FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Napoléon et Staline
Aller à la page 1, 2  Suivante
Napoléon et Staline Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message: Napoléon et Staline
Répondre en citant

Incontestablement, si l'on compare Napoléon et Staline, on est amené nécessairement à conclure que le second est bien supérieur au premier.
Déjà on ne peut que donner l'avantage à Staline sur le mérite comparé pour l'accession au pouvoir. Napoléon était un génie et il a profité du complot concocté par Siéyès pour s'imposer. Staline, par contre, était un médiocre et c'est grâce à cet aspect de sa personnalité qu'il a pu s'imposer au pouvoir. Personne, je suppose, ne remettra en question cette évidence : les gens sans talent qui réussissent ont plus de mérite que les gens talentueux. C'est beaucoup plus difficile, donc nettement plus méritoire. En plus, on peut plus facilement songer à essayer de les imiter. Donc, sur ce point, Staline l'emporte haut la main.
En matière de procès politiques, il n'y a pas non plus photo. L'un des rares procès politiques que Napoléon a essayé d'organiser s'est terminé piteusement par une condamnation ridicule de "voleur de mouchoirs". Staline, par contre, savait s'y prendre. Il savait toujours obtenir des aveux pour les procès publics et s'il ne les obtenait pas, il s'arrangeait autrement qu'en faisant un procès public. Sur ce coup-là, Napoléon était donc loin d'être toujours génial.
Pour le nombre de morts à son actif, Staline écrase encore une fois le boucher de seconde zone qu'est Napoléon. Je ne sais pas si c'est Staline le recordman toute catégorie (il y a quand même ce cher Mao qui pourrait bien le battre), mais c'est sûr, Napoléon est loin derrière.
Sur la partie militaire, Staline est encore le meilleur. Malgré le fait qu'il avait décapité l'état major de l'Armée Rouge juste avant la guerre, il a quand même réussi à gagner la Grande Guerre Patriotique et cela encore une fois sans avoir lui-même aucun génie militaire. :clap: Napoléon lui n'est jamais qu'un loozer, loozer magnifique diront certains, mais loozer quand même.
En matière de conquêtes, Staline a réussi à construire un empire plus étendu et plus peuplé que celui de Napoléon et qui lui a survécu près de 35 ans.
En matière de propagande, Staline a évidemment réussi plus que Napoléon à se faire passer pour ce qu'il n'était pas et à développer un culte de la personnalité qui battait largement celui du petit corse misanthrope. Il a même réussi à séduire les plus grands intellectuels de son temps, chose que Napoléon n'a réussi que très partiellement de son vivant. Staline a aussi réussi à faire croire à la réussite économique de son système, alors que Napoléon se plantait impérialement sur les questions économiques.
Bref, je ne comprends pas pourquoi les gens n'admirent pas Staline plutôt que Napoléon. Il existe d'ailleurs encore des héritiers de la pensée du petit père des peuples au pouvoir dans le monde, alors qu'on n'est pas prêt de voir un bonapartiste remonter sur un trône impérial où que ce soit (les quelques tentatives dans ce sens ne sont d'ailleurs pas reconnues comme telles par la majorité des fidèles de Napoléon).

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 27/09/2003 14:35
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai deja ecrit un peu dans les autres forum sur cette comparaison.
Au contraire de Staps, je pense que Stalin a eu son cote genial.
Pensez-vous comment aura change l'histoire si Napoleon aura appele un congres de la paix comme le fit le camarade Stalin, tandis qu'il augmentait son arsena. Je ne peut pas laisser d'admirer cet aspect de la gauche et la reponse de la droite: La gauche a toujours eu des idees geniales mais c'est la droite qui en a profite.
La mediocrite n'est pas un obstacle pour obtenir le pouvoir, au contraire, c'est un valeur que, bien utilise, peut nous amener aux plus hauts niveaux ( dans ce moment je me souviens de l'empereur Claudio, mais il aura d'autres)
Sur le reussite econimique de Stalin, c'est bien comme vous disez, il a reussi a faire croire a la reussite economique de son systeme", parce que, vraiment, il n'y a pas eu de reussite aucune sauf dans le propagande.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par the argie le 27/09/2003 21:02
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Une autre comparaison pourrait être faîte avec Napoléon.
Une comparaison de l'odre stratégique.
Celle de Napoléon - Hitler ; mais dans un autre topic.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 28/09/2003 10:11
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir Staps.

