FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Le tombeau de Napoléon aux Invalides
Aller à la page 1, 2  Suivante
Le tombeau de Napoléon aux Invalides Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 7:24
Sujet du message: Le tombeau de Napoléon aux Invalides
Répondre en citant

En fouillant, je suis tombé sur une vieille revue de 1900 (qui existe toujours) l'Intermédiaire des chercheurs et curieux et j'y ai trouvé un texte du fils du marbrier qui a construisit le Tombeau :

Citation:
<…>
Mon père, A. Séguin, fut l'entrepreneur de marbrerie chargé de tous les travaux du tombeau de Napoléon Ier. Jeune alors, j'ai été son collaborateur, de 1851 à la fin des travaux, et j'ai assisté à l'inauguration … qui n'a nullement été "une comédie".
Chargé de l'entretien du monument et de la chapelle du dôme, mon père y occupa tous les jours, jusqu'à sa mort, arrivée en 1872, de nombreux ouvriers. Je puis donc certifier, formellement, que, sauf deux bas-reliefs enlevés avant l'inauguration et dont je parlerai plus loin, rien n'a été touché avant ou après le jour où le couvercle du sarcophage renfermant le cercueil impérial fut scellé en présence de Napoléon III.
Est-il besoin d'insister sur l'impossibilité matérielle où l'on eut été de dissimuler les préparatifs considérables, pour l'ouverture, par un grand nombre d'ouvrier, dirigés par mon père, du sarcophage recouvert d'un couronnement de porphyre d'un poids énorme, au milieu de plusieurs milliers de vieux soldats, alors pensionnaires dans l'Hôtel ?
H.C. se demande si Napoléon III n'aurait pas voulu prémunir le cercueil de son oncle contre une violation semblable à celle dont eurent à souffrir les tombes royales en 1793 ? Je ne le pense pas ; mais on disait alors que si l'inauguration du monument s'était fait attendre, c'est que Napoléon III avait songé à inhumer le grand empereur dans les cryptes de Saint-Denis. Cette pensée était inspirée autant par le désir de rivaliser avec les rois de France que par l'antipathie du prisonnier de Ham pour le roi Louis-Philippe, sous le règne duquel avait été choisi le lieu et commencé les travaux de sépultures aux Invalides. Cette antipathie se manifesta même par l'enlèvement des bas-reliefs auxquels j'ai déjà fait allusion.
Au bas du grand escalier conduisant à la crypte, étaient deux plaques de marbre de trois mètres de long, représentant, celle de gauche, le prince de Joinville prenant possession du cercueil à Sainte-Hélène ; celle de droite, l'arrivée à Paris du dit cercueil et sa remiser au roi sur le quai de Neuilly, ces bas-reliefs furent péniblement enlevés de la place qu'ils occupaient et transportés au dépôt des marbres de l'Etat, où ils doivent se trouver encore. Ce qui est facile à vérifier.
Des faits absolument indiscutables que je viens de résumer, il résulte :
1° Que la cérémonie de 1861 ne fut pas une comédie. L'inauguration eut lieu sans grande pompe, mais néanmoins en présence de Napoléon III, de sa maison militaire et civile, des ministres, de nombreux spectateurs ;
2° Que le cercueil de Napoléon Ier n'a pas été, ne pouvait être enlevé.
<….>

Source : Intermédiaire des chercheurs et curieux, 1900, colonne 101/102

Il s'agit d'une réponse à une question d'un certain H.C., mais si j'ai bien compris, ce dernier polémiquait sur la cérémonie de translation du cercueil dans le Tombeau.

salut! salut! salut!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Invité






Posté le: 13 Oct 2006 7:38
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci, Thinap amitié
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 7:42
Sujet du message:
Répondre en citant

De rien Marlène. timide

S'il y eut polémique en 1861, je serai bien curieux de savoir ce qu'il avait pu se passer.
Malheureusement, j'ai cherché dans le reste de la revue, mais je n'ai rien trouvé.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Jean-Baptiste Muiron
Ceinture noire 10e dan


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 1386

Posté le: 13 Oct 2006 9:27
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci de cette anecdote, ThiNap. L'ICC est une mine inépuisable d'informations, anecdotes et curiosités offerte à tout ceux qui aiment l'histoire.

Concernant le tombeau de l'Empereur aux Invalides, j'ignorais que Napoléon III avait un moment imaginé la crypte de Saint-Denis. je trouve personnellement que, symboliquement et politiquement, celà aurait été à la fois une erreur et une faute de goût. Et puis Saint-Denis est un peu loin des 'bords de la Seine'. :wink:
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 10:30
Sujet du message:
Répondre en citant

L'ICC est effectivement une mine d'informations ; à la lecture des exemplaires du XIXe siècle, je trouve que les gens étaient plus cultivés que de nos jours, mais ceci est un autre débat. Cela n'enlève rien à la qualité de cette revue et on y trouve toujours des sujets de discussions forts intéressants.

Pour Saint-Denis l'idée n'appartient à pas à Napoléon III, l'Empereur lui-même y avait déjà pensé sous son règne et il se voyait bien reposer pour l'éternité avec les rois de France pour voisins. Déjà, le fils aîné du roi Louis et de la reine Hortense avait reçu une sépulture provisoire à Saint-Denis.

