Napoléon est-il né stratège ou a-t-il appris cela à l'école

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:13

Qu'il a toujours attaqué après avoir été attaqué bien entendu( sauf Russie et Espagne ). Remettrez vous aussi cela en cause???? :lol:

S'il faut considérer que la tête d'un roi est ce qui détermine les autres rois à faire la guerre à un pays, l'Angleterre de Cromwell aurait dû alors mobiliser contre elle l'Europe entière. Cela n'a pas été vraiment le cas

D'ou vient cette manie de toujours comparer des événements dans des contextes différents??????
Demandez autour de vous quelle révolution est la plus connue. . .

Ensuite 1789 est d'un niveau au dessus ( en violence, en impact etc... ) que votre exemple.


Qui est le véritable responsable de ce cercle vicieux


C'est Napoléon évidemment. Il a toujours attaqué les coalisés en premier, Il n'a jamais respecté les traités. Il adorait la guerre, moyen de montrer son génie, mais en fait il n'avait pas de génie, car ce sont les maréchaux qui gagnaient les batailles. :lol:
Faudrait passer à autre chose Staps, cette manière récurrente de pensée est dépassée. .


"Soudoyer" dans ce sens est un peu archaïque, il est plus juste de dire "financer".

Arrêter de jouer sur les nuances, je croirais entendre Chirac. . . Le fait est là, les anglais ont largement financé leurs amis pour faire la guerre à la France. Employer le mot que vous vous voulez, mais le constat est là. L'Angleterre "maîtresse" des coalitions.

Pour répondre à votre dernier point. Avez oublié la paix d'Amiens. . .

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 11/02/2004 10:35
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:13

FA8 a écrit :Qu'il a toujours attaqué après avoir été attaqué bien entendu( sauf Russie et Espagne ). Remettrez vous aussi cela en cause ?

Certainement. C'est un poncif qui fait partie de la légende. Vous avez déjà cité deux cas où cela ne se vérifie pas. On peut encore en citer d'autres : le Portugal (que tout le monde se plaît à oublier), Malte, l'Egypte... N'étant pas spécialiste d'histoire militaire, je m'en tiendrai là, mais il pourrait sans doute y avoir d'autres exemples. Je me pose notamment la question à propos de la Prusse en 1806. Avait-elle entrepris des opérations militaires ou s'était-elle limitée avant la riposte de Napoléon à de simples rodomontades sans engager vraiment ses troupes dans des manoeuvres offensives ?
FA8 a écrit :D'ou vient cette manie de toujours comparer des événements dans des contextes différents ?

C'est cela faire de l'Histoire. Ceux qui ne le font pas et qui considèrent que c'est une manie n'ont généralement qu'une vue très partielle de l'histoire et ce qui les dérange dans ces comparaisons, c'est leur incapacité à pouvoir répondre valablement sur des points qu'ils connaissent mal ou pas du tout.
FA8 a écrit :Demandez autour de vous quelle révolution est la plus connue. . .

C'est la révolution russe de 1917. :lol:
FA8 a écrit :Ensuite 1789 est d'un niveau au dessus ( en violence, en impact etc... ) que votre exemple.

Vous ne savez pas de quoi vous parlez. L'impact des révolutions anglaises est sans doute tout aussi important que celui des révolutions françaises. Sans le préalable de ces révolutions, il n'est pas sûr qu'il y aurait eu une révolution en France. Et il y a une autre révolution qui part également d'Angleterre (même si apparemment les travaux récents tendent à abandonner le terme de "révolution" pour la qualifier) qui a joué un rôle beaucoup plus fondamental dans le bouleversement de l'histoire de l'humanité, c'est la révolution industrielle, violente certes (car on doit sans doute considérer comme violente la manière dont les ouvriers qui l'ont permise l'ont vécue), mais ce n'est pas cette violence qui lui donne son importance.
FA8 a écrit :C'est Napoléon évidemment. Il a toujours attaqué les coalisés en premier, Il n'a jamais respecté les traités. Il adorait la guerre, moyen de montrer son génie, mais en fait il n'avait pas de génie, car ce sont les maréchaux qui gagnaient les batailles. :lol:
Faudrait passer à autre chose Staps, cette manière récurrente de pensée est dépassée. .

Excusez-moi de vous faire remarquer que ce sont vos théories qui datent un peu. L'approche ultra-nationaliste de l'Histoire que vous ne cessez de reprendre n'a plus vraiment cours dans les milieux de la recherche. Instrumentaliser l'histoire pour justifier des dominations, des injustices et des crimes, cela fait désormais aussi partie de l'histoire, d'une histoire que l'on espérait révolue, mais apparemment certains nostalgiques veulent encore aborder l'histoire de cette manière. :?
FA8 a écrit :Arrêter de jouer sur les nuances, je croirais entendre Chirac. . .

Pour un étudiant en lettres, je trouve que vous faites bien peu de cas d'une expression correcte et nuancée des choses. :cry:
FA8 a écrit :Le fait est là, les anglais ont largement financé leurs amis pour faire la guerre à la France. Employer le mot que vous vous voulez, mais le constat est là. L'Angleterre "maîtresse" des coalitions

C'est la guerre, chacun l'a menée avec ses moyens. Napoléon a puisé largement dans les ressources humaines de la France pour la mener. L'Angleterre a puisé dans ses ressources financières. La solution de l'un n'est pas plus belle que la solution des autres. Mais faut-il vous le rappeler ? La guerre en général, c'est plutôt moche et ça fait des morts.
FA8 a écrit :Pour répondre à votre dernier point. Avez oublié la paix d'Amiens. . .

Je crois que vous avez besoin d'apprendre à lire avant de supposer que d'autres ont oublié ce dont vous ne parvenez pas vous-même à comprendre. Ou bien alors, faites un effort : lisez les textes dans le bon ordre ou lisez-les tous avant de répondre.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 11/02/2004 11:13
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:13

Pour Malte et l'Egypte, il n'était pas encore Empereur. Dans ma réponse j'ai effectivement oublié le Portugal sans l'avoir fait exprès.
Pour la Prusse, je vous confirme que l'Empereur voulait la paix et la souhaiter ardemment. Sur ce point je vous conseille le livre de
Arnaud Blin, Iéna Octobre 1806. Il exlique clairement la campagne en amont, avec les négociations qui n'ont jamais aboutit, l'attente la paix, il nous livre l'approche géopolitique de l"époque etc...

