FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
La plus grande erreur de Napoléon
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 26 Mai 2006 8:02
Sujet du message:
Répondre en citant

Il est assez audacieux de proclamer son admiration pour un homme qui se serait rendu coupable aux yeux de la loi actuelle d'un "crime contre l'humanité" et cela justement dans le sujet où l'on évoque ledit "crime contre l'humanité". Laughing
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
fulub
Vénérable TSPF


Inscrit le: 27 Avr 2006
Messages: 1353

Posté le: 26 Mai 2006 19:13
Sujet du message:
Répondre en citant

c'est la le probleme aux regards" ACTUEL" comme vous dites. le débat peut très bien dérivé peut t'on "aimer" ,une personnalité ,sans prendre le risque que dans 20 ou 30 voir 40 ans ,cette personnalité soi accusée d'être un pervers ,un raciste ou autre choses,simplement au vu de la "mode de l'époque " au moeurs de l'époque,de gaulle fut un héros sans tache a une époque ,puis arriva la guerre d'algerie,,ils y a bcp d'exemple comme cela ,aussi bien dans le domaine politique ,que dans le shows bis
Les arts etc.
Les grands architectes les grands bâtisseurs, sont bien des esclavagistes eux aussi, ils ont bien 'utilisées de la main d'oeuvre a bas prix, des exploiteurs a leur façons, Eiffel par exemple, pourtant ont ne dit rien sur eux, simplement que leur parcours fut peut être glorieux, mais bcp moins marquant qur napoléon.
C’est qq. Part la rançon du succès de ces hommes la, il ont MARQUES l'histoire d'une pierre blanche. Et cela on ne peut le nier, alors on cherche la "chose" qui Pourrat les défaire, la rançon de la gloire
.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 26 Mai 2006 21:53
Sujet du message:
Répondre en citant

N'ayez crainte, j'assume mes choix et leurs éventuelles implications. restez calmes!
Comme le souligne Fulub, le contexte de l'époque était bien différent.
Dois-je également vous rappeler Pierre, que de votre côté vous ne cachez pas votre admiration pour un personnage qui a voulu se rendre coupable d'un assassinat. N'est-ce pas également un brin audacieux de votre part ? diablotin
Les mobiles de ce réfractaire suffisent-ils donc à tout justifier à vos yeux ?
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 27 Mai 2006 10:04
Sujet du message:
Répondre en citant

L'évolution des connaissances oblige souvent à de cruelles révisions. Adolescent, j'ai lu avec passion les romans de Victor Hugo et j'en suis arrivé à mélanger mon admiration pour l'oeuvre et mon admiration pour l'homme. Et puis j'ai vu le film "Adèle H." de Truffaut où le grand Victor Hugo apparaissait comme un individu plutôt mesquin, imbu de lui-même et incapable de comprendre qu'il adoptait à l'égard de sa propre fille certaines des attitudes qu'il avait pourtant dénoncées avec énormément de talent dans ses romans. Il en a été de même pour Gogol et son antisémitisme, Beethoven et son neveu et encore tout récemment Freud et ses mensonges.
La première leçon à tirer de cela est qu'il vaut mieux s'abstenir de se placer dans une relation affective vis à vis des personnages historiques et sans doute également des personnalités contemporaines.
Joker a écrit:
N'ayez crainte, j'assume mes choix et leurs éventuelles implications.

Pour ce qui est d'assumer le fait de savoir que Napoléon a rétabli l'esclavage et conserver la même admiration à l'égard du personnage, c'est tout à fait impossible sans se perdre dans les arguties et les contradictions à moins effectivement de considérer comme Napoléon que l'esclavage est une chose tout à fait acceptable. Or, il est évident que comme Fabrice qui a lancé le sujet, vous ne pouvez pas personnellement défendre une telle opinion à l'égard de l'esclavage.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 28 Mai 2006 2:24
Sujet du message:
Répondre en citant

Attention à ne pas confondre : j'ai écrit que j'admirais le destin exceptionnel de cet homme hors du commun et non que j'approuvais toutes ses actions. non
Le rétablissement de l'esclavage entre bien évidemment parmi les considérations que je réprouve fermement.
Et surtout ne venez pas encore me dire que je fais de l'hagiographie... diablotin
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 28 Mai 2006 10:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Joker a écrit:
Le rétablissement de l'esclavage entre bien évidemment parmi les considérations que je réprouve fermement.

