Déjà, on pensait l'exiler à Sainte Hélène

L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe

Déjà, on pensait l'exiler à Sainte Hélène

Message par Léon » 30 Avr 2006 19:19

L'île d'Elbe est bien proche de la France... Au bout de quelques mois, l'Empereur apprend qu'il serait question de l'amener plus loin. Sur Elbe, Napoléon est encore souverain. Que les affaires tournent au désavantage de Louis XVIII, et le risque existe de voir se manifester un appel du peuple de France en faveur de son ancien souverain. Le roman de Patrick Rambaud, L'Absent, montre bien ce moment, important entre tous. Moment d'attente dans la souffrance, la crainte mais aussi l'espoir d'un possible.

Léon
Tout est problème dans la vie, ce n'est que par le connu que l'on peut arriver à l'inconnu.

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
Léon
 
Message(s) : 70
Inscription : 29 Avr 2006 12:47
Localisation : Gradignan (près de Bordeaux)

Message par Bill Doveton » 01 Mai 2006 17:49

L'île d'Elbe était un royaume d'opérette bien trop petit pour laisser s'exprimer la grandeur de Napoléon. Après l'engouement des premiers travaux, Napoléon s'ennuya très rapidement et ce ne sont pas les fêtes qu'il donnait aux Mulini qui égayèrent son quotidien.

La spectre de l'île de Sainte-Hélène fut l'ultime élément qui hata son retour en France.
Avatar de l’utilisateur
Bill Doveton
 
Message(s) : 68
Inscription : 28 Avr 2006 21:46

Message par CC » 01 Mai 2006 18:26

Il y a aussi l'argent qui ne venait pas.

Il devait (déjà) compter les sous. :|
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Frédéric Staps » 01 Mai 2006 19:52

Bill Doveton a écrit :L'île d'Elbe était un royaume d'opérette bien trop petit pour laisser s'exprimer la grandeur de Napoléon.

A part Stanislas Leczinsky dont le cas n'est pas tout à fait similaire à celui de Napoléon, connaissez-vous un autre chef d'Etat vaincu auquel on a offert un "royaume d'opérette" comme lieu d'exil ?
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3786
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par CC » 01 Mai 2006 19:58

:oops: Même Stanislas, je ne le connais pas. :roll:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par fulub » 01 Mai 2006 20:01

et les nouvelles venant de france ,n'etaient point favorable envers le roi.
Le cote finance aussi ,bcp de choses qui ont fait entre autre de decider de revenir?
tspf
fulub
Vénérable TSPF
 
Message(s) : 1349
Inscription : 27 Avr 2006 6:08

Message par Frédéric Staps » 01 Mai 2006 21:33

CC a écrit : :oops: Même Stanislas, je ne le connais pas. :roll:

C'était le beau-père de Louis XV. Il a été roi de Pologne. Mais il a perdu deux fois son trône. Une première fois en 1709 et une seconde en 1736 après avoir été réélu en 1733 (la Pologne était un royaume électif). En compensation de la perte du trône de Pologne, il reçut le duché de Lorraine qui passa à la France lors de son décès en 1766.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3786
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par CC » 01 Mai 2006 21:43

:blanche:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Bill Doveton » 13 Mai 2006 12:57

Pierre Desmarest a écrit :
Bill Doveton a écrit :L'île d'Elbe était un royaume d'opérette bien trop petit pour laisser s'exprimer la grandeur de Napoléon.

A part Stanislas Leczinsky dont le cas n'est pas tout à fait similaire à celui de Napoléon, connaissez-vous un autre chef d'Etat vaincu auquel on a offert un "royaume d'opérette" comme lieu d'exil ?


Vous n'avez pas tort...

Ca vaudrait cependant le coup de chercher un peu plus pour voir si il n'existe pas d'autres cas simillaires. :?:

Eugène et le Duché de Leuchtenberg en 1814 pourrait être un cas simillaire à celui de Napoléon. Qu'en pensez vous ?
Avatar de l’utilisateur
Bill Doveton
 
Message(s) : 68
Inscription : 28 Avr 2006 21:46

Message par thoby » 23 Juin 2006 10:14

La place Stanislas à Nancy a t elle un rapport avec ce Roi de Pologne ?


A part Stanislas Leczinsky dont le cas n'est pas tout à fait similaire à celui de Napoléon, connaissez-vous un autre chef d'Etat vaincu auquel on a offert un "royaume d'opérette" comme lieu d'exil ?
Pierre D

Même si ce royaume est en aucun cas similaire à l'ïle d'Elbe ,le "Domaine du Roi d'Espagne "donné au Roi Ibérique déchu ,montre à quel point la sévèrité de Napoleon a été appliquée ! donc que l'Empereur à l'île d'Elbe s'estime heureux ....... hélas pour la France ,son bonheur a été de courte durée
thoby
 

Message par TN » 23 Juin 2006 10:31

connaissez-vous un autre chef d'Etat vaincu auquel on a offert un "royaume d'opérette" comme lieu d'exil


Et pourquoi pas Marie-Louise et le duché de Parme en 1814 ? Elle était une impératrice déchue, mais certe pas en exil.
TN
 
Message(s) : 464
Inscription : 19 Mai 2006 7:32

Message par bbea » 23 Juin 2006 17:05

Où se trouve le "domaine du Roi d'Espagne " svp ?jamais entendu parler !!
merci
bbea
 

Message par thoby » 23 Juin 2006 19:50

Chére bbea
Le domaine est situé à Marseille ,dans le temps lorsque je faisais escale dans cette ville ,un membre de l'équipage avait des amis dans cette forêt à l'Est de Marseille et on passait quelques jours dans leur "Mazet" . Il était alors de tradition de dire que ce domaine avait été donné par Napoleon au Roi d'Espagne aprés que l'Empereur eut donné la couronne à son frére . En fait je ne sais si l'histoire est vraiment véridique .Les érudits du forum s'exprimeront j'espère .
thoby
 

Message par Frédéric Staps » 23 Juin 2006 22:35

N'a-t-il pas séjourné à Valençay dans la propriété de Talleyrand ?
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3786
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Message par thoby » 24 Juin 2006 7:11

Exact pour Ferdinand Roi d'Espagne ,mais aussi exact pour Charles IV roi d'Espagne qui séjourna 3 ans à Marseille à partir de 1808-mes recherches en ce domaine n'ont pas été plus fructueuses ! quelqu'un pourra- t -il développer cette histoire ?
thoby
 

Suivant

Retour vers L'île d'Elbe.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron