FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Vosges napoléoniennes-Général TRAVOT
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Vosges napoléoniennes-Général TRAVOT Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
d'hautpoul



Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 374

Posté le: 29 Oct 2018 19:12
Sujet du message: Vosges napoléoniennes-Général TRAVOT
Répondre en citant

Chers Amis,



La délégation du SN de Languedoc Cévennes a mis en ligne la conférence sur le maréchal NEY que j'ai eu le plaisir de présenter à MONTPELLIER le 18 octobre.
Vous pouvez la visionner à cette adresse :

https://www.youtube.com/watch?v=KWSJvmbxiG0

Merci à Gérald MONGIN pour son invitation et son accueil, et à toute son équipe, et en particulier à Yannick COUSOT, président du Cercle napoléonien de Montpellier, originaire de Mirecourt dans les Vosges, qui a effectué cet enregistrement.



Les Vosges napoléoniennes envisagent de mettre en ligne le procès du général DROUOT.



Dominique BAGUET présentera une conférence le vendredi 9 novembre à 17H00 Salle Guingot, sise rue des 3 Frères Lièvre à BOUXIERES AUX DAMES, en face du lavoir, dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre.
Et pour les habitants de BOUXIERES AUX DAMES, l'hommage du 11 Novembre avec la mise à l'honneur des 3 Frères Lièvre, tués à la guerre.



Yannick GUILLOU proposera une conférence sur "Le brave et vertueux général TRAVOT" mardi 13 novembre à 17h30 à la Mairie de POLIGNY dans le Jura (Salle Herzog). Entrée gratuite. A l'issue, le conférencier dédicacera son ouvrage sur le général TRAVOT paru chez EDHISTO, la maison d'édition de notre ami Yann PROUILLET.


Franc-comtois né à Poligny dans le Jura, Jean-Pierre Travot sera pourtant marqué par l’Ouest de la France durant toute sa carrière militaire. Après avoir combattu avec l’armée du Rhin et participé au long siège de Mayence en 1793, il est appelé à rejoindre la Vendée sous les ordres des généraux Kléber et Hoche. Comme à son habitude, Yannick Guillou, déjà biographe du général Haxo, donne avec beaucoup de précisions le parcours de Travot. On le suit dans le bocage à la poursuite de Charrette qu’il capture enfin. C’est en qualité de commandant du département de la Vendée qu’il exercera ensuite, même s’il exerce parfois ses talents ailleurs, en Italie en 1802, à Nantes en 1805 au Portugal sous Junot, à Rennes, à Perpignan en 1810 avant de combattre à la bataille de Toulouse en 1814.

C’est encore en Vendée qu’il est affecté aux Cent Jours. Il seconde les généraux Delaborde et Lamarque afin de pacifier la région, parvenant à contenir le soulèvement royaliste tout en respectant ses adversaires.

Arrêté, il est condamné à la peine de mort, commuée en 20 ans de prison par Louis XVIII. Très vite, Travot devient fou et sera admis dans une maison de santé pour les 19 années qui lui restent à vivre.

A Sainte-Hélène, Napoléon le qualifiera de « brave et généreux général Travot ». Ce pacificateur de la Vendée méritait bien une biographie. Celle que publie Edhisto est à la fois complète, illustrée et détaillée.

Le brave et vertueux général Travot 1767-1836, Yannick Guillou. Edhisto, 2017, 407 p. 21 €



Le 15e Salon du Livre d'Histoire de VERDUN se tiendra les 3 et 4 novembre au Centre Mondial de la Paix sous le patronage de Patrice GUENIFFEY, auteur napoléonien bien connu.


Toujours dans le cadre du centenaire de l'armistice de 1918, notre secrétaire générale Maryanne JEANDEMANGE organise une manifestation à DARNIEULLES les 17 et 18 novembre. Je vous donnerai les détails par la suite.



Bonne semaine
Vive l'Empereur !