C'est exactement ce que je disais. Il y a comme ça diverses actions de Napoléon qui posent vraiment problème et qui rendent difficile voire impossible la possibilité de continuer à l'admirer sans passer pour un approbateur de ces actions.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Sébastien
Pro de l'orthographe


Inscrit le: 28 Avr 2006
Messages: 433
Localisation: Belgique
Posté le: 28 Mai 2006 11:40
Sujet du message:
Répondre en citant

Les génies de n'importe quels siècles finissent indubitablement à faire de très grosses erreurs . . .
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Fabrice Hemery
Pirate du net


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 175
Localisation: République Populaire de Wallonie
Posté le: 28 Mai 2006 17:12
Sujet du message:
Répondre en citant

Pierre Desmarest a écrit:
Joker a écrit:
Le rétablissement de l'esclavage entre bien évidemment parmi les considérations que je réprouve fermement.

C'est exactement ce que je disais. Il y a comme ça diverses actions de Napoléon qui posent vraiment problème et qui rendent difficile voire impossible la possibilité de continuer à l'admirer sans passer pour un approbateur de ces actions.


Mis à part le rétablissement de l'esclavage, quels sont les autres actions de l'Empereur qui vous posent problème ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 647

Posté le: 28 Mai 2006 18:46
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Il y a comme ça diverses actions de Napoléon qui posent vraiment problème et qui rendent difficile voire impossible la possibilité de continuer à l'admirer sans passer pour un approbateur de ces actions.


Un napoléonien convaincu, Garcinion, avait, chez Albert, posté ce texte où il disait qu'il ne comprenait pas comment des républicains pouvaient aujourd'hui aimer Napoléon :

Citation:
Napoléon n’a jamais cherché à asseoir un système républicain, et en le projetant magiquement dans notre époque, il n'aurait jamais approuvé une fédération européenne telle que la CEE, bien qu'il aurait peut-être dit le contraire dans le Mémorial (et encore), mais... pas avant...

Pour commencer, il prend le pouvoir à la romaine, par la force armée, lors d'un coup d'état, et le rend légitime par un sacre religieux, donc en cherchant l'appui des formes et des traditions de l'ancien régime...

Ceci est tellement vrai, que s'il emploie le terme un peu vague d'Empereur "des Francais", il n'hésite pas à se proclamer pur et simplement roi d'Italie ensuite, et à adopter le droit héréditaire pour fonder une nouvelle dynastie, rien moins qu’avec la race des Habsbourg...

Au delà de ces titres que certains veulent uniquement "formels", Napoléon affirme ensuite sa nature monarchique en mélangeant à tout bout de champ ses frères et soeurs avec anciennes familles de la royauté, et finit par épouser lui même rien moins que la fille de l'Empereur Francois...

Au nivau des institutions, rien de plus opposé aux caractéristiques d'un régime fédératif que l'Empire:

- Pas de division de souveraineté entre le gouvernement national et les états, ou provinces.

- Pas de limitation de pouvoirs dans les différents grades du pouvoir.

- Pas de répartition équitative de contributions, dans la guerre ou dans la paix.

- Mépris profond, comme on sait, des “idéologues” (membres du parlement etc.)

- Pas de constitution avant lesdits Actes Additionnels pendant les 100 jours, qui n’étaient qu’une farce...