En ce qui concerne les procès, les moyens de l'époque de Staline ne sont pas les mêmes que celle du consulat et de l'Empire. Donc avec serum, cachets , menaces sur la famille et Cie, c'est normal que Staline est l'avantage en ce qui concerne les aveux et les pseudo procès. De plus, les procés sous Napoléon était plus équitable que ceux sous Staline. . .

Ensuite, vous dites que Staline a eu le mérité de réussir alors qu'il était nul, par rapport à Napoléon qui était bon.
Déja, si Staline a réussi, c'est qu'il n'était pas si nul et sans talent comme vous le dite. Ensuite, il y a des gens avec du talent voire beaucoup de talent qui n'ont pas réussi . . .

Le nombre de morts n'est pas un critère pour juger de la grandeur d'un homme.

En matière de Guerre, Napoléon devait se défendre de toute l'Europe, Staline ne devait attaquer que l'Allemagne ( avec le nombre de morts Russes que nous connaissons. . . ) alors que celle ci se battaient sur d'autres front.

Après une période telle que la révolution française ( et le nombre de gouvernements qui ont suivi, donc d'instabilité ), avec tous les ennemis intérieurs et extérieurs, se maintenir 15ans est un exploit. A situation pareille, personne n'aurait mieux fait. . .

Pour la propagande cela se discute aussi, c'est sur qui que le plus grand nombre de livres a été écrit??? Qui est l'homme le plus connu après Jésus??? Napoléon. Vous ne pouvez pas contredire ce point. :wink:

Sur votre dernier point, je pense qu'il y a largement plus de personnes admirant Napoléon ( donc sa pensée ) que Staline.

Voila.


Amicalement

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 09/01/2004 20:06
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
Donc avec serum, cachets , menaces sur la famille et Cie, c'est normal que Staline est l'avantage en ce qui concerne les aveux et les pseudo procès.

Je ne vois pas en quoi les sérums sont utiles pour faire avouer des crimes imaginaires. confus.gif
FA8 a écrit:
De plus, les procés sous Napoléon était plus équitable que ceux sous Staline. . .

Ca dépend lesquels. Ceux de Frédéric Staps, d'Andréas Hofer et du duc d'Enghien n'ont pas grand-chose à envier à certains procès staliniens. La sentence était fixée d'avance là aussi. Dans le cas du procès de Moreau, par contre, la sentence n'ayant pas été vraiment fixée au départ, Napoléon fut très fâché de n'obtenir qu'une condamnation digne d'un voleur de mouchoirs. Pour conserver des apparences de légalité, il fut donc obligé de trouver un truc pour alourdir la peine tout en donnant l'illusion qu'il l'allègeait. Mais, c'est clair, et je l'avais écrit, le nombre de ces procès a été nettement moins élevé que ceux de Staline.
FA8 a écrit:
Ensuite, vous dites que Staline a eu le mérité de réussir alors qu'il était nul, par rapport à Napoléon qui était bon.
Déja, si Staline a réussi, c'est qu'il n'était pas si nul et sans talent comme vous le dite.

C'est justement la médiocrité de Staline qui lui a permis d'évincer tous ses adversaires. Un peu comme Napoléon III qui avait réussi à obtenir le soutien de Thiers pour se faire élire en se faisant passer pour un "crétin". De la même façon, les membres du Comité central ont préféré Staline à Trotsky parce qu'ils étaient persuadés qu'ils seraient les bénéficiaires de cette situation. Ils n'imaginaient pas qu'ils allaient à leur tour être éliminés lors des purges.
FA8 a écrit:
Ensuite, il y a des gens avec du talent voire beaucoup de talent qui n'ont pas réussi . . .

Ai-je dit le contraire ? Staline et Napoléon avaient au moins ceci en commun : ils avaient le talent pour parvenir à accaparer le pouvoir.
FA8 a écrit:
Le nombre de morts n'est pas un critère pour juger de la grandeur d'un homme.

