Le tombeau de Napoléon aux Invalides

Que se passe-t-il ensuite?

Visitez les pages sur le Retour des Cendres

Visitez les pages sur la période suivant la mort de Napoléon

Message par Joker » 02 Nov 2006 18:55

Un travail d'orfèvre et une mine de renseignements utiles.
Chapeau l'artiste ! :salut:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Avatar de l’utilisateur
Joker
Bouffon impérial
 
Message(s) : 1347
Inscription : 20 Avr 2006 23:17
Localisation : Bruxelles - Belgique

Message par TN » 06 Nov 2006 17:33

Merci du compliment mon cher Joker.

La rédaction de ce texte m'a également appris beaucoup de choses, notamment sur les diverses propositions qui avaient été faites pour le lieu de la sépulture. Certaines paraissent logique (l'arc de triomphe par exemple) et d'autres saugrenues (comme l'ile Louvier).
TN
 
Message(s) : 464
Inscription : 19 Mai 2006 7:32

Message par Fortune » 08 Avr 2007 10:43

Je lisais récemment une bien curieuse anecdote dans la revue « Napoleon 1er », dans le dossier consacré à l’Aiglon.

Nous connaissons tous l’épisode du retour des cendres de l’Aiglon aux Invalides en décembre 1940.
Et bien Hitler, très peu de temps avant sa défaite, avait émis le souhait d’y transférer également les restes d’ Albine de Montholon.
Nous tenons cette révélation de MM. Macé et Maury.
Extrait de l’article de Georges Poisson :

« A la fin de l’occupation, Hitler fit envoyer deux officiers à Montpellier, chargés de faire transférer aux Invalides le corps… d’Albine de Montholon, épouse du général et qui avait été à Sainte-Hélène l’amie de l’Empereur et peut-être plus encore : corps momifié vêtu d’une robe à volants reposant dans une cage de verre, comme on peut toujours le voir aujourd’hui.
Le débarquement survenant empêcha l’opération de se réaliser.
Quelle inspiration mythique avait dicté à Hitler, en pleine débâcle matérielle et morale et à un an de sa fin, cette idée incroyable de réunir au tombeau de Napoléon non seulement les restes de son fils mais ceux de la dernière femme qu’il eut aimée ?
»

En plus la raison ne tient pas :
je sais que Napoléon n’a pas aimé Albine. 8)
Fortune
Avatar de l’utilisateur
Fortune
L'Abeille de l'Empereur
 
Message(s) : 1499
Inscription : 07 Août 2006 16:04
Localisation : France

Message par CC » 08 Avr 2007 11:05

Bizarre comme idée, c'est vrai.

Afficher par-delà la mort des amours que de leur vivant ils ne montraient pas, c'est pour le moins indélicat.

J'aime votre conclusion, Fortune: je sais que Napoléon n’a pas aimé Albine.

:fleur:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6163
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par bbea53 » 08 Avr 2007 19:43

A la fin de l’occupation, Hitler fit envoyer deux officiers à Montpellier, chargés de faire transférer aux Invalides le corps… d’Albine de Montholon, épouse du général et qui avait été à Sainte-Hélène l’amie de l’Empereur et peut-être plus encore : corps momifié vêtu d’une robe à volants reposant dans une cage de verre, comme on peut toujours le voir aujourd’hui.
Le débarquement survenant empêcha l’opération de se réaliser.


Et c'est depuis cet épisode ,que la "momie" d'Albine a eu le nez abîmé suite à une manipulation sans ménagement ...... par les Nazis :(
Avatar de l’utilisateur
bbea53
 
Message(s) : 318
Inscription : 13 Août 2006 16:55

Message par CC » 08 Avr 2007 19:59

:shock: Ils ne pouvaient pas se contenter de prendre le cercueil, fut-il de verre? Il a fallu qu'ils touchent au corps?!

Et au corps de Napoléon, ils n'ont pas touché? :|

Non, svp, pas taper! :autruche:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6163
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Fortune » 08 Avr 2007 20:11

Et c'est depuis cet épisode ,que la "momie" d'Albine a eu le nez abîmé suite à une manipulation sans ménagement ...... par les Nazis

Ah bon?
L'article en question ne fait pas mention dans le détail de tout ce qui s'est réellement passé suite à cette demande farfelue d'Hitler. :cry:
Les envoyés nazis auraient été jusqu'à manipuler les pauvres restes d'Albine de Montholon?
Fortune
Avatar de l’utilisateur
Fortune
L'Abeille de l'Empereur
 
Message(s) : 1499
Inscription : 07 Août 2006 16:04
Localisation : France

Message par bbea53 » 08 Avr 2007 20:53

c'est en déplaçant le corps et en le faisant tomber que le nez a été endommagé (je ne sais où je l'ai lu ,soit dans le livre superbe de Macé ,l'honneur retrouvé du génèral de Montholon ,soit dans le livre empli d'invraissemblances ,(digne du genre de livre de qui vous savez :D )"la vérité enfin résolue de "MMaury ,,il y a tellement longtemps que je l'ai lu :(
Avatar de l’utilisateur
bbea53
 
Message(s) : 318
Inscription : 13 Août 2006 16:55

Message par Fortune » 09 Avr 2007 17:05

"L'énigme Napoléon résolue" de R. Maury et F. de Candé-Montholon?
Je l'ai lu aussi il y a déjà un bout de temps et je ne me souviens pas de ça. Je tâcherai de le ressortir. :wink:
Fortune
Avatar de l’utilisateur
Fortune
L'Abeille de l'Empereur
 
Message(s) : 1499
Inscription : 07 Août 2006 16:04
Localisation : France

Message par CC » 01 Mai 2007 13:27

Voici encore une curieuse anecdote, relatée par Richepin cette fois.

