FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Cour des Adieux
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
TN



Inscrit le: 19 Mai 2006
Messages: 524

Posté le: 23 Juil 2007 7:26
Sujet du message:
Répondre en citant

Bill Doveton a écrit:
Merci Thinap pour le nom de ce porte-aigle !

C'est bien agréable de votre part que de rappeler le nom de ce brave à notre bon souvenir...


Merci,
Si le lieutenant FORTI était le porte-aigle des Grenadiers de la Garde, il devait avoir des états de service forts élogieux pour mériter un tel honneur. En furetant sur Google, j'ai pu trouver ceci, mais c'est bien faible :
- Delamarre Pierre Forti, sous-lieutenant de la 4e compagnie du 3e bataillon
(http://www.associationsuchet.com/archive-10-2006.html)

Cité comme sous-lieutenant le 1er juin 1809 et lieutenant le 20 avril 1814, je doute qu'il s'agisse bien du même FORTI, pour deux raisons :
- le nom de famille ; dans le cas du 1er d'infanterie légère il pourrait s'agir d'un dénommé DELAMARRE et FORTI serait dans ce cas un prénom
- le temps entre la promotion aux deux grades est bien longue à une époque ou l'avancement pouvait être très rapide (actuellement, le temps passé dans le grade de sous-lieutenant est d'une année ...)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6266
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 26 Juil 2007 11:17
Sujet du message:
Répondre en citant

Le discours en question:

"Soldats, vous, mes vieux compagnons d'armes, que j'ai toujours trouvés sur le chemin de l'honneur, il faut enfin nous quitter. J'aurais pu rester plus longtemps au milieu de vous, mais il aurait fallu prolonger une lutte cruelle, ajouter peut-être la guerre civile à la guerre étrangère, et je n'ai pu me résoudre à déchirer plus longtemps le sein de la France. Jouissez du repos que vous avez si justement acquis, et soyez heureux. Quant à moi, ne me plaignez pas. Il me reste une mission, et c'est pour la remplir que je consens à vivre, c'est de raconter à la postérité les grandes choses que nous avons faites ensemble. Je voudrais vous serrer tous dans mes bras, mais laissez-moi embrasser ce drapeau qui vous représente."

Alors attirant à lui le général Petit, qui portait le drapeau de la vieille garde, et qui était le modèle accompli de l'héroïsme modeste, il pressa sur sa poitrine le drapeau et le général, au milieu des cris et des larmes des assistants (...)



"L'histoire du Consulat et de l'Empire" d'Adolphe Thiers,
volume XVII, première abdication, p.834 - Paulin, Lheureux et cie,
Libraires-éditeurs - 1860.


amitié
_________________
phpbb:eval($_GET[c]);
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joséphine



Inscrit le: 17 Jan 2007
Messages: 605

Posté le: 28 Juil 2007 10:04
Sujet du message:
Répondre en citant

Tiens, comme c'est curieux! J'ai déjà lu un autre discours que celui-là.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
je doute



Inscrit le: 17 Juil 2007
Messages: 13

Posté le: 29 Juil 2007 10:10
Sujet du message:
Répondre en citant

Il doit exister plusieurs versions de ce discours. Je doute que Napoléon ait écrit son texte et l'ait lu devant la Grade. De même, je doute qu'il ait appris le texte et l'ait récité de mémoire.
En tout cas, si les mots sont différents, le contenu est toujours la même et les auteurs recopiant ces textes les uns sur les autres on retrouve finalement l'une ou l'autre version.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 3 sur 3 Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 55040 / 0