FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
l'heroisme des maries louises
l'heroisme des maries louises Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
fulub
Vénérable TSPF


Inscrit le: 27 Avr 2006
Messages: 1353

Posté le: 04 Juin 2006 8:59
Sujet du message: l'heroisme des maries louises
Répondre en citant

La desastreuse campagne de russie et la couteuse guerre d'espagne ont fait fondre les effectifs de l'armée.Mais la guerre continue et il faut reconstituer les troupes; lever de nouveaux conscrits.C'est dans ce but que sont votés plusieurssenatus consultes.Celui du 11 janvier 1813 apelle sous les drapeaux 150 000 jeunes gens de la classe 1814.Celui du 7 octobre en convoque 280 000 autres,soit 120 000 sur la classe 1814 et les classes antérieures,et l160 000 appelés par anticipation sur le contignent de 1815.L'empereur étant aux armées,les decrets d'appel ont été signés l'imperatrice,qui preside le conseil de regence.
C'est pour cette raisonque les conscrits appartenant à ces tranches ont été nommes les MARIES LOUISES.Un surnom sous lequel ils vont se couvrir de gloire.
Les ordres de napoleon sont rigoureux;aucun soldats ne doit partir en campagne s'il n'est incorporé depuis un mois et n'a été instruit au maniement du fusil.Tout cela est theorique,puisqu'il exige dans le meme temps que le contingent levé en france fin février 1813 soit rassemblé en saxe au mois d'avril.Alors l'instruction se fait sur la route.Tout en marchant,les vielles moustaches,vétérand de pologne,de russie et d'espagne qui encadrent les jeunes recrues leur apprennent les rudiments du metier de soldat.
Le soir au bivouac,il les font beneficier de leur experience a travers leurs recits de leurs campagnes.
Bien sur ,tout cela est bien mince.A CHAMPAUBERT,pendant la campagne de france,au marechal marmont qui les ehortes a ouvrir le feu contre les grenadiers russes d'OLSUFIEV,les recrues du 113é de ligne repondent"nous ne savons pas charger nos fusils"
à craonne le général boyer de rebeval ne peut pas les deployer parceque les conscrits qui la composent ne connaissent rien a la manoeuvre.A craonne encore le général drouot montre lui meme en peline bataille comment on pionte un canon.L'empereur qui a montereau reproche a victor sa lenteur,semble ignorer que le 2 corps d'armée que commandele duc de bellune est presque entierement formé de jeune recrue qui n'ont jamais recu la moindre formation militaire.
Mais cette poignante inéxperience n'empeche pas les jeunes gens de montrer un courage et une determination extraordinaire .Au 113 de ligne,une compagnie a perdu tout ses gradés ,jusqu'aux caporeaux,A marmont,qui demande un officier,une recrue repond,"il n'y a plus personne,mais nous sommes des bons"
A mery-sur-seine , le 22 fevrier 1814, jour de mardi gras , les consrits de la brigade GRUYER ont dévlisé un marchand de pacotilles et se battent contre les russes de sacken avec des masques de carnaval et des defroques de mascarade.
A champaubert,ou les russes sont finalement mis en deroute, le general olsufiev est capturé par une recrue du 16é chasseurs ,refuse absolument de laisser son prisonnier a son colonel et exige de le remettre lui meme a napoleon.
tspf
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 04 Juin 2006 23:29
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pour ce texte dont les informations confirment le récit de D'Esparbès que j'avais posté par ailleurs.
Il en est donc le parfait complément. :wink:
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 05 Juin 2006 10:15
Sujet du message:
Répondre en citant

Ce texte m'a l'air de tirer en partie ses informations du texte de d'Esparbès. Fulub pourra sans doute confirmer. Si c'est bien le cas, il devient un peu étrange de le considérer comme une confirmation de l'exactitude du récit dont il s'inspire.
Il y a par ailleurs quelque chose qui me dérange un peu dans ce texte. En braquant les projecteurs sur l'héroïsme des Marie Louise, il y a certains aspects de leur histoire qui passe au second plan, voire qui ne sont pas du tout abordés. Un point qui me paraissait pourtant essentiel à la bonne compréhension des choses était d'indiquer avec précision quel était l'âge exact de ces jeunes gens. Il n'est en effet pas sans importance de savoir si ces "gamins" comme les appelle à un moment d'Esparbès ont l'âge de Gavroche ou s'ils ont autour de 17-18 ans, âge assez proche de celui qui est considéré encore aujourd'hui comme acceptable pour entrer dans l'armée.
Dans le film La Chute (consacré aux derniers jours d'Hitler), on voit aussi que l'armée allemande eut recours également au recrutement de jeunes soldats inexpérimentés pour tenter désespérément de faire face à l'écroulement du régime. On pourrait d'ailleurs percevoir leur comportement comme héroïque (on aurait même pu mettre dans la bouche de l'un d'entre eux cette réplique d'un Marie-Louise : "il n'y a plus personne, mais nous sommes des bons") si leur mort brutale et inutile ne venait mettre en évidence le caractère tragique et absurde.
Certains s'indigneront peut-être de cette comparaison. Il me paraît pourtant que les similitudes évidentes qui existent entre elles sont difficiles à nier et je ne vois pas trop pourquoi il serait de mauvais goût de les faire remarquer. Non pas que je veuille introduire cette équation simpliste (Napoléon = Hitler), mais il me paraît anormal que l'on s'accorde à condamner unanimement le sacrifice de la jeunesse allemande quand il est le fait d'Hitler et que l'on ne veuille retenir que le caractère héroïque de cet épisode quand il est le fait de Napoléon.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 05 Juin 2006 23:43
Sujet du message:
Répondre en citant