Thierry Choffat
Président des Vosges napoléoniennes




.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Re: Vosges napoléoniennes-Général TRAVOT Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Cipriani Franceschi



Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 912
Localisation: Région Parisienne
Posté le: 29 Oct 2018 23:13
Sujet du message: Re: Vosges napoléoniennes-Général TRAVOT
Répondre en citant

d'hautpoul a écrit:

La délégation du SN de Languedoc Cévennes a mis en ligne la conférence sur le maréchal NEY que j'ai eu le plaisir de présenter à MONTPELLIER le 18 octobre.


cette fois-ci Thierry Choffat n'avait pas son tonneau avec lui, mais vous aurez noté que sa conférence a été donnée dans une cave à vin fou
_________________
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 29 Oct 2018 23:17
Sujet du message:
Répondre en citant

Cher d'hautpoul,

Comme je ne voyais pas la signature au bas du message, j'ai cru que c'était vous qui aviez donné cette conférence.

Et en commençant à regarder la vidéo, je me suis demandé : Mais où se cache donc le conférencier et qui est ce type assis à sa place ? Embarassed
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
d'hautpoul



Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 374

Posté le: 30 Oct 2018 0:21
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:

Comme je ne voyais pas la signature au bas du message, j'ai cru que c'était vous qui aviez donné cette conférence.

Et en commençant à regarder la vidéo, je me suis demandé : Mais où se cache donc le conférencier et qui est ce type assis à sa place ?

Very Happy Very Happy Very Happy

l'excellent historien et ami Thierry Choffat est difficile à situer, parfois en Mamelouk, parfois en artilleur,comme ici en Russie.

Le jour où il va aller à Sainte-Hélène je me demande à quel personnage il va se substituer? Very Happy


https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/30/181030121718281778.jpg

https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/30/181030120437701030.jpg



.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 30 Oct 2018 8:15
Sujet du message:
Répondre en citant

d'hautpoul a écrit:

https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/30/181030121718281778.jpg

Là, il n'a plus vraiment l'âge du rôle. Sad
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
d'hautpoul



Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 374

Posté le: 30 Oct 2018 10:45
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Là, il n'a plus vraiment l'âge du rôle. Sad


Détrompez vous , on trouve des Mamelouks du même âge (sinon plus vieux) que Thierry Choffat

-Joseph Arménie, Mamelouk arménien né le 15 janvier 1759

-Youssef Zalaouni (joseph de Zalaoum). Né à Zalaoun (Syrie),9 janvier 1762. Campagnes des ans VIII-IX-XIV,admis le 1er messidoran VIII Légionnaire, 25 Novembre 1807campagne de 1806,1807,1809,1810,1811,1812-fait prisonnier en Russie 9 décembre 1812Campagne de 1815[b]

etcc

https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/30/181030105659278073.jpg

. Very Happy Very Happy
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 30 Oct 2018 22:53
Sujet du message:
Répondre en citant

d'hautpoul a écrit:

Détrompez vous , on trouve des Mamelouks du même âge (sinon plus vieux) que Thierry Choffat

Et des mamelouks, c'étaient de vrais combattants ou des éléments décoratifs ?
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 785

Posté le: 30 Oct 2018 23:02
Sujet du message:
Répondre en citant

Frédéric Staps a écrit:
d'hautpoul a écrit:

Détrompez vous , on trouve des Mamelouks du même âge (sinon plus vieux) que Thierry Choffat

Et des mamelouks, c'étaient de vrais combattants ou des éléments décoratifs ?


La charge d'Austerlitz ne vous dit rien ?
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 30 Oct 2018 23:22
Sujet du message:
Répondre en citant

Drouet cyril a écrit:
La charge d'Austerlitz ne vous dit rien ?

Non. Vous savez, moi, l'histoire militaire...
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 785

Posté le: 30 Oct 2018 23:28
Sujet du message:
Répondre en citant

Frédéric Staps a écrit:
Drouet cyril a écrit:
La charge d'Austerlitz ne vous dit rien ?

Non. Vous savez, moi, l'histoire militaire...


Votre question montre quand même un semblant d'intérêt.
C'est un bon début. Very Happy
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Cipriani Franceschi



Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 912
Localisation: Région Parisienne
Posté le: 30 Oct 2018 23:53
Sujet du message:
Répondre en citant

Drouet cyril a écrit:
Frédéric Staps a écrit:
Drouet cyril a écrit:
La charge d'Austerlitz ne vous dit rien ?