C'est cela faire de l'Histoire

Je suis étudiant, comme vous le dites si bien, donc je suis là pour APPRENDRE. Pourriez vous m'expliquer le but et les objectifs de comparer des faits similaires (une révolution), dans des contextes, époques et pays différents???
Je vous en remercie.


C'est la révolution russe de 1917

Cela dépend de vos fréquentations. . .

Vendredi dernier je suis parti au meeting LO-LCR au théâtre de la Mutualité à Paris ( c'était très intéressant d'ailleurs ), vous ne vous sauriez pas senti en territoire ennemi au milieu de ces Marxistes-Léninistes.

Ensuite, pour répondre à la question de savoir quelle est la révolution la plus connue, et bien votre réponse est totalement fausse. En effet, je suis universitaire et nous devons étudier un tas de chose. Bref, un sondage analysé en cours d'histoire culturelle, commandé pour le parlement européen posait des questions aux habitants de 12 pays d'Europe. A la question qui posait, quel évenement historique vous vient le plus vite à l'esprit, il y a eu un peu plus de 33% qui pensait directement à La REVOLUTION De 1789 suivi par le débarquement de 1944. . .


Sans le préalable de ces révolutions, il n'est pas sûr qu'il y aurait eu une révolution en France

Cela vous ne pouvez pas le dire, ni l'affirmer. Sans révolution anglaise, la révolution Française aurait pu avoir eu lieu mais avec d'autres fondements.

L'approche ultra-nationaliste de l'Histoire que vous ne cessez de reprendre n'a plus vraiment cours dans les milieux de la recherche

Comme tu le sais Staps, j'ai un grand père Kabyle et j'avais une grand mère malgache. Donc le nationalisme n'est pas pour moi. . . :lol:

Pour un étudiant en lettres

Je suis étudiant en Médiation Culturelle et en Sciences des Lettres,Langues et Communication.

L'Angleterre a puisé dans ses ressources financières

Encore une fois, vous oublié quelque chose de fondamentale.Il fallait rajouter, les ressours humaines de l'Autriche, de la Prusse et de la Russie. . . :twisted: Votre dernier point est encore et comme souvent dans la polémique. Je ne réponds pas, et tu sais pourquoi.

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 11/02/2004 12:27
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:14

FA8 a écrit :Pour Malte et l'Egypte, il n'était pas encore Empereur.

Mais il avait déjà pour ambition de le devenir. Simplement au lieu de convoiter un empire français, à l'époque, il convoitait un empire oriental. Et ce n'est qu'après son échec à Saint-Jean d'Acre qu'il a dû se résigner à se rabattre sur la France. Conclusion de cela : à l'époque, Napoléon roulait déjà pour Napoléon et sa campagne d'Egypte devait d'abord servir ses ambitions personnelles et non un Directoire qu'il méprisait déjà. Si on l'a envoyé en Egypte pour l'écarter du pouvoir en France, lui-même n'a pas véritablement protesté de cet éloignement car il comptait bien en tirer un profit personnel. Il est donc spécieux d'essayer de rejeter l'entière responsabilité de cette guerre sur le seul Directoire. Le général Bonaparte partant à la conquête de l'Egypte ne faisait qu'anticiper sur ce que ferait l'empereur Napoléon se lançant dans les steppes russes ou traversant les Pyrénées.
FA8 a écrit :Dans ma réponse j'ai effectivement oublié le Portugal sans l'avoir fait exprès.

Je n'ai pas dit que vous l'aviez fait exprès. Ce n'en est pas moins symptomatique d'une certaine manière d'aborder l'histoire de Napoléon.
FA8 a écrit :Pour la Prusse, je vous confirme que l'Empereur voulait la paix et la souhaiter ardemment.

Pourquoi alors se répandre en insultes à l'égard de la reine Louise ? Pourquoi refuser toute négociation tant que l'ennemi n'était pas à genoux ? C'est une curieuse manière de faire la paix.
FA8 a écrit :Sur ce point je vous conseille le livre de Arnaud Blin, Iéna Octobre 1806. Il explique clairement la campagne en amont, avec les négociations qui n'ont jamais aboutit, l'attente la paix, il nous livre l'approche géopolitique de l"époque etc...

Désolé, mais l'histoire militaire m'intéresse fort peu.
FA8 a écrit :Je suis étudiant, comme vous le dites si bien, donc je suis là pour APPRENDRE.

Dans ce cas, vous auriez parfois intérêt à être moins affirmatif.
FA8 a écrit :Pourriez vous m'expliquer le but et les objectifs de comparer des faits similaires (une révolution), dans des contextes, époques et pays différents ?

C'est la meilleure méthode pour comprendre ce qu'est une révolution. Si l'on s'en tient à l'étude d'un seul événement, il est peu probable qu'on arrive à lui donner un sens et l'on risque rapidement de tirer des conclusions erronées et simplistes. Il est utile par exemple de savoir que la révolution anglaise de 1688 a eu des conséquences plus durables que celle de 1649, pourtant plus connue et cela sans effusion de sang. De même, il est utile de savoir que la France a également connu des révolutions en 1830 et en 1848, mais qu'en 1871, la Commune s'est soldée par un échec. Il est également important de savoir que la révolution russe d'octobre 1917 n'était pas la première, qu'elle faisait suite à une première révolution en 1905 restée finalement sans véritables lendemains et à une seconde révolution en février 1917, sans laquelle elle n'aurait pas été possible. Beaucoup d'historiens ont comparé les révolutions russe et française et ce n'était pas un travail inutile. La Révolution américaine a elle aussi son importance, comme modèle de révolution qui ne débouche pas (immédiatement) sur une guerre civile.
FA8 a écrit :Cela dépend de vos fréquentations. . .

Cela dépend aussi beaucoup des générations. Avant 1989 (je ne parle pas du bicentenaire de la Révolution française évidemment, mais de la chute du mur de Berlin), la révolution russe avait des conséquences bien plus présentes pour beaucoup de gens que la révolution française. Depuis lors, les choses ont évolué. Mais c'est plutôt le concept de révolution qui a beaucoup perdu de son actualité.
FA8 a écrit :Vendredi dernier je suis parti au meeting LO-LCR au théâtre de la Mutualité à Paris ( c'était très intéressant d'ailleurs ), vous ne vous sauriez pas senti en territoire ennemi au milieu de ces Marxistes-Léninistes.