En effet, l'Empereur avait le projet de faire de la basilique le cimetière de sa dynastie. Bien évidemment, Louis XVIII ne l'entendait pas de la même oreille que son prédécesseur aux Tuileries.

Ce n'est qu'à Sainte-Hélène, en tissant la légende, que l'Empereur mit cette célèbre phrase dans son testament.

Sous la Monarchie de Juillet, lors du retour des cendres de Sainte-Hélène, le problème se posa à nouveau quant au lieu d'inhumation. Certains députés, à l'appui du testament, préféraient les Invalides, d'autres optaient pour Saint-Denis. Le choix est connu ...
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Invité






Posté le: 13 Oct 2006 10:45
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pour toutes ces informations bien intéressantes, Thinap.
Je ne savais pas que l'empereur avait eu en tête ce projet pour la basilique de Saint-Denis.

amitié
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 785

Posté le: 13 Oct 2006 11:01
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Sous la Monarchie de Juillet, lors du retour des cendres de Sainte-Hélène, le problème se posa à nouveau quant au lieu d'inhumation.


Une commission parlementaire traita notamment de cette question. Différentes propositions furent alors formulées :
-sous la colonne Vendôme ;
-le Champs-de-Mars ;
-la Madeleine ;
-le Panthéon ;
-la colline Chaillot ;
-Saint-Denis ;
-sous l'Arc de triomphe ;
-les Invalides ;
...
(On pourrait ajouter d'autres projets en parallèle audit rapport comme le souhait de Stendhal d'ériger un temple funéraire gigantesque à Saint-Cloud)

Le maréchal Clauzel, président de la commission, opta pour les Invalides. Le projet de loi fut soumis aux voix et adopté. Louis Philippe apposa sa signature le 5 juin 1840.


Citation:
Certains députés, à l'appui du testament, préféraient les Invalides, d'autres optaient pour Saint-Denis.


A noter que ce choix respectait un décret datant du 20 février 1806 et spécifiant : "L'eglise de Saint-Denis est consacrée à la sépulture des Empereurs".
A Sainte-Hélène, Napoléon en avait reparlé et les habitants de la commune présentèrent une pétition à cet effet.


Salutations respectueuses.
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 11:12
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pour les infos Drouet Cyril.

Citation:
A noter que ce choix respectait un décret datant du 20 février 1806 et spécifiant : "L'eglise de Saint-Denis est consacrée à la sépulture des Empereurs".
A Sainte-Hélène, Napoléon en avait reparlé et les habitants de la commune présentèrent une pétition à cet effet.

Pour le décret, je connaissais l'année, mais pas la date. Par contre, pour la pétition je l'ignorais totalement.

J'ai lu une fois un bouquin qui traitait du retour des cendres : de l'idée de Thiers jusqu'à la fin des visites des débris de la Grande Armées en décembre 1840.
Dès que je retrouve les références, je les citerai.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 11:18
Sujet du message:
Répondre en citant

Marlène a écrit:
Merci pour toutes ces informations bien intéressantes, Thinap.
Je ne savais pas que l'empereur avait eu en tête ce projet pour la basilique de Saint-Denis.

amitié


Peut-être était-il un peu mégalo sur les bords [de la Seine mort de rire ] ?
Pourtant les Invalides n'ont rien à envier à la basilique royale de Saint-Denis.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 785

Posté le: 13 Oct 2006 11:23
Sujet du message:
Répondre en citant

Un bouquin sur la question : L’Aventure du Retour des Cendres de Georges Poisson.
_________________
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 13 Oct 2006 13:02
Sujet du message:
Répondre en citant

Non, c'est pas celui là.
Comme je l'avais trouvé dans une bibliothèque ce sera un peu long pour retrouver les références. De toute façon, mardi soir je vais à la Fondation Napoléon et le livre est à la bibliothèque Martial Lapeyre.
Donc mercredi, j'aurai l'info.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6317
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 13 Oct 2006 15:38
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci, Thinap!

Cet article fait réponse à ceux-ci, toujours dans l'Intermédiaire:

http://www.napoleonprisonnier.com/images/documents/cendres/IntermediaireCendresNapoleon.pdf

(On peut d'ailleurs voir le texte repris ici à la page 5.)

Il y avait donc bien déjà polémique quant aux Cendres de l'Empereur. Neutral

(Ces articles sont disponibles à partir de la page des documents:
http://www.napoleonprisonnier.com/documents/cendres.html)

amitié
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6317
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 14 Oct 2006 12:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pour votre discussion et vos apports qui ont permis de compléter la chronologie de 1840:

http://www.napoleonprisonnier.com/chronologie/choix_invalides.html

amitié
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 17 Oct 2006 17:42
Sujet du message:
Répondre en citant

Drouet cyril a écrit:
Un bouquin sur la question : L’Aventure du Retour des Cendres de Georges Poisson.


Non, ce n'est pas celui là. Il s'agit du livre suivant :
"Le retour des cendres" de Jean BOISSON.
Paris, 1973, Etudes et recherches historiques.
Préface du général de Grancey, gouverneur des Invalides.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6317
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 02 Nov 2006 16:25
Sujet du message:
Répondre en citant

Voici une page entièrement conçue, rédigée et illustrée par Thinap:

http://www.napoleonprisonnier.com/chronologie/aux_invalides.html

amitié
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
 
Page 1 sur 2 Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 60056 / 0