Ah tiens ? Je croyais pourtant. Napoléon, Jules César, Attila, Tamerlan, Gengis Khan, Alexandre le Grand, Frédéric II, Charlemagne, c'est pas ça le point commun qui existe entre eux ?
FA8 a écrit:
En matière de Guerre, Napoléon devait se défendre de toute l'Europe, Staline ne devait attaquer que l'Allemagne ( avec le nombre de morts Russes que nous connaissons. . . ) alors que celle ci se battaient sur d'autres front.

N'empêche. Staline avait liquidé ses meilleurs maréchaux et ne pas perdre la guerre dans de telles circonstances, c'est quand même fortiche.
FA8 a écrit:
Après une période telle que la révolution française ( et le nombre de gouvernements qui ont suivi, donc d'instabilité ), avec tous les ennemis intérieurs et extérieurs, se maintenir 15ans est un exploit. A situation pareille, personne n'aurait mieux fait. . .

Parce que la Révolution russe, c'était vraiment une grande période de stabilité peut-être ?
FA8 a écrit:
Pour la propagande cela se discute aussi, c'est sur qui que le plus grand nombre de livres a été écrit ?

Dieu, non ?
FA8 a écrit:
Qui est l'homme le plus connu après Jésus??? Napoléon. Vous ne pouvez pas contredire ce point.

D'où tirez-vous vos statistiques ? A l'heure actuelle, Schwarzenneger ou Leonardo di Caprio ne sont-ils pas plus connus que Napoléon ?
FA8 a écrit:
Sur votre dernier point, je pense qu'il y a largement plus de personnes admirant Napoléon ( donc sa pensée ) que Staline.

Ce n'est pas pour ça qu'ils ont raison. :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 13/01/2004 14:06
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir.

Par ou commencer.


Premièrement, quand Staline arrive au pouvoir, la situation est largement moins tendue et précaire quand 1800, donc Napoléon a eu le mérite de tenir 15ans, après plus de 10ans d'instabilité politique.

Deuxièment, si on prend en compte tous les procès ayant eu lieu durant les deux époques, les procés truqués sous Staline sont largement plus nombreux que ceux sous Napoléon. De plus, si nous comparons le nombre de procés durant les deux époques, Stalie doit largement arriver en tête. Ceci n'est pas un critère pour Juger de la grandeur d'un personnage

Troisièmement le nombre de morts n'est pas le critère jugé par les historiens, pour faire de César, d'Alexandre le Grand, de Napoléon des grands hommes dans leur époque et pour la postérité. . . :twisted:

Quatrièment dans les années 1940 en Russie, il y avait des moyens beaucoup plus nombreux pour faire avouer aux gens des crimes qu'ils n'avaient pas commis, que sous Napoléon. De plus la aussi, ce critère n'est pas utile pour juger de la grandeur d'un homme.

Cinquièment les pertes de l'Armée Rouge, sont plus nombreuses que tous les hommes employés par la Grande Armée. Donc avec ou sans maréchaux et officiers, mais avec la presque la moitié des morts de tout le conflit, face au peu de réserve allemande, il aurait été surprenant que Staline ne perce pas le flance de l'Est.

Sixièmement il y a eu plus de livres écrits sur l'Empereur que le nombre de jours qui se sont passés depuis sa mort. . . . . . . . . . . .

Enfin, la majorité n'a peut être pas toujours raison, mais c'est toujours sur cette majorité qu'on se base!!! :idea:


Amicalement

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 13/01/2004 18:01
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
Premièrement, quand Staline arrive au pouvoir, la situation est largement moins tendue et précaire quand 1800, donc Napoléon a eu le mérite de tenir 15ans, après plus de 10ans d'instabilité politique.

En matière d'instabilité politique, je pense que la Russie des années 1917 à 1924 n'avait guère à envier à la France de 1799.
FA8 a écrit:
Deuxièment, si on prend en compte tous les procès ayant eu lieu durant les deux époques, les procés truqués sous Staline sont largement plus nombreux que ceux sous Napoléon. De plus, si nous comparons le nombre de procés durant les deux époques, Stalie doit largement arriver en tête. Ceci n'est pas un critère pour Juger de la grandeur d'un personnage

Ce n'est peut-être pas un bon critère pour en juger a posteriori, mais c'est probablement un excellent moyen d'imposer cette idée sur le moment. :wink:
FA8 a écrit:
Troisièmement le nombre de morts n'est pas le critère jugé par les historiens, pour faire de César, d'Alexandre le Grand, de Napoléon des grands hommes dans leur époque et pour la postérité. . .

