairement aux sanctuaires elbois, Monserrato a une origine bien précise. Son fondateur est le premier gouverneur espagnol de Longone, don Josè Ponce de León qui le fit construire en 1606. Le culte à la Vierge Noire de Monserrat est très vivace surtout en Catalogne et le gouverneur très fervent commissionna la construction du sanctuaire ainsi que la copie du tableau qui s’y trouve.
En 1616, terminant son service au fort, il légua les biens qu’il possédait dans l’île à des religieux afin que les rentes qu’ils rapporteraient puissent permettre de célébrer quotidiennement une messe dans cette chapelle.

Laissant momentanément l’Histoire, je me permettrai d’essayer de vous présenter ce magnifique endroit suivant les émotions qu’il me procura. Bien sur, chaque visiteur ressentira la féerie de l’endroit suivant les sentiments qui l’animeront à son contact.
La vallée, dans laquelle on peut entrer en voiture, est assez encaissée et profonde et ses flancs sont élégamment revêtus par une végétation vigoureuse et variée. À un moment donné, la route asphaltée s’arrête et la promenade devra se poursuivre à pied.
En regardant attentivement, on finira par apercevoir, au milieu de cette nature, la petite chapelle de couleur rosâtre qui se fond et se confond dans les teintes de la dolomie qui l’entoure. Sa vue réjouit, on la croit proche mais, les distances en montagnes sont traîtresses.

Image

On débute par un chemin en terre battue qui donne faussement la sensation de facilité, mais qui entreprend, subtilement, à faire changer le rythme du marcheur, et, suivant l’âge, les jambes ralentissent et le souffle se fait plus rare.

Image

Pour redonner force et espoir, la vue du clocheton dépassant des arbres, offre l’occasion de chercher le point de vue idéal à photographier, pour ne pas perdre la face et permettre ainsi aux bronches de reprendre leur souplesse

Image

Maintenant, le chemin prend un aspect plus rébarbatif et la montée se fait moins sympathique.
Au tournant en angle aigu, une céramique annonce la première station du chemin de croix qui en comprend officiellement quatorze. Le dernier tronçon du chemin vous fait miroiter la quatorzième station, il ne reste que quelques mètres à monter, mais quels mètres…

Image

Image

Image

Image

Pour que la mise au tombeau de Jésus ne devienne pas la vôtre, il y a une façon très simple de récupérer une certaine dignité et, un rythme vital plus recommandé pour achever le chemin de croix :
un arrêt pour admirer le grandiose des lieux et l’humilité du petit monde qui s’y cache.

Image

Image

Image

Image

Image

Enfin le but est atteint, la fatigue s’est volatilisée, le petit sanctuaire de Monserrato nous accueille avec l’ombre tamisée de sa terrasse et la vue imprenable qui s’ouvre devant nous.

Image

Image

Mais il faut redescendre et rejoindre ce petit trait grisâtre coupant le fond de la vallée, la voiture est là pour nous emmener vers d’autres intéressants endroits.

Image

Image

Et Napoléon et ses accompagnateurs sont-ils venus jusqu’ici à pied ou à cheval ?



Modifié en dernier par Diana le 28 avr. 2008 2:29, modifié 2 fois.
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Avatar du membre
général BERTRAND
Elbois de coeur
Messages : 231
Enregistré le : 30 mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...
Contact :

Message par général BERTRAND » 11 avr. 2008 23:03

A cheval bien entendu!
Et c'est l'Empereur qui monté sur un petit cheval elbois gagna la course devant le général BERTRAND monté sur ... j'ai oublié le nom de l'animal que l'Empereur lui avait donné, Euphrate?
:)
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar du membre
général BERTRAND
Elbois de coeur
Messages : 231
Enregistré le : 30 mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...
Contact :

Message par général BERTRAND » 11 avr. 2008 23:08

Je me suis trompé, après vérification dans mes archives, il s'agit d'Héliopolis; Euphrate étant le cheval donné par l'Empereur au général DROUOT.
:D
Modifié en dernier par général BERTRAND le 12 avr. 2008 16:12, modifié 1 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar du membre
CC
Messages : 6249
Enregistré le : 18 avr. 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles
Contact :

Message par CC » 12 avr. 2008 14:58

Répondre