Si ces gens ont la nostalgie de Lénine, je ne me considérerai pas chez eux comme en territoire ami.
FA8 a écrit :Ensuite, pour répondre à la question de savoir quelle est la révolution la plus connue, et bien votre réponse est totalement fausse.

Quand vous comprendrez les boutades (même quand elles ne sont pas vraiment drôles), ce sera peut-être plus facile de discuter. :?
FA8 a écrit :un sondage analysé en cours d'histoire culturelle, commandé pour le parlement européen posait des questions aux habitants de 12 pays d'Europe. A la question qui posait, quel évenement historique vous vient le plus vite à l'esprit, il y a eu un peu plus de 33% qui pensait directement à La REVOLUTION De 1789 suivi par le débarquement de 1944. . .

Il y en a peut-être eu aussi pour répondre "Marignan : 1515". Comme quoi, la notoriété d'un événement n'est pas nécessairement proportionnelle à son importance réelle ! La Révolution de 1789 est sans doute pour beaucoup de gens comme le Code civil pour les admirateurs de Napoléon : un truc qu'on peut sortir facilement mais sur lequel on ne peut pas dire grand-chose. Qu'est-ce que la Révolution de 1789 ? Quelles en sont les conséquences ? Pourquoi est-elle si importante ?
FA8 a écrit :Cela vous ne pouvez pas le dire, ni l'affirmer.

C'est une manière de s'exprimer. Il est en effet impossible de reconstruire valablement et de manière crédible l'histoire en essayant de déterminer comment les choses se seraient passées si un événement majeur n'avait pas eu lieu.
FA8 a écrit :Sans révolution anglaise, la révolution Française aurait pu avoir eu lieu mais avec d'autres fondements
.
Je vous réponds ce que vous m'aviez répondu : "Cela vous ne pouvez pas le dire, ni l'affirmer."
FA8 a écrit :Comme tu le sais Staps, j'ai un grand père Kabyle et j'avais une grand mère malgache. Donc le nationalisme n'est pas pour moi. . .

Le nationalisme n'est pas quelque chose de génétique. On n'est pas ultra-nationaliste français parce que l'on aurait du sang 100 % bleu-blanc-rouge dans ses veines, mais parce qu'on se trouve dans un contexte où l'on développe ce genre d'idée. Qu'un nouveau Français adhère à une forme de nationalisme radical pour se sentir aussi français que ceux qui ont ces idées n'aurait rien de surprenant. Comment en arrive-t-on quand on a un grand-père kabyle et une grand-mère malgache à s'identifier à des guerriers scandinaves parce qu'ils se sont établis sur une partie du territoire de ce qui deviendrait un jour la France et ne se reconnait-on plus du tout dans ces mêmes gens une fois qu'ils ont passé la Manche pour s'établir dans la perfide Albion ? On pourrait se dire que c'est un mystère. L'explication paraît pourtant simple. Le petit-fils de kabyle et de malgache que vous êtes souhaite être reconnu comme véritable Français, droit que je ne vous conteste pas évidemment, mais il serait fâcheux néanmoins que parce que vous pouvez ressentir de la part de certains une forme d'exclusion, vous en arriviez vous-même à adopter la même attitude pour être accepté par ceux qui vous excluent. En plus, c'est parfaitement inutile, car ça ne marchera pas.
FA8 a écrit :Encore une fois, vous oublié quelque chose de fondamentale.Il fallait rajouter, les ressours humaines de l'Autriche, de la Prusse et de la Russie. . .

Arrêtez de me répéter que j'oublie des choses fondamentales, surtout quand il est manifeste que je les ai clairement à l'esprit. Quand je vous disais que l'Angleterre utilisait ses moyens financiers alors que la France utilisait ses ressources humaines, il était clair que les moyens financiers anglais servaient à obtenir les ressources humaines autrichiennes, prussiennes, russes, espagnoles, portugaises, égyptiennes, turques, siciliennes, etc... Vous allez sans doute trouver cette remarque cynique, mais le choix des Anglais était sans doute plus judicieux que celui des Français. En finançant des guerres qui se faisaient par d'autres, ils ne mécontentaient pas de la même façon leur opinion publique. Alors que Napoléon imposait aux Français de fournir leurs fils pour faire la guerre, le gouvernement britannique demandait essentiellement à ses citoyens de fournir de l'argent. Cet élément a sans doute été déterminant pour permettre à un pays qui fonctionnait avec un système électoral plus réel que la France de pouvoir continuer la guerre pendant autant d'années sans provoquer un vif mécontentement de ses électeurs.
FA8 a écrit :Votre dernier point est encore et comme souvent dans la polémique. Je ne réponds pas, et tu sais pourquoi.

En réponse à un autre texte à caractère polémique et évidemment vous répondez à votre tour sur un ton polémique. On peut continuer comme ça longtemps. :wink:
Mais ça ne mènera pas très loin.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 11/02/2004 15:33
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:14

Mais il avait déjà pour ambition de le devenir

Comment le sais tu ?? D'ou tires tu cette information???

Simplement au lieu de convoiter un empire français, à l'époque, il convoitait un empire oriental

A cette époque, l'orient faisait rêver beaucoup de personnes, je ne vois pas pour quelles raisons le futur Empereur dérogerait à la règle

à l'époque, Napoléon roulait déjà pour Napoléon

Connais tu des personnages historiques qui roulent pour les autres avant eux-mêmes????

servir ses ambitions personnelles et non un Directoire qu'il méprisait déjà

Si et j'ai bien dit SI, ses ambitions personnelles servaient aussi la France, cela ne pose pas de problème. La campagne d'Egypte n'a pas été inutile.

Il est donc spécieux d'essayer de rejeter l'entière responsabilité de cette guerre sur le seul Directoire.

Selon toi aurait il du refuser cet ordre? Ce commandement?

Le général Bonaparte partant à la conquête de l'Egypte ne faisait qu'anticiper sur ce que ferait l'empereur Napoléon se lançant dans les steppes russes ou traversant les Pyrénées.


Pourrais tu préciser un peu, car je trouve cette comparaison douteuse. . .

Pourquoi alors se répandre en insultes à l'égard de la reine Louise ? Pourquoi refuser toute négociation tant que l'ennemi n'était pas à genoux ? C'est une curieuse manière de faire la paix.Désolé, mais l'histoire militaire m'intéresse fort peu

Le livre consacre une bonne partie aux négociations, tu devrais le lire, il t'apprendrait des choses je pense, dont les réponses à tes questions.