Quel est le critère alors ? Louis XV, par exemple, qui n'aimait pas la guère n'a pas réussi à passer à la postérité pour un grand homme. Son contemporain Frédéric II, par contre, s'est taillé pour sa part une solide réputation.
FA8 a écrit:
Quatrièment dans les années 1940 en Russie, il y avait des moyens beaucoup plus nombreux pour faire avouer aux gens des crimes qu'ils n'avaient pas commis, que sous Napoléon. De plus la aussi, ce critère n'est pas utile pour juger de la grandeur d'un homme.

Qui a dit que c'était un critère pour juger de cela ?
FA8 a écrit:
Cinquièment les pertes de l'Armée Rouge, sont plus nombreuses que tous les hommes employés par la Grande Armée. Donc avec ou sans maréchaux et officiers, mais avec la presque la moitié des morts de tout le conflit, face au peu de réserve allemande, il aurait été surprenant que Staline ne perce pas le flance de l'Est.

Si Hitler n'avait pas fait de sa guerre contre la Russie une conquête de l'espace vitale aux dépens de la race slave inférieure, il aurait peut-être plus facilement réussi à utiliser les erreurs de Staline pour se faire des alliés au sein de la population russe.
FA8 a écrit:
Sixièmement il y a eu plus de livres écrits sur l'Empereur que le nombre de jours qui se sont passés depuis sa mort.

Oui, apparemment, ça fait vendre du papier. Mais qu'y a-t-il de valable dans cette littérature pléthorique ? La littérature sur la période elle-même s'avère finalement assez indigente.
FA8 a écrit:
Enfin, la majorité n'a peut être pas toujours raison, mais c'est toujours sur cette majorité qu'on se base!!!

C'est sur la majorité qu'on se base pour prendre des décisions politiques. En histoire et en science, le fait qu'une opinion soit partagée par une majorité n'est nullement un critère de son exactitude. Rappelez-vous Galilée. :wink:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 14/01/2004 16:12
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Vous faites toute une démonstration en prenant des critères ( procès, nombre de mort etc) et vous concluez par, je cite :Bref, je ne comprends pas pourquoi les gens n'admirent pas Staline plutôt que Napoléon :twisted:

Donc deux de chose l'une, soit votre argumentation ne sert pas à grand chose, soit les critères que vous avez vous même défénis ne sont pas des crièteres pour juger de la grandeur d'un homme.

Entre 1917 et 1924 seul un homme est au pouvoir. Avant que Napoléon ne soit Empereur il y a eu 5 régimes différents, donc l'instabilité en France donc la situation était plus difficile que celle de Staline en 1924, donc Napoléon a quand même eu le mérite de tenir jusqu'en 1815, malgré les complots et les tentatives d'assassinats ( Malet et un certain STAPS :twisted: ). D'ailleurs Napoléon n'a tué personne en haut de l'échelle de son propre camp pour arriver au pouvoir et à s'y maintenir contrairement à Staline ( Trotski pour ne citer que le plus connu ).

La littérature s'avère indigente, bien que vous ayez du lire un certain nombre de livres de l'époque Impériale. . . Surtout ceux des années 60 peut être :twisted: !!!

Staline n'a pas réalisé 3 plesbiscites. . .

Galilée est une des rares exceptions qui confirment la règle ( de la majorité ). :twisted:

