Grand-mère de Terence Young, descendante du sergent Young ?

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon

Message par Cipriani Franceschi » 02 Mai 2018 21:18

il y a tout lieu de penser que la grand-mère de Terence Young s'est bornée à lui parler de la présence de Napoléon à Westminster, et que le petit-fils en aura déduit que sa grand-mère était un peu gâteuse...

pour autant, cette prétendue rencontre entre le cinéaste et Rétif est-elle avérée ? :shock:
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 931
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Message par Frédéric Staps » 03 Mai 2018 6:23

Cipriani Franceschi a écrit :pour autant, cette prétendue rencontre entre le cinéaste et Rétif est-elle avérée ? :shock:

Cela ne me semble pas être une rencontre qu'il faudrait remettre en doute.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 2523
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Frédéric Staps » 24 Mai 2018 19:41

Comme je l'ai écrit dans le message précédent, je ne conteste pas que Georges Rétif ait rencontré Terence Young et que celui-ci lui ait relaté sa visite à Westminster où sa grand-mère lui a montré une tombe qu'elle disait être celle de Napoléon.

Le problème est de savoir ce que Terence Young a précisément dit à Rétif et ce qu'il n'a pas dit.

La parenté avec le sergent Young par exemple, est-ce que cela figure bien dans ce que la grand-mère avait expliqué à son petit-fils ou s'agit-il d'une simple déduction faite sur base de la similitude des noms entre ce sergent et le réalisateur de cinéma ?

Il y a d'ailleurs sur ce sujet une incohérence manifeste dans le texte de BRH. Le sergent Young garde la tombe de Napoléon de 1821 à 1840, mais en même temps, il est au courant de l'emplacement de la tombe de Napoléon à Westminster alors que ce transfert se serait fait dans le plus grand secret en 1822 alors qu'il était à Sainte-Hélène.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 2523
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par Cipriani Franceschi » 24 Mai 2018 22:03

Frédéric Staps a écrit :Il y a d'ailleurs sur ce sujet une incohérence manifeste dans le texte de BRH. Le sergent Young garde la tombe de Napoléon de 1821 à 1840, mais en même temps, il est au courant de l'emplacement de la tombe de Napoléon à Westminster alors que ce transfert se serait fait dans le plus grand secret en 1822 alors qu'il était à Sainte-Hélène.


comme les vases mortuaires, c'était sans doute un sergent baladeur... :D
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
 
Message(s) : 931
Inscription : 14 Jan 2018 12:26
Localisation : Région Parisienne

Précédent

Retour vers L'Empereur est mort

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)