Je n'ai pas dit que vous l'aviez fait exprès

Je n'ai jamais écrit que tu avais écrit cela.

Ce n'en est pas moins symptomatique d'une certaine manière d'aborder l'histoire de Napoléon.

Je peux te retourner cette phrase . . . ( cf, moyens financiers, moyens humains etc....) :twisted:

Quand vous comprendrez les boutades (même quand elles ne sont pas vraiment drôles), ce sera peut-être plus facile de discuter

Quand tu comprendras que je ne suis pas Hypolite et Compagnie, et qu'avec moi les vannes et autres boutades ne m'intéressent pas au milieu d'un sujet historique, et bien il sera ( enfin j'espère ), plus facile de discuter. . . :lol:

Qu'est-ce que la Révolution de 1789 ? Quelles en sont les conséquences ? Pourquoi est-elle si importante ?

Ouvre un sujet, et comme cela tu auras peut être les réponses

Comme quoi, la notoriété d'un événement n'est pas nécessairement proportionnelle à son importance réelle

Je te pose une question ( mais non dans le but de te piéger ), cite moi un événement connu de presque tous, et qui n'a pas eu d'importance.

Mais c'est plutôt le concept de révolution, qui a beaucoup perdu de son actualité

Ce n'est pas l'idée développée par Besancenot au meeting, ou il incitait à la révolution. . .

C'est une manière de s'exprimer

Curieuse façon de s'exprimer, après les boutades et les vannes. . .

Le nationalisme n'est pas quelque chose de génétique

Heureusement. . .

On n'est pas ultra-nationaliste français parce que l'on aurait du sang 100 % bleu-blanc-rouge dans ses veines ultra-nationaliste français.
Je pense que Mamadou Cissé, ou Rachid Hamdouni aurait du mal à être ultra-nationaliste français . . . france.gif

Qu'un nouveau Français adhère à une forme de nationalisme radical pour se sentir aussi français que ceux qui ont ces idées n'aurait rien de surprenant

Qui renie ses origines, renie ses parents aussi. Personnellement je trouve cela très surprenant. . . Mais bon, à chacun ses idées propres.

Comment en arrive-t-on quand on a un grand-père kabyle et une grand-mère malgache

Même quand tu parles d'autres choses que de l'histoire, tu arrives en oublier des choses importantes, comme mes deux autres grands parents, pour information Staps ( même si cela n'intéresse personne :lol: ), ils sont français de souche.

s'identifier à des guerriers scandinaves parce qu'ils se sont établis sur une partie du territoire de ce qui deviendrait un jour la France et ne se reconnait-on plus du tout dans ces mêmes gens une fois qu'ils ont passé la Manche pour s'établir dans la perfide Albion?

Je ne me suis jamais identifié à eux, et si je devais m'identifer à un groupe de personnes je ne m'identifierai pas à des scandinaves mais plus à .......... Mystère. J'ai cité cette exemple dans une discussion, pour montrer que la France n'a pas toujours échoué face à l'Angleterre. C'est tout.

On pourrait se dire que c'est un mystère

Le mystère c'est que nous parlions de moi. . . :lol:

Le petit-fils de kabyle et de malgache que vous êtes souhaite être reconnu comme véritable Français,

Déjà, la notion de véritable français n'existe plus. Ensuite, si un jour nous nous voyons, je te montrerai mon épaule droite, et tu serais bien étonné je pense, et tu verrais que ton explication ne tient pas debout.

droit que je ne vous conteste pas évidemment

Si cela avait été le cas, il aurait plus manqué que cela. Mais comme ce n'est pas le cas. . .

quand il est manifeste que je les ai clairement à l'esprit

Ecris les alors, car je n'ai pas encore le don de lire dans ta tête. . . :twisted:

Quand je vous disais que l'Angleterre utilisait ses moyens financiers alors que la France utilisait ses ressources humaines, il était clair que les moyens financiers anglais servaient à obtenir les ressources humaines autrichiennes, prussiennes, russes, espagnoles, portugaises, égyptiennes, turques, siciliennes, etc

Très bien de l'avoir écrit, car je commençais à croire que tu tombais dans une approche symptomatique de l'histoire. :wink:

Vous allez sans doute trouver cette remarque cynique

Pas du tout!!!!

En finançant des guerres qui se faisaient par d'autres, ils ne mécontentaient pas de la même façon leur opinion publique

Beaucoup d'anglais voulaient la paix quand même.

On peut continuer comme ça longtemps

Si cela t'amuse. . .

Amicalement


Citation:

" A chacun son langage propre, rares se comprennent.Preuve de la malédiction descendue sur Babel. . . "


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 12:03
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:15

FA8 a écrit :Comment le sais tu ?? D'ou tires tu cette information???

Par Napoléon lui-même évidemment. Il a fait dans le cadre de la campagne d'Egypte plusieurs déclarations qui allaient dans ce sens. On peut se dire que leur but n'était que de galvaniser ses troupes. Mais quand on voit ce qu'il est devenu par la suite, on peut raisonnablement se dire qu'il croyait lui-même à ce qu'il disait.
FA8 a écrit :A cette époque, l'orient faisait rêver beaucoup de personnes, je ne vois pas pour quelles raisons le futur Empereur dérogerait à la règle

Alors pourquoi me demander d'où je tiens mes informations sur son rêve oriental si vous le savez ?
FA8 a écrit :Connais tu des personnages historiques qui roulent pour les autres avant eux-mêmes????

Certains d'entre eux ont réussi à donner cette impression. Je ne peux pas dire si elle est juste ou non, mais elle m'a paru assez crédible dans les cas suivants notamment : Jesus de Nazareth, François d'Assise, Vincent Lebbe, Gandhi, Frédéric Staps.
FA8 a écrit :Si et j'ai bien dit SI, ses ambitions personnelles servaient aussi la France, cela ne pose pas de problème. La campagne d'Egypte n'a pas été inutile.

C'est à mon avis un point de vue bien contestable. Il est vrai que la campagne d'Egypte a été l'occasion d'observations et de découvertes scientifiques d'un réel intérêt et d'une certaine importance, mais avant d'être une expédition scientifique, c'était une expédition militaire et sur cet aspect-là, le bilan est plutôt négatif : batailles, victoires, défaites, massacres, dévastations, tous plus inutiles les uns que les autres puisque le bilan final est un désastre pour l'agresseur. La France y a perdu de nombreux hommes, une flotte importante et elle s'est sali les mains.
FA8 a écrit :Selon toi aurait il du refuser cet ordre? Ce commandement?