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 14/01/2004 20:18
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Je crois que je vais devoir reprendre ma démonstration.
1° Staline était un individu assez médiocre. Malgré cela, il a quand même réussi à acquérir un pouvoir supérieur à celui de Napoléon et pour une dureé plus longue. Personne ne peut quand même nier une pareille vérité. En conséquence, sur ce point, Staline dépasse incontestablement Napoléon.
2° Napoléon a essayé d'organiser un procès politique public : celui de son grand rival Moreau. Résultat : il n'a obtenu qu'une piètre condamnation à deux ans de prison qu'il a dû commuer en exil pour cacher son échec. A l'opposé, Staline a toujours réussi à mener à bien ses procès politques. Il était donc meilleur que Napoléon sur ce coup-là.
3° Si l'on compare les statistiques, les chiffres de production de Staline sont toujours supérieurs à ceux de Napoléon en ce y compris le nombre de morts produits par son pouvoir. Supériorité côté soviétique à nouveau.
4° Staline réussit à gagner une guerre quand même difficile alors qu'il avait tout fait pour la perdre. A l'inverse, Napoléon a fini par perdre la guerre alors qu'il avait tout fait pour la gagner. Qui est le plus fort ? Il me semble qu'il n'y a pas de doute.
5° Imposer son pouvoir sur la moitié de l'Europe et le conserver pendant autant d'années. Il n'y a que Staline qui a réussi ça depuis la chute de l'Empire romain.
6° Napoléon n'a jamais pensé à créer le Komintern.

Voilà donc divers points où Staline surpasse incontestablement Napoléon. Pourquoi n'admire-t-on pas Staline alors qu'on admire Napoléon pour un certain nombre des motifs passés en revue ? Je comprends pas. Il doit vraiment y avoir quelque chose qui m'échappe. Qu'est-ce qu'on lui reproche au grand Staline ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 14/01/2004 21:55
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Debout les damnés de la terre................ Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:03
Sujet du message: Debout les damnés de la terre................
Répondre en citant

Frédéric Staps a écrit:
Qu'est-ce qu'on lui reproche au grand Staline ?


Sa moustache ? :wink:

Amicalement

Dalmatie "ça veut dire quoi FA8 ?"

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Dalmatie le 15/01/2004 05:43
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Plus beau que Napoléon ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:04
Sujet du message: Plus beau que Napoléon ?
Répondre en citant

http://www.marxists.org/francais/img/staline_1912.jpg
Et avec une barbe, il n'est pas beau ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 15/01/2004 10:14
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:04
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 est mon pseudo depuis que je poste sur les divers forums.

F initiale de mon prénom
A initiale de mon de famille
8 chiffre de mon jour de naissance, et c'est aussi le chiffre parfait ( sans début et sans fin), à l'horizontale, il est le symbole de l'infini en mathématique.

1° Staline a acquis un grand pouvoir, mais à quel prix ( goulags, épuration, assassinat des élites etc .... ). Vous qui êtes pour la liberté, vous vous indignez quand Napoléon bannit une intriguante ( Stael ), mais dans le cas de Staline cela ne vous choque pas. :twisted:
Etes vous anti napoléonien, ou carrément Stalinien? Very Happy


2° Le procés de Moreau a été équitable, si Napoléon avait agi comme Staline, en le tuant ou en le déportant , qu'auriez vous dit. . . :twisted:

3° Je ne vois pas en quoi le nombre de mort est utile pour comparer la puissance des deux. . . A moins d'être un sanguinaire. . .

4° Napoléon avait tout pour gagner la guerre. Vous pourriez me la redire celle là une fois que je rigole svp. Napoléon et la France étaient seuls contre le reste de l'Europe.

5° Personne n'a réussi en entrer dans presques toutes les capitales européennes en moins de 15ans comme Napoléon. A la différence de la Grande Armée qui combattait contre des ennemis valeureux, l'Armée Rouge n'a pas combattu pour les territoires pris ou a combattu contre des armées peu équipées, faibles et peu nombreuses ( après la fin de la seconde guerre mondiale ).

6° Staline n'a pas crée de Code Staline, ni de Rouble Staline qui aurait tenu pendant plus de cent ans ( Le Franc Germinal s'est maintenu jusqu'en 1914 ), Staline n'a jamais risqué sa vie sur les champs de bataille mais instauré un culte de la personnalité pire que Néron, sans oublier les purges et les procès truqués, et les assassinats de Trotski, Zinoviev, Boukharine et Rykov etc.....


Amicalement

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 15/01/2004 12:18
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:04
Sujet du message:
Répondre en citant

8 est mon chiffre préfèré, avec parfois le 6.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 15/01/2004 20:42
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:04
Sujet du message:
Répondre en citant

FA8 a écrit:
Etes vous anti napoléonien, ou carrément Stalinien? Very Happy

A votre avis ?
FA8 a écrit:
Le procés de Moreau a été équitable, si Napoléon avait agi comme Staline, en le tuant ou en le déportant , qu'auriez vous dit. . .