Non. Vous savez, moi, l'histoire militaire...


Votre question montre quand même un semblant d'intérêt.
C'est un bon début. Very Happy


en plus, la réponse "vous savez moi l'histoire militaire" n'était pas spécialement méprisante.... fou

Thierry Choffat n'est pas un "historien" à proprement parler... par contre, c'est un fervent bonapartiste ! Wink
_________________
La nature l’avait doué de toutes les qualités nécessaires à un ministre de la Police (Comte Charles-Tristan de Montholon)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
d'hautpoul



Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 374

Posté le: 31 Oct 2018 0:20
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Et des mamelouks, c'étaient de vrais combattants ou des éléments décoratifs ?


fou fou

Citation:
Non. Vous savez, moi, l'histoire militaire...


soit !pour l'histoire militaire. Espérons que l'éventuel "élément décoratif" que vous voyez en la personne de Thierry Choffat (ici sur la redoute de Schewardino ), docteur en sciences politiques, maître de conférence à Nancy Université, pourra nous en dire un peu plus sur les Mamelouks Wink

L'homme politique MENDES-FRANCE et monsieur Bruno Coquatrix étaient des descendants de Mamelouk

Mais si vous voulez approfondir le sujet sur l'identité mamelouke, Julien LOISEAU (maître de conférences HDR à l'université Paul Valérie Montpellier-3) a écrit un ouvrage excellent sur le sujet qui n'est pas que militaire.
https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/31/181031121022754356.jpg

Citation:
La charge d'Austerlitz ne vous dit rien ?


https://nsa39.casimages.com/img/2018/10/30/181030115459651011.jpg
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 31 Oct 2018 8:11
Sujet du message:
Répondre en citant

Drouet cyril a écrit:

Votre question montre quand même un semblant d'intérêt.
C'est un bon début. Very Happy

Je crains que vous ne vous fassiez quelques illusions.
Si vous voulez connaître mon opinion sur l'histoire militaire, lisez le texte de Clémenceau qui est dans ma signature et remplacez les mots "justice" ou "musique" par le mot "histoire".

En revanche, ayant dû m'intéresser à la Première Guerre mondiale, j'ai découvert à cette occasion une tout autre approche de l'histoire de la guerre, que j'ai trouvée vraiment intéressante, à la différence de l'histoire-bataille, qui intéresse d'abord et avant tout ceux qui veulent faire la guerre.
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 2522

Posté le: 31 Oct 2018 8:21
Sujet du message:
Répondre en citant

d'hautpoul a écrit:

soit !pour l'histoire militaire. Espérons que l'éventuel "élément décoratif" que vous voyez en la personne de Thierry Choffat (ici sur la redoute de Schewardino ), docteur en sciences politiques, maître de conférence à Nancy Université, pourra nous en dire un peu plus sur les Mamelouks Wink

Le fait d'avoir dû m'intéresser à la Première Guerre mondiale influence sans doute ma perception pas très favorable à l'égard des costumes chamarrés utilisés lors des batailles, puisqu'il est régulièrement répété que l'utilisation persistante de pantalons rouges dans l'armée française avait contribué aux revers de cette armée lors de l'invasion allemande de 1914, mais ma question ne se voulait pas offensante. Embarassed
_________________
En paraphrasant Clemenceau, on pourrait dire que l'histoire militaire n'est pas de l'histoire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 785

Posté le: 31 Oct 2018 8:34
Sujet du message:
Répondre en citant

Frédéric Staps a écrit:
Drouet cyril a écrit:

Votre question montre quand même un semblant d'intérêt.
C'est un bon début. Very Happy

Je crains que vous ne vous fassiez quelques illusions.


Non je blaguais.
Vos longues démonstrations sur la Bérézina (même au son d'Iron Maiden, les yeux rivés sur un film des années 70 basé sur le premier conflit mondial Laughing) m'ont largement éclairé sur la question...


PS : quand allez-vous arrêter de mettre un accent à Clemenceau ?
Là, j'ai le droit : on est à la limite entre l'orthographe et l'histoire.Laughing diablotin
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 1 sur 4 Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 60084 / 0