N'est-ce pas ce qui aurait été le plus judicieux ? Quand on l'a envoyé en Vendée, il a réussi à se défiler sans être sanctionné, il aurait pu faire de même pour l'Egypte s'il n'avait vu l'intérêt personnel qu'il pouvait en retirer.
FA8 a écrit :Pourrais tu préciser un peu, car je trouve cette comparaison douteuse

Conquérir l'Egypte ou l'Espagne, quelle est la différence ? Dans l'un et l'autre cas, il s'agit d'une guerre d'agression. Cette comparaison n'a rien de douteux.
FA8 a écrit :Le livre consacre une bonne partie aux négociations, tu devrais le lire, il t'apprendrait des choses je pense, dont les réponses à tes questions

Le but de ce forum est que chacun apporte des réponses aux questions des autres. Renvoyer à la lecture d'un livre plutôt que de répondre à une question dont on connaît la réponse n'est donc pas faire preuve d'un très grand fair-play.
FA8 a écrit :Je n'ai jamais écrit que tu avais écrit cela.

Encore un qui ne comprend pas le sens des mots qu'il emploie.
FA8 a écrit :Je peux te retourner cette phrase . . . ( cf, moyens financiers, moyens humains etc....)

Procédé d'école maternelle ! :roll:
FA8 a écrit :Quand tu comprendras que je ne suis pas Hypolite et Compagnie, et qu'avec moi les vannes et autres boutades ne m'intéressent pas au milieu d'un sujet historique, et bien il sera ( enfin j'espère ), plus facile de discuter. . .

Quand vous montrerez clairement que vous ne fonctionnez pas comme eux, je serez prêt à vous croire, mais se moquer des autres en disant qu'ils sont faibles et faire la même chose qu'eux en se disant que comme on est fort, ce n'est pas la même chose, et bien, ça ne passe pas vraiment bien. :lol:
FA8 a écrit :Ouvre un sujet, et comme cela tu auras peut être les réponses

Ce n'est pas moi qui ai besoin des réponses.
FA8 a écrit :Je te pose une question ( mais non dans le but de te piéger )

Auriez-vous enfin compris que ce genre de pratique ne vous réussissait guère ?
FA8 a écrit :cite moi un événement connu de presque tous, et qui n'a pas eu d'importance.

L'assassinat de JFK.
La mort de Lady Di.
Le naufrage du Titanic.
La victoire de la France au Mundial.
...
FA8 a écrit :Ce n'est pas l'idée développée par Besancenot au meeting, ou il incitait à la révolution. . .

Ni Gide, ni Sartre, ni Michel Foucault, ni Philippe Sollers n'assistait à son meeting.
FA8 a écrit :Curieuse façon de s'exprimer, après les boutades et les vannes. . .

Mais comme vous faites exprès de tout comprendre de travers... :twisted:
FA8 a écrit :Le nationalisme n'est pas quelque chose de génétique

Heureusement. . .

Ce n'est sans doute pas l'avis de certains nationalistes.
FA8 a écrit :Je pense que Mamadou Cissé, ou Rachid Hamdouni aurait du mal à être ultra-nationaliste français . . .

Désolé, je ne connais ni l'un ni l'autre. Je ne peux donc pas me prononcer, mais de toute façon, cela n'a pas grand-chose à voir avec vous. Vous n'êtes ni l'un ni l'autre.
FA8 a écrit :Qui renie ses origines, renie ses parents aussi. Personnellement je trouve cela très surprenant. . . Mais bon, à chacun ses idées propres
.
Je n'ai pas dit que vous reniez vos origines ou vos parents. Au contraire. C'est ça qui est un peu paradoxal dans votre attitude. Tout à la fois vous reprenez de nombreux éléments d'un discours ultra-nationaliste et en même temps, vous revendiquez hautement vos origines différentes. Avec l'intention sans doute de faire reconnaître que quelqu'un qui a des origines autres peut être un meilleur Français que ceux qui n'ont que du sang français (ce qui n'existe d'ailleurs pas). Votre démarche peut se comprendre. Il y a sans doute de quoi être énervé de ne pas être reconnu comme totalement français quand on est né et qu'on a toujours vécu en France. Vous faites toutefois fausse route en adoptant certaines positions radicales quant à cette appartenance nationale. Cela mène à une impasse, car vous n'obtiendrez pas cette reconnaissance. Encore une fois, vous courez après une chimère comme Napoléon qui voulait se faire admettre parmi les souverains européens et qui, voyant qu'il n'y parvenait pas, se vengeait d'eux en leur faisant la guerre ou en réinventant l'histoire afin de les faire haïr par ceux qui l'aimeraient.
Avant de vous réjouir de cette comparaison, je tiens toutefois à vous rappeler que cette manière d'agir de Napoléon n'a pas fait son bonheur.
FA8 a écrit :Même quand tu parles d'autres choses que de l'histoire, tu arrives en oublier des choses importantes, comme mes deux autres grands parents, pour information Staps ( même si cela n'intéresse personne :lol: ), ils sont français de souche
.
On parle toujours d'histoire au cas où. :?
FA8 a écrit :Je ne me suis jamais identifié à eux

Employer le pronom "nous" pour parler des actions d'hommes dans le passé est assez clairement une forme d'identification. Pourquoi le nier ?
FA8 a écrit :et si je devais m'identifer à un groupe de personnes je ne m'identifierai pas à des scandinaves mais plus à .......... Mystère.

Encore faudrait-il ne pas déjà l'avoir fait pour que cette phrase ait un sens. :?
FA8 a écrit :J'ai cité cette exemple dans une discussion, pour montrer que la France n'a pas toujours échoué face à l'Angleterre. C'est tout
.
Parce que vous vous imaginez peut-être que je n'avais pas compris vos intentions quand vous avez cité cela. Mais combien de fois faudra-t-il vous rappeler qu'une telle démarche démonstratrice qui utilise maladroitement des événements historiques mal connus n'a pas beaucoup de rapport avec une approche critique de l'histoire ?
FA8 a écrit :Le mystère c'est que nous parlions de moi.

Oui, on a bien compris qu'en dehors de ce sujet, il n'y a pas beaucoup de choses qui vous intéressent. :oops:
FA8 a écrit :Déjà, la notion de véritable français n'existe plus.