Il s'agit du visage de Napoléon qu'il a pu admirer, étant enfant, aux Invalides:

http://www.napoleonprisonnier.com/documents/cendres.html#richepin

Richepin, comme il le raconte lui-même, mêle un peu les événements. Il doit confondre Invalides et l'île d'Elbe, où paraît-il, un cercueil avec une fenêtre laisse voir le masque mortuaire.

De même que Richepin mélange la vision du visage avec le tableau, il doit confondre Paris et l'Elbe.

Les souvenirs d'enfant sont bien ténus, faits d'impressions et de visions fugaces qu'on reconstitue ensuite pour former un tout.

En tout cas, le document mérite d'être lu.

:fleur:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6163
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Joséphine » 01 Mai 2007 22:24

Ce serait beau, si c'était vrai, et surtout si on pouvait encore maintenant l'admirer!
Avatar de l’utilisateur
Joséphine
 
Message(s) : 605
Inscription : 17 Jan 2007 20:33

Re: Le tombeau de Napoléon aux Invalides

Message par BSeguin » 24 Oct 2015 15:41

Mon ancêtre A. Seguin et son fils M. Seguin, les marbriers chargé de la fabrication du tombeau de Napoléon, ont conservé les chutes du porphyre qu’ils ont utilisé. D’après ce qui se raconte dans ma famille une horloge aurait été réalisée dans ce matériau. Je ne sais pas ce qu’elle est devenue et je me demande si les spécialistes en ont une idée et si éventuellement d’autres objets ont été fabriqués de la même manière.


TN a écrit :En fouillant, je suis tombé sur une vieille revue de 1900 (qui existe toujours) l'Intermédiaire des chercheurs et curieux et j'y ai trouvé un texte du fils du marbrier qui a construisit le Tombeau :

<…>
Mon père, A. Séguin, fut l'entrepreneur de marbrerie chargé de tous les travaux du tombeau de Napoléon Ier. Jeune alors, j'ai été son collaborateur, de 1851 à la fin des travaux, et j'ai assisté à l'inauguration … qui n'a nullement été "une comédie".
Chargé de l'entretien du monument et de la chapelle du dôme, mon père y occupa tous les jours, jusqu'à sa mort, arrivée en 1872, de nombreux ouvriers. Je puis donc certifier, formellement, que, sauf deux bas-reliefs enlevés avant l'inauguration et dont je parlerai plus loin, rien n'a été touché avant ou après le jour où le couvercle du sarcophage renfermant le cercueil impérial fut scellé en présence de Napoléon III.
Est-il besoin d'insister sur l'impossibilité matérielle où l'on eut été de dissimuler les préparatifs considérables, pour l'ouverture, par un grand nombre d'ouvrier, dirigés par mon père, du sarcophage recouvert d'un couronnement de porphyre d'un poids énorme, au milieu de plusieurs milliers de vieux soldats, alors pensionnaires dans l'Hôtel ?
H.C. se demande si Napoléon III n'aurait pas voulu prémunir le cercueil de son oncle contre une violation semblable à celle dont eurent à souffrir les tombes royales en 1793 ? Je ne le pense pas ; mais on disait alors que si l'inauguration du monument s'était fait attendre, c'est que Napoléon III avait songé à inhumer le grand empereur dans les cryptes de Saint-Denis. Cette pensée était inspirée autant par le désir de rivaliser avec les rois de France que par l'antipathie du prisonnier de Ham pour le roi Louis-Philippe, sous le règne duquel avait été choisi le lieu et commencé les travaux de sépultures aux Invalides. Cette antipathie se manifesta même par l'enlèvement des bas-reliefs auxquels j'ai déjà fait allusion.
Au bas du grand escalier conduisant à la crypte, étaient deux plaques de marbre de trois mètres de long, représentant, celle de gauche, le prince de Joinville prenant possession du cercueil à Sainte-Hélène ; celle de droite, l'arrivée à Paris du dit cercueil et sa remiser au roi sur le quai de Neuilly, ces bas-reliefs furent péniblement enlevés de la place qu'ils occupaient et transportés au dépôt des marbres de l'Etat, où ils doivent se trouver encore. Ce qui est facile à vérifier.
Des faits absolument indiscutables que je viens de résumer, il résulte :
1° Que la cérémonie de 1861 ne fut pas une comédie. L'inauguration eut lieu sans grande pompe, mais néanmoins en présence de Napoléon III, de sa maison militaire et civile, des ministres, de nombreux spectateurs ;
2° Que le cercueil de Napoléon Ier n'a pas été, ne pouvait être enlevé.
<….>

Source : Intermédiaire des chercheurs et curieux, 1900, colonne 101/102

Il s'agit d'une réponse à une question d'un certain H.C., mais si j'ai bien compris, ce dernier polémiquait sur la cérémonie de translation du cercueil dans le Tombeau.

:salut: :salut: :salut:
BSeguin
BSeguin
 
Message(s) : 1
Inscription : 24 Oct 2015 14:48
Localisation : Croissy sur Seine

Précédent

Retour vers L'Empereur est mort

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité