Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon
Avatar de l’utilisateur
Albertuk
Messages : 141
Inscription : Jeu 06 Déc 2007 8:13

Georges IV

Message par Albertuk » Mer 04 Juin 2008 9:01

Bonjour

Une petite correction que je pense utile d'apporter. Dans le passé, on avait suggéré que Georges IV avait été surnommé "Prinny" dans un but négatif en liaison avec les bas fonds de Londres. Il n'en est rien. Son surnom était "Prinney" et lui avait été donné dans son enfance, donc rien à voir avec une vie future de débauché... Prinney veut simplement dire "princesse". Il était surnommé ainsi par ses proches dans son enfance, puis ce surnom a été repris par les dandies de Londres.
Amicalement
Albert - UK

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Mer 04 Juin 2008 10:06

Merci Albert!

Encore une erreur: vouloir voir du négatif et en trouver même là où il n'y en a pas, parce qu'il "était évident que".

Voilà donc une rectification importante.

:fleur:

Avatar de l’utilisateur
Albertuk
Messages : 141
Inscription : Jeu 06 Déc 2007 8:13

Message par Albertuk » Mer 04 Juin 2008 15:57

Bonjour

Une autre légende concerne le plaisir supposé de Prinney pour les cadavres. Il y avait eu l'histoire du cerceuil de Charles I, celui qui avait été exécuté (révolution de Cromwell). L'anecdote historique est la suivante: pendant des années, on avait perdu trace du cercueil de l'infortuné souverain à Windsor. Or, en 1813, on en retrouve un à Windsor. On fait venir Sir Henry Halford, qui était le chef de l'académie des médecins en Angleterre, et médecin de têtes princières et couronnées, pour lui faire ouvrir le cercueil retrouvé. Ceci se passa donc pendant que Prinney était Prince Régent. A l'ouverture, en présence de Prinney, on constate que c'était le cadavre de Charles Ier dont la tête avait été tranchée par la hâche du bourreau. Après avoir refermé et scellé le cercueil, on s'aperçut trop tard qu'un morceau de la 4ème cervicale était resté dehors. Cette cervicale était celle que la hâche du bourreau avait fendue en deux lors de la décapitation. Prinney la confia à Halford comme pièce anatomique et historique. Ainsi, pendant les 30 années suivantes, il exhibait cette cervicale à ses convives et l'anecdote (pas confirmée) est restée qu'il l'avait même transformée en salière... La pièce n'est retournée à la famille royale qu'après la mort du docteur en 1844, et fut remise dans le cercueil de Charles Ier à la demande de la reine Victoria.

Mais je ne sais pas d'où vient celle de croire qu'il s'agissait d'un goût nécrophile de Prinney pour ces choses macabres.
Amicalement
Albert - UK

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Mer 04 Juin 2008 17:11

Là non plus, Prinney n'a donc aucun goût particulier pour le macabre, mieux même, aucun goût pervers pour les cadavres.

Mais alors, ce ne serait pas lui qui aurait demandé le retour de Napoléon en Angleterre, histoire de pouvoir se repaître du corps de son ennemi mort? :diable:

Diable!
Voilà qu'on doit également jeter cette idée-là. :cry:

Heu... d'où viendrait donc cette idée de Prinney nécrophile?
D'un historico-écrivain?

Invité

Message par Invité » Mer 04 Juin 2008 18:55

Donc, si je comprends bien, pas "Prinny - Le scandaleux", mais "Prinney - Princesse"...
Mais ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi "princesse" et non "prince", pour un garçon ?...
On ne peut pas dire qu'il était "efféminé", tout de même.
Surtout vu son amour pendant sa vie durant pour Marie-Anne Fitzherbert, qu'il avait même épousée secrètement, bravant la loi vis à vis de la religion de cette dame, son mariage forcé et désastreux mais "légal" avec Caroline de Brunswick dont il eut une fille et ses différentes maîtresses...
Alors, c'est donc la question que je me pose... Pourquoi "Princesse" ?...

Et puis ce fait (même si donc non confirmé) de transformer une cervicale de Charles 1er en salière... :ha!: Ca donne la chair de poule... ;)

Cordialement.

c.c.
Messages : 6292
Inscription : Jeu 11 Mars 2021 11:03

Message par c.c. » Mer 04 Juin 2008 19:04

L'histoire de la salière, ce ne serait pas de Prinney mais du docteur.
N'empêche que c'est une idée bizarre, c'est bien vrai. Mais comme ce n'est qu'une rumeur, on peut penser qu'en réalité il n'en était rien.

Invité

Message par Invité » Mer 04 Juin 2008 19:13

L'histoire de la salière, ce ne serait pas de Prinney mais du docteur.
Oui, c'est vrai...
Mais cette histoire de "princesse" ?... Pour quelle raison ?...

Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5145
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

Message par Frédéric Staps » Mer 04 Juin 2008 20:48

Marlène a écrit :Mais cette histoire de "princesse" ?... Pour quelle raison ?...
Peut-être faut-il chercher l'explication dans un texte dont la référence nous est aimablement fournie par un sympathique auteur bien connu sur les forums.
http://www.bbc.co.uk/history/british/em ... h_01.shtml
Even his birth was dogged by the sort of absurdity which was to dominate his life, as the attending courtier, the Earl of Huntingdon, promptly pronounced the newborn heir to be a girl.

Invité

Message par Invité » Mer 04 Juin 2008 20:51

:roll:
Merci Pierre. :fleur:

Avatar de l’utilisateur
Surcouf35
Messages : 215
Inscription : Lun 27 Nov 2006 13:11

Message par Surcouf35 » Ven 06 Juin 2008 13:28

Effectivement, merci Pierre pour cet interessant petit texte...Néanmoins avec recul il y a de quoi être terrifié lorsque l'on parcourt Internet, surtout si l'on se place dans la peau d'un "jeune découvreur" de l'Histoire - que je ne suis plus, du moins pour la jeunesse -
Tout être ayant un minimum de don littéraire peut donc balancer n'importe quoi... Et la tendance est à la crédibilité sans frein puisque c'est écrit...
Ainsi dois-je avouer qu'une nouvelle légende tombe sur les tendances morbides d'un Roi que jusqu'alors j'avais découvert comme franchement dégénéré...Albert nous dit aujourd'hui qu'une faute d'orthographe vient pratiquement remettre en question une thèse sur l'éventuelle substitution d'un corps impérial, rien que ça...Et cette théorie datant de pas mal de temps déjà se trouve réduite à néant...Pour une faute d'orthographe...Que personne, et Dieu sait qu'il se trouve sur ces sites des esprits autrement plus pointus que le mien, n'avait jamais souligné...
La parole a été donnée à l'homme afin de masquer sa pensée et le regard afin de dissimuler ses paroles

Répondre