Encore faudrait-il qu'elle ait jamais existé ! Vous ne teniez pas le même discours quand il s'agissait de pousser des cocoricos afin de souligner la victoire du normand Guillaume à Hastings en 1066.
FA8 a écrit :Ensuite, si un jour nous nous voyons, je te montrerai mon épaule droite, et tu serais bien étonné je pense, et tu verrais que ton explication ne tient pas debout.

Que voilà une réfutation remarquable qui prouve indéniablement que mon explication ne tient pas debout.
FA8 a écrit :Si cela avait été le cas, il aurait plus manqué que cela. Mais comme ce n'est pas le cas. . .

Ce n'est pas moi qui le conteste et je n'ai jamais envisagé de le faire. Je n'estime d'ailleurs pas avoir un mérite particulier à ne pas le contester.
FA8 a écrit :Ecris les alors, car je n'ai pas encore le don de lire dans ta tête

Franchement, vous n'avez peut-être pas le don de lire dans la tête des autres, mais vous semblez bien avoir celui de vous faire passer pour plus bête que vous ne l'êtes.
FA8 a écrit :Très bien de l'avoir écrit, car je commençais à croire que tu tombais dans une approche symptomatique de l'histoire.

Jusqu'à présent, il n'y a que Cyril Drouet qui est intervenu valablement sur le thème des "crimes" des adversaires de Napoléon que j'ai ouvert. Comme quoi même sur un sujet qui devrait inspirer, ce sont essentiellement les gens qui ont un réel souci de l'approche historique de la période qui peuvent intervenir. Les adorateurs de Napoléon s'en fichent complètement.
FA8 a écrit :Beaucoup d'anglais voulaient la paix quand même.

Beaucoup de Français aussi et c'est ce qui a provoqué la chute de Napoléon en 1814 au moment où il était à peu près seul à vouloir prolonger encore la guerre qu'il avait déjà perdue.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 14:18
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:15

Bonjour.

Alors pourquoi me demander d'où je tiens mes informations sur son rêve oriental si vous le savez ?

Pour les vérifiez déjà,et ensuite pour peut être apprendre des sources que je ne connais pas.

Je ne peux pas dire si elle est juste ou non, mais elle m'a paru assez crédible dans les cas suivants notamment : Jesus de Nazareth, François d'Assise, Vincent Lebbe, Gandhi, Frédéric Staps.

Je savais que tu allais répondre cela, sauf pour F.S je n'aurais pas pensé que tu allais le citer. Je n'ai pas écrit ce que je pensais de ta futur réponse, car la dernière fois que j'avais réussir à prévoir le comportement de quelqu'un, cela n'a pas plus, enfin tu vois à quoi je fais allusion. . . :twisted:

Quand on l'a envoyé en Vendée, il a réussi à se défiler sans être sanctionné, il aurait pu faire de même pour l'Egypte s'il n'avait vu l'intérêt personnel qu'il pouvait en retirer.

Sauf qu'il ne faut pas oublier que pour la Vendée, Napoléon n'est pas encore connu, contrairement à la période juste avant le départ d'Egypte. Refuser ce commandement au moment ou tout le monde le regardait, aurait fait très mauvais effet, mais ce n'est que mon avis.

Renvoyer à la lecture d'un livre plutôt que de répondre à une question dont on connaît la réponse n'est donc pas faire preuve d'un très grand fair-play.

Je te conseille de lire, car la pensée de l'auteur sera mieux exprimée que si je réecris ses dires. C'est tout.


Procédé d'école maternelle

Encore une phrase qui fait avancer les choses. . .

Quand vous montrerez clairement que vous ne fonctionnez pas comme eux

Cela aurait été plus juste, d'écrire que vous ne fonctionnez pas comme NOUS. . . :lol:

Ce n'est pas moi qui ai besoin des réponses

Je n'en suis pas si sur. . .

L'assassinat de JFK.
La mort de Lady Di.
Le naufrage du Titanic.
La victoire de la France au Mundial


Avons nous la même définition du mot important???? Si un jour la Belgique gagne le Mondial, tu verras que c'est un évenement important, mais d'ici là. . . :twisted:

Ce n'est sans doute pas l'avis de certains nationalistes

Les nationalistes n'ont pas la science infuse et heureusement.

Désolé, je ne connais ni l'un ni l'autre. Je ne peux donc pas me prononcer, mais de toute façon, cela n'a pas grand-chose à voir avec vous. Vous n'êtes ni l'un ni l'autre.

Trop drôle. Tu sais, ou je veux en venir, mais toujours la même chose, la pirouette ironique pour sortir de l'impasse. Faudrait un peu innover Staps.

Tout à la fois vous reprenez de nombreux éléments d'un discours ultra-nationaliste et en même temps,

A bon??

vous revendiquez hautement vos origines différentes

Je ne revendique rien, ce sont les faits.

y a sans doute de quoi être énervé de ne pas être reconnu comme totalement français quand on est né et qu'on a toujours vécu en France

Je cherche à être reconnu c'est vrai, mais dans d'autres domaines. Désolé.

Encore faudrait-il qu'elle ait jamais existé !

J'ai écrit qu'elle n'existait plus, mais je pense que cette notion a existé.

Oui, on a bien compris qu'en dehors de ce sujet, il n'y a pas beaucoup de choses qui vous intéressent.


C'est toi qui a parlé de moi en premier, en jugeant mon approche historique Ultra Nationaliste. :lol:

Que voilà une réfutation remarquable qui prouve indéniablement que mon explication ne tient pas debout

Car j'ai quelque chose sur mon épaule, qui remet ta théorie en cause. Je te l'enverrais par photo un jour, si tu es sage :!:

mais vous semblez bien avoir celui de vous faire passer pour plus bête que vous ne l'êtes.

Un homme intelligent peut jouer le bête, mais le contraire est impossible . banane.gif

Jusqu'à présent, il n'y a que Cyril Drouet qui est intervenu valablement sur le thème des "crimes" des adversaires de Napoléon que j'ai ouvert

Je posterai en temps voulu.

Comme quoi même sur un sujet qui devrait inspirer, ce sont essentiellement les gens qui ont un réel souci de l'approche historique de la période qui peuvent intervenir

Dont tu fais partie bien sûr, connais tu la modestie???