J'ai déjà cité cet extrait de l'article Moreau du Dictionnaire Napoléon, mais je ne sais plus exactement où, je vais donc le citer à nouveau :
Citation:
Thuriot, le juge instructeur et rapporteur, demanda la mort. Les jugent firent tour à tour connaître leur opinion; il y eut sept voix contre cinq pour acquitter le prévenu. Thuriot : "Vous voulez mettre en liberté Moreau, il n'y sera pas mis; vous forcerez le gouvernement à faire un coup d'Etat; car ceci est une affaire politique plutôt qu'une affaire judiciaire, et il faut quelquefois de grands sacrifices nécessaires à la sûreté de l'Etat". Après de nouveaux débats, on passa à une seconde délibération, et par un compromis, il y eut une majorité de 8 voix pour infliger à Moreau deux ans de prison. C'était trop s'il était innocent, c'était se moquer du pouvoir s'il était coupable.
Bonaparte, apprenant la nouvelle alors qu'il était à Saint-Cloud, entra en fureur, injuriant le Grand Juge qui s'était témérairement engagé à ce que la mort fût la sanction du procès. Il destitua le juge Lecourbe, frère du général, qui avait plaidé l'innocence de Moreau. Il allait à travers les pièces, criant : "Ces animaux me déclarent qu'il ne peut se soustraire à une condamnation capitale; que sa complicité est évidente, et voilà qu'on me le condamne comme un voleur de mouchoir. Que voulez-vous que j'en fasse ? Le garder ? Ce serait encore un point de ralliement. Qu'il vende ses biens et qu'il quitte la France. Qu'en ferai-je au Temple ? J'en ai assez de lui". Moreau, gracié, se retira aux Etats-Unis.

Tous les ingrédients d'un vrai procès stalinien donc, mais sans le savoir-faire du petit père des peuples.
FA8 a écrit:
A moins d'être un sanguinaire. . .

Pourquoi ? Vous n'êtes pas sanguinaire ? J'ai donc mal compris le sens de votre phrase quand vous écriviez :
Citation:
Finalement on peut conclure, avec une certaine audace, que ce qui a fait perdre Napoléon dans son ensemble, c'est de ne pas avoir été assez dur avec l'ennemi et de l'avoir laissé à chaque fois " se refaire une santé". . . Il a été trop gentil.

FA8 a écrit:
Napoléon avait tout pour gagner la guerre. Vous pourriez me la redire celle là une fois que je rigole svp.

Je vous ai déjà dit de lire d'abord et de vous marrer ensuite. Quand vous faites les deux en même temps, vous lisez de travers. J'ai écrit que "Napoléon avait tout fait pour gagner la guerre" et non qu'il avait tout pour la gagner.
FA8 a écrit:
A la différence de la Grande Armée qui combattait contre des ennemis valeureux

C'est sympa pour ceux qui ont essayé de s'opposer à l'Armée Rouge, ça.
FA8 a écrit:
Le Franc Germinal s'est maintenu jusqu'en 1914

Le franc germinal ne devait pas être une création si géniale que ça, puisque la monnaie du commerce internationale au 19e siècle est la livre anglaise. Il n'y a que les Français pour croire que les idées économiques et financières de Napoléon ont joué un grand rôle dans l'histoire.
FA8 a écrit:
Staline n'a jamais risqué sa vie sur les champs de bataille

Staline a fait plus fort. Il s'est condamné à mort lui-même en éliminant physiquement tous les médecins de son entourage avec son histoire de complot des blouses blanches. Laughing
FA8 a écrit:
mais instauré un culte de la personnalité pire que Néron

Mais je suis un admirateur de Néron, vous ne saviez pas. Un jour, d'ailleurs, je m'étais inscrit sur un certain forum sous le nom de Naponéron. C'était la belle époque. Il n'y avait pas de validation nécessaire pour poster et une certaine personne était à Corps.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 15/01/2004 23:05
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Pour l'Histoire



Inscrit le: 11 Juil 2015
Messages: 2982

Posté le: 12 Juil 2015 12:04
Sujet du message:
Répondre en citant

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 1 sur 2 Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 60078 / 0