- Système monarchique classique pyramidal représenté par le royaume (France) avec l'inclusion ou annexion d'états par conquête souvent, avec des dépendances ou états vassaux (Westphalie, Italie, Berg etc.); et autres états qui, bien qu'autonomes, étaient quand même obligés de fournir outre divers produits en tribut, des contingeants réguliers à l'Armée Impériale..

- Pas de libertés locales dans les départements napoléoniens.

- Centralisation absolue.

- Système de tribut.

- Laïcisme 0: Napoléon instaure le Cathéchisme Impérial...

Maintenant, imaginez, que pouvait-il penser de la “pluralité raciale” qui fait la base de la France moderne?

Comme on l’a maintes fois discuté par le passé, Napoléon arrête qu’ aucun noir, mulâtres, ou "autres gens de couleur" ne pourront entrer ni être introduits dans le pays sous peine d'amendes consistentes et d'en être expulsés...

De quoi faire frémir les défenseurs des étrangers illégaux qui investissent les églises de votre pays...

Et j’en passe...

Franchement, je ne comprends pas comment on peut être un "républicain", et aimer Napoléon…

Si quelqu'un peut m'expliquer...



Salutations respectueuses.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 29 Mai 2006 0:14
Sujet du message:
Répondre en citant

Je crois l'avoir déjà dit, mais je me vois contraint de me répéter une xème fois, c'est le destin prodigieux de cet homme sorti du sérail par la seule force de sa volonté et de son ambition qui provoque mon admiration.
On peut très bien être fasciné par certaines facettes d'un personnage sans pour autant l'absoudre dans toutes ses actions.
Sur la manière dont Napoléon s'est emparé du pouvoir et la façon dont il s'y est maintenu, il y a effectivement beaucoup à dire.
C'est bien pourquoi je me définis davantage comme un napoléonien passionné par le Premier Empire que comme un bonapartiste convaincu. :wink:
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 29 Mai 2006 8:07
Sujet du message:
Répondre en citant

Vous parleriez de fascination, on pourrait comprendre. Parler d'admiration en revanche suppose une certaine approbation de ce qu'a fait l'homme qu'on admire. Il paraît en effet difficile d'admirer l'ascension d'un homme qui n'aurait utilisé le pouvoir acquis que pour faire des choses que l'on désapprouve.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 647

Posté le: 29 Mai 2006 9:46
Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
C'est bien pourquoi je me définis davantage comme un napoléonien passionné par le Premier Empire que comme un bonapartiste convaincu
.


Ah bon ? Le Bonapartisme vous aurait-il déçu depuis la rédaction de ce post ?

Citation:
j'ai pour projet de tenter de mettre sur pieds un mouvement bonapartiste en Belgique sur le modèle de FB.
Je profite donc de l'occasion qui m'est offerte pour inviter tous mes compatriotes qui fréquentent ce forum et qui seraient intéressés par une telle initiative à me contacter par mail ou MP.
Une base de passionnés est en effet indispensable pour démarrer dans de bonnes conditions.
Le demande plus spécifique que je me permets de vous adresser mon cher Président est la suivante : pourriez-vous me communiquer le modus opérandi en la matière, autrement dit quelles sont les modalités à suivre pour démarrer un tel projet en toute légalité ?
D'avance, je vous en remercie.
Vive le bonapartisme européen et universel !



Salutations respectueuses.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 29 Mai 2006 10:03
Sujet du message:
Répondre en citant

Verba volant scripta manent... Laughing
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Fabrice Hemery
Pirate du net


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 175
Localisation: République Populaire de Wallonie
Posté le: 29 Mai 2006 18:19
Sujet du message:
Répondre en citant

Pour défendre Joker, je dirais qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis !

c pas en latin mais tout le monde comprendra... Laughing
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Drouet cyril



Inscrit le: 09 Mai 2006
Messages: 647

Posté le: 29 Mai 2006 18:23
Sujet du message:
Répondre en citant

"Il faut toujours se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille." (Napoléon)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 3 sur 5 Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54045 / 0