Beaucoup de Français aussi et c'est ce qui a provoqué la chute de Napoléon en 1814


Ce sont les mêmes français, qui ont porté l'Empereur de Clochers en clochers jusqu'à Paris au retour d'Elbe???? :twisted:

Amicalement


Citation:

" De nos jours, rares sont les hommes qui se comprennent, preuve de la malédiction descendue sur Babel. . . "


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 15:55
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:15

FA8 a écrit :Pour les vérifiez déjà,et ensuite pour peut être apprendre des sources que je ne connais pas.

Désolé, je n'ai pas réussi à remettre la main sur le livre dont je voulais citer un extrait.
FA8 a écrit :Je savais que tu allais répondre cela

La belle affaire ! Ce n'était pas très difficile à deviner.
FA8 a écrit :sauf pour F.S je n'aurais pas pensé que tu allais le citer.

Normal, les vrais napoléoniens sont incapables de comprendre le geste de Frédéric Staps autrement qu'au travers de l'interprétation que Napoléon a imposée.
FA8 a écrit :Je n'ai pas écrit ce que je pensais de ta futur réponse, car la dernière fois que j'avais réussir à prévoir le comportement de quelqu'un, cela n'a pas plus, enfin tu vois à quoi je fais allusion. . .

Non, je ne vois pas et je m'en fiche. Ce genre d'allusion qui se veut très subtil n'a guère sa place sur un forum, me semble-t-il, car les interventions doivent être lisibles pour le plus grand nombre et pas pour les seuls intervenants.
FA8 a écrit :Sauf qu'il ne faut pas oublier que pour la Vendée, Napoléon n'est pas encore connu, contrairement à la période juste avant le départ d'Egypte. Refuser ce commandement au moment ou tout le monde le regardait, aurait fait très mauvais effet, mais ce n'est que mon avis.

De toute façon, la question ne se pose pas. Napoléon n'a jamais envisagé de refuser un commandement dont il espérait pouvoir tirer le plus grand profit, alors qu'il ne souhaitait pas se retrouver piégé dans le guêpier vendéen.
FA8 a écrit :Je te conseille de lire, car la pensée de l'auteur sera mieux exprimée que si je réecris ses dires. C'est tout.

Incapacité à synthétiser la pensée d'un auteur ?
FA8 a écrit :Encore une phrase qui fait avancer les choses. . .

Comme si farcir un texte de bêtises faisait avancer les choses !
FA8 a écrit :Cela aurait été plus juste, d'écrire que vous ne fonctionnez pas comme NOUS

Pourquoi ? Ecrit par vous comme ça, c'est juste. Si c'était moi qui l'avais écrit, ça n'aurait eu aucun sens. :wink:
FA8 a écrit :Je n'en suis pas si sur. . .

Si j'ai écrit et publié un scénario de BD sur la prise de la Bastille, c'est parce que j'avais déjà au préalable quelques connaissances sur la question. Si cela vous plaît d'en douter, grand bien vous fasse. Cela n'avait heureusement pas été le cas du rédacteur en chef du journal qui l'a publié.
FA8 a écrit :Avons nous la même définition du mot important???? Si un jour la Belgique gagne le Mondial, tu verras que c'est un évenement important, mais d'ici là. . .

Je n'ai pas pensé à mentionner la victoire de Justine Hennin à Roland Garros car vous me demandiez des événements connus par un grand nombre de gens et j'ai supposé (à tort peut-être) que cela ne vous dirait rien. Mais bon, je range cet événement dans la même catégorie.
FA8 a écrit :Les nationalistes n'ont pas la science infuse et heureusement.

Ils ont plutôt l'ignorance naturelle et c'est plutôt malheureux.
FA8 a écrit :Trop drôle. Tu sais, ou je veux en venir, mais toujours la même chose, la pirouette ironique pour sortir de l'impasse. Faudrait un peu innover Staps
.
Franchement non, ces deux noms ne me disaient rien. Il n'y avait pas de pirouette ironique dans ma réponse. Et je ne vois pas trop comment innover quand il s'agit d'avouer mon ignorance.
FA8 a écrit :Je ne revendique rien, ce sont les faits

Michael Jackson qui a du mal à assumer ces faits a préféré adopter une autre méthode. On ne peut pas dire qu'elle soit vraiment meilleure.
FA8 a écrit :Je cherche à être reconnu c'est vrai, mais dans d'autres domaines. Désolé.

Bon, parlons de ces autres domaines alors, les conversations seront peut-être plus intéressantes.
FA8 a écrit :J'ai écrit qu'elle n'existait plus, mais je pense que cette notion a existé

"Les notions qui existent", ça ne veut rien dire.
FA8 a écrit :C'est toi qui a parlé de moi en premier, en jugeant mon approche historique Ultra Nationaliste.

Ce n'est pas parler de vous, c'est analyser la nature de votre discours. C'est un peu différent et c'est d'une certaine utilité dans un débat quand cet aspect ressort à chaque instant.
FA8 a écrit :Car j'ai quelque chose sur mon épaule, qui remet ta théorie en cause. Je te l'enverrais par photo un jour, si tu es sage :!:

Ca ne m'intéresse pas.
FA8 a écrit :Un homme intelligent peut jouer le bête, mais le contraire est impossible

Mais ce n'est pas nécessairement très intelligent de le faire, car, à force, on finit par passer pour ce que l'on croit ne pas être.
FA8 a écrit :Je posterai en temps voulu.

C'est-à-dire ?
FA8 a écrit :Dont tu fais partie bien sûr, connais tu la modestie???

La modestie n'a rien à voir là-dedans. Et je parlais de Cyril Drouet.
FA8 a écrit :Ce sont les mêmes français, qui ont porté l'Empereur de Clochers en clochers jusqu'à Paris au retour d'Elbe ?

Parce qu'ils se faisaient des illusions sur ce que l'aigle allait leur apporter. Ils ont été bien déçus des résultats.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 16:55
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:16

Désolé, je n'ai pas réussi à remettre la main sur le livre dont je voulais citer un extrait.

Pas de problème j'attends.


Normal, les vrais napoléoniens sont incapables de comprendre le geste de Frédéric Staps autrement qu'au travers de l'interprétation que Napoléon a imposée

Je ne connais pas de vrais napoléoniens, mais qu'est ce qu'un vrai Napoléonien?

Ensuite, je suis là pour apprendre, donc donne nous ton interprétation sur ce sujet. Merci.


alors qu'il ne souhaitait pas se retrouver piégé dans le guêpier vendéen.

Peut être qu'il aurait réussi. . .