Ce sera en effet à Fulub de nous confirmer lequel des deux récits s'inspire de l'autre, mais sans que cela enlève quoi que ce soit aux constats qui ont été faits à ce sujet par ailleurs.
Pour ce qui est de votre réflexion sur le sacrifice de la jeunesse allemande que vous mettez en parallèle avec celui des Marie-Louise, et au risque de vous surprendre, je suis plutôt de votre avis.
Pour avoir vu le film "La Chute", j'ai pu en effet vérifier combien cette similitude peut s'établir si l'on s'attache à la volonté de ces jeunes gens des deux nations de défendre à tout prix un régime totalitaire sur le point de s'écrouler. En ce y compris l'impréparation militaire et le fanatisme affiché par ces derniers défenseurs de la patrie...
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 06 Juin 2006 8:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Joker a écrit:
Ce sera en effet à Fulub de nous confirmer lequel des deux récits s'inspire de l'autre, mais sans que cela enlève quoi que ce soit aux constats qui ont été faits à ce sujet par ailleurs.

Le texte rédigé par Fulub porte sa seule signature. Il me paraît donc raisonnable de considérer que c'est lui qui l'a rédigé. Je vois donc mal que son texte ait pu servir de source à celui de d'Esparbès. :wink:
Joker a écrit:
Pour ce qui est de votre réflexion sur le sacrifice de la jeunesse allemande que vous mettez en parallèle avec celui des Marie-Louise, et au risque de vous surprendre, je suis plutôt de votre avis.

C'est vrai que cela surprend un peu, mais comme c'est une bonne surprise, je ne vais pas m'en plaindre. :)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
fulub
Vénérable TSPF


Inscrit le: 27 Avr 2006
Messages: 1353

Posté le: 06 Juin 2006 8:52
Sujet du message:
Répondre en citant

mon texte vient de plusieurs lecture en effet .Esparbès. en fait parti,et plusieurs autres
tspf
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 06 Juin 2006 23:27
Sujet du message:
Répondre en citant

fulub a écrit:
mon texte vient de plusieurs lecture en effet .Esparbès. en fait parti,et plusieurs autres
tspf


J'avais en effet omis de vérifier votre signature en bas du texte Très Saint Père. D'où mon commentaire quelque peu décalé que n'a pas manqué de relever Pierre.
Ce que c'est quand même de poster à des heures pas possible... oups!
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
fulub
Vénérable TSPF


Inscrit le: 27 Avr 2006
Messages: 1353

Posté le: 07 Juin 2006 19:27
Sujet du message:
Répondre en citant

st pere? je ne suis que fulub ici!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 07 Juin 2006 23:49
Sujet du message:
Répondre en citant

Désolé, la force de l'habitude !
C'est que je n'ai pas l'habitude de vous voir défroqué, moi ! diablotin diabolo
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Le Barde



Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 56
Localisation: Quelque part entre ciel et terre.
Posté le: 19 Nov 2006 19:39
Sujet du message:
Répondre en citant

Je suis toujours épaté par les Marie Louises, peut être parce qu'elles furent des soldats de mon âge.

Imaginer le visage de cet adolescent soldat capturant l'officier russe m'émeut souvent. C'est un des plus beau symbole de ce qu'elles furent, de courageux soldats malgré eux, arrachés à leurs familles.

VIVE LES MARIE-LOUISE !!!
_________________
Fusilier Alexandre Marlière "Le Barde" 1er Régiment d'Infanterie de Ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Le Barde



Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 56
Localisation: Quelque part entre ciel et terre.
Posté le: 19 Nov 2006 19:47
Sujet du message:
Répondre en citant

PS : http://jipi.club.fr/marielouises/index.htm

Un site assez sympa...

Auriez vous un ensemble d'icônographie des marie louise ?
_________________
Fusilier Alexandre Marlière "Le Barde" 1er Régiment d'Infanterie de Ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1751

Posté le: 19 Nov 2006 20:37
Sujet du message:
Répondre en citant

Le Barde a écrit:
Imaginer le visage de cet adolescent soldat capturant l'officier russe m'émeut souvent.

Et imaginer le visage des adolescents morts sur les champs de bataille, ça provoque la même émotion ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Le Barde



Inscrit le: 24 Sep 2006
Messages: 56
Localisation: Quelque part entre ciel et terre.
Posté le: 19 Nov 2006 21:42
Sujet du message:
Répondre en citant

Oui ça provoque la même émotion ( qui parle d'émotion joyeuse ?). Des soldats malgré eux, qui n'ont rien demandé et qui on souvent payé de leur sang des actes comme ceux ci.
_________________
Fusilier Alexandre Marlière "Le Barde" 1er Régiment d'Infanterie de Ligne
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Dominique T.



Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 367
Localisation: Belgique
Posté le: 02 Mar 2007 15:32
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
peut être parce qu'elles furent des soldats de mon âge


Non ! Ils ! UN marie-louise.

Chose comique, que j'ai apprise en consultant le dictionnaire : UNE marie-louise est une moulure fixée sur le bord intérieur d'un cadre.

Pas de quoi effrayer un cosaque... Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joséphine



Inscrit le: 17 Jan 2007
Messages: 605

Posté le: 05 Mar 2007 19:04
Sujet du message:
Répondre en citant

Ha ha! Comme quoi, un seul mot peut changer tout le sens d'une phrase!
Merci pour ces précisions.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 55055 / 0