Incapacité à synthétiser la pensée d'un auteur ?

Comme tu l'as indiqué dans un message, je ne suis qu'étudiant. Donc je ne sais pas encore synthétiser les pensées d'un écrivain, mais ma professeur y travaille en ce moment. :twisted:

Pourquoi ? Ecrit par vous comme ça, c'est juste. Si c'était moi qui l'avais écrit, ça n'aurait eu aucun sens

Pourquoi vous dénaturez le sens de ma phrase?? Bref, en fait je ne veux pas savoir.

"Les notions qui existent", ça ne veut rien dire.

Les personnes qui disent quelque chose comme: çà ne veut rien dire mais sans le prouver, et bien eux, non rien à dire :!:

Parce qu'ils se faisaient des illusions sur ce que l'aigle allait leur apporter. Ils ont été bien déçus des résultats

Les personnes aimant Napoléon sont soit des gens qui se sont fait des illusions, ou soit des gens ayant une approche historique symptomatique. . .

Très réducteur comme pensée.



Amicalement

Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 17:41
FA8
 

Message par Karl » 12 Juil 2015 12:16

FA8, donneur de leçons.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Karl le 12/02/2004 17:52
Karl
 

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:16

Pas du tout, je suis étudiant, donc je reçois les leçons et non le contraire. :twisted:

Amicalement


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 17:56
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:16

FA8 a écrit :Je ne connais pas de vrais napoléoniens, mais qu'est ce qu'un vrai Napoléonien?

Ce n'est pas vraiment à moi qu'il faut le demander, mais je crains que le meilleur spécialiste de la question ne vous réponde pas car il a décidé de claquer la porte de ce forum.
Je vais quand même vous donner une explication de ma phrase. Les gens qui voient Staps de la manière dont Napoléon a voulu le présenter ne peuvent pas comprendre ses motivations car Napoléon lui-même n'a apparemment rien compris.
FA8 a écrit :Ensuite, je suis là pour apprendre, donc donne nous ton interprétation sur ce sujet. Merci.

J'ai déjà créé un sujet sur la question et manifestement, ça ne vous a pas intéressé. Si jamais vous changiez d'avis, c'est sur ce sujet-là qu'il faut poser les questions.
FA8 a écrit :Peut être qu'il aurait réussi. . .

Réussir quoi ?
FA8 a écrit :Comme tu l'as indiqué dans un message, je ne suis qu'étudiant. Donc je ne sais pas encore synthétiser les pensées d'un écrivain, mais ma professeur y travaille en ce moment.

Ben oui, c'est ça. Pauvre petit étudiant qui ne sait pas et qui ne demande qu'à apprendre ! :roll:
FA8 a écrit :Pourquoi vous dénaturez le sens de ma phrase?? Bref, en fait je ne veux pas savoir.

Pourquoi devrais-je me gêner pour faire ce que vous n'arrêtez pas de faire ?
FA8 a écrit :Les personnes qui disent quelque chose comme: çà ne veut rien dire mais sans le prouver, et bien eux, non rien à dire

Prenez la peine de vous rappeler de quoi il était question. Nous parlions de mots qui ne recouvraient pas de réalité. Et tout ce que vous trouvez à répondre, c'est que ces mots vides de sens recouvrent une réalité parce qu'ils ont été employés à une époque. Et maintenant que je vous dis qu'un tel raisonnement n'a pas de sens, vous faites mine de ne rien comprendre (à moins qu'effectivement vous ne compreniez rien) pour conclure que c'est ma réponse qui ne veut rien dire. :roll:
FA8 a écrit :Les personnes aimant Napoléon sont soit des gens qui se sont fait des illusions

C'est généralement le cas de la majeure partie des gens qui font confiance à un homme politique.
FA8 a écrit :ou soit des gens ayant une approche historique symptomatique. . .

Ce n'est pas la première fois que vous utilisez cette expression "approche historique symptomatique". Ce qui est curieux, c'est que cette fois-ci, vous semblez considérer que c'est moi qui l'aurais employée alors que je n'en comprends pas le sens. Pourriez-vous dire de quoi vous parlez ?
FA8 a écrit :Très réducteur comme pensée.

Ce qui est réducteur, c'est de jouer à l'idiot qui ne comprend rien et qui prétend que les autres sont réducteurs.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 21:00
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par FA8 » 12 Juil 2015 12:16

Bonsoir.

Je ne répondrais qu'aux phrases parlant d'histoire.

Réussir quoi ?

Dans le cas où il aurait accepté ce commendement en Vendée, peut être qu'il aurait réussi à la pacifier.

Amicalement

PS: pour la personne à laquelle vous pensez pour la définition de Napoloénien, je pense qu'elle n'est pas là mieux placer pour nous la donner.


Posté sur le forum Pour l'Histoire par FA8 le 12/02/2004 21:12
FA8
 

Message par Frédéric Staps » 12 Juil 2015 12:16

FA8 a écrit :Je ne répondrais qu'aux phrases parlant d'histoire.

Sage décision. Pourquoi n'y avez-vous pas songé plus tôt ? Les débats y auraient certainement gagné en qualité. Et encore faudrait-il que vous répondiez aux phrases qui parlent d'histoire en vous en tenant vous-même à des considérations historiques, mais je crains que ce ne soit beaucoup vous demander.
FA8 a écrit :Dans le cas où il aurait accepté ce commendement en Vendée, peut être qu'il aurait réussi à la pacifier.

Déjà vous dérogez à ce que vous veniez de décider. Supposer que Napoléon aurait pu pacifier la Vendée s'il avait pris son commandement est ignorer que Napoléon lui-même n'a pas voulu se jeter dans ce piège et qu'il a effectivement pacifié la Vendée quand il en a eu réellement les moyens.
FA8 a écrit :PS: pour la personne à laquelle vous pensez pour la définition de Napoloénien, je pense qu'elle n'est pas là mieux placer pour nous la donner.

C'est votre opinion, ce n'est sans doute pas la sienne.

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Frédéric Staps le 12/02/2004 22:38
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Jean » 12 Juil 2015 12:16

Frédéric Staps a écrit :Ce n'est pas vraiment à moi qu'il faut le demander, mais je crains que le meilleur spécialiste de la question ne vous réponde pas car il a décidé de claquer la porte de ce forum.

Une allusion à Hypolite ?

Posté sur le forum Pour l'Histoire par Jean le 12/02/2004 23:40
Jean
 

PrécédentSuivant

Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)