La naissance du Roi de Rome.

Pour parler ici des habitudes de l'homme Napoléon, de ses préférences et de ses aversions, mais aussi de ses proches, des familiers, des contemporains, des militaires.
Pour aborder les habitudes, les grands évènements, le mode de vie...
Pour poser vos questions sur la période du Premier Empire.

La naissance du Roi de Rome.

Message par CC » 03 Fév 2007 18:21

Mars 1811

D'après le décret qui avait qualifié Rome la seconde ville de l'Empire, et à l'imitation des anciens usages germaniques, où le prince destiné à succéder au trône s'appelait roi des Romains avant de recevoir le titre d'empereur, le prince nouveau-né fut appelé Roi de Rome, et son baptême, qui devait s'accomplir avec autant de pompe que le sacre, fut fixé au mois de juin. Pour le moment, on s'en tint à la cérémonie chrétienne de l'ondoiement, et on se contenta d'annoncer cet heureux événement aux divers corps de l'État, aux départements et à toutes les Cours de l'Europe.
Singulière dérision de la fortune! Cet héritier tant désiré, tant fêté, destiné à perpétuer l'Empire, arrivait au moment où cet empire colossal, sourdement miné de toutes parts, approchait du terme de sa durée! Peu d'esprits, à la vérité, savaient apercevoir les causes profondément cachées de sa ruine prochaine, mais de secrètes appréhensions avaient saisi les masses, et le sentiment de la sécurité avait disparu chez elles, bien que celui de la soumission subsistât tout entier. Le bruit d'une vaste guerre au Nord, guerre que tout le monde redoutait instinctivement, surtout celle d'Espagne n'étant pas finie, s'était répandu généralement et avait causé une inquiétude universelle. La conscription, suite a de cette nouvelle guerre, s'exerçait avec la plus extrême rigueur; de plus, une crise violente désolait en cet instant le commerce et l'industrie; enfin, la querelle religieuse semblait s'envenimer et faire craindre un nouveau schisme. Tels étaient les divers motifs qui venaient de troubler assez gravement la joie inspirée par la naissance du Roi de Rome.


Thiers, Histoire du Consulat et de l'Empire - volume 13, p 6-7


Pauvre petit prince, né pour tout avoir et qui finalement n'en eut rien!
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par CC » 03 Fév 2007 18:35

Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Joséphine » 04 Fév 2007 16:11

Marie-Louise n'a pas apporté la chance que Napoléon croyait tenir. Bien sûr, elle lui a fait un fils. Mais personne ne l'a pris au sérieux, ce pauvre petit bonhomme! Personne n'a même songé à lui, quand Napoléon était en Russie et qu'on avait annoncé sa mort.
Bien sûr, c'était un formidable espoir, le jour de cette naissance, mais vite oublié.
Avatar de l’utilisateur
Joséphine
 
Message(s) : 605
Inscription : 17 Jan 2007 20:33

Message par CC » 10 Fév 2008 18:17

La page vient de se compléter par le récit de la naissance et celui du baptême.

http://www.napoleonprisonnier.com/napoleon/aiglon.html

et

http://www.napoleonprisonnier.com/napol ... ml#bapteme

D'autres relations viendront compléter par la suite, mais là je relève ceci, dans Max Gallo:

Sur le chemin du retour, dans le carrosse qui les conduit à l'Hôtel de Ville, Napoléon retrouve son inquiétude.
Tout à coup un choc. Les traits viennent de casser.
Les écuyers se précipitent pour les réparer.
Napoléon n'aime pas cet incident, ce présage.


Je n'ai pas trouvé trace de cela ailleurs - mais je n'ai pas tout épluché.
Max Gallo rajoute-t-il ce détail pour ajouter à cette journée, qui n'était pas sous les délires de la foule, le prestigieux cortège semblant en effet être passé devant des badauds pas bien motivés?
Est-ce un clin d'oeil au départ en Russie et à la chute de cheval?
Ou est-ce réellement arrivé? :|
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par cavalier jacobin » 05 Mai 2008 17:31

voici une carte postale ancienne assez intéressante par sa facture représentante le Roi de Rome

Image

:D
Un historien s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

http://www.associationsuchet.com
Avatar de l’utilisateur
cavalier jacobin
 
Message(s) : 178
Inscription : 11 Avr 2007 18:21
Localisation : Bresse

Message par Joséphine » 10 Mai 2008 11:53

Ils sont comiques; ils annoncent la naissance et présentent déjà un bébé tenant l'insigne du pouvoir et se tenant comme un bambin sachant déjà se dresser, avec une attitude d'adulte. Je comprends pourquoi vous riez, Cavalier!
Avatar de l’utilisateur
Joséphine
 
Message(s) : 605
Inscription : 17 Jan 2007 20:33

Message par cavalier jacobin » 25 Mai 2008 15:59

voici un objet des plus insolite :
une boite de camembert française des années 40

Image
Image
Un historien s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

http://www.associationsuchet.com
Avatar de l’utilisateur
cavalier jacobin
 
Message(s) : 178
Inscription : 11 Avr 2007 18:21
Localisation : Bresse

Message par CC » 29 Juin 2008 14:10

Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par CC » 29 Juin 2008 14:32

Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Joséphine » 30 Juin 2008 17:29

Même s'il est bizarre sur la deuxième image, c'est quand même un bel enfant.
Avatar de l’utilisateur
Joséphine
 
Message(s) : 605
Inscription : 17 Jan 2007 20:33

Message par CC » 20 Mars 2010 18:07

Aujourd'hui, 20 mars, anniversaire de la naissance du bambin.

http://www.youtube.com/watch?v=h82r1SJDsIE

Et notre page web:

http://www.napoleonprisonnier.com/napoleon/aiglon.html

Petit Bonhomme, tu seras le Roi de Rome


:fleur:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Dubois » 05 Jan 2012 9:43

Bonjour à tous
Je suis un nouvel inscrit au forum.
J'interviens à propos de la naissance de l'Aiglon, car ma mère était une arrière- arrière-arrière petite-fille du docteur Antoine Dubois, qui, comme chacun sait, a eu la responsabilité d'accoucher l'impératrice.
Voici ce que m'a dit ma mère:
A la question: "Sire, faut-il sauver la mère ou l'enfant ?" l'empereur a répondu: "les deux",( et non pas comme je l'ai lu: "La mère a aussi le droit de vivre")
Mais, après tout, l'empereur a peut-être eu deux réponses, et notre illustre aîeul, n'a pas laissé de souvenirs écrits. Et il est possible que, de génération en génération, l'anecdote n'ait pas été transmise fidèlement...
Dubois
 
Message(s) : 2
Inscription : 03 Jan 2012 18:16
Localisation : Département du Cher

Message par CC » 05 Jan 2012 11:44

Soyez le bienvenu, Dubois! :fleur:

Ha, la tradition orale!
Quoique, comme choix, "les deux", c'est un peu court et c'est surtout laisser l'entière responsabilité au médecin. :|
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6192
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par hendy » 20 Jan 2012 19:38

La réponse de Napoléon .. Les deux.. semble plus réaliste que la seconde réponse..La mère a aussi le droit de vivre..une phrase crée pour un livre
d' histoire.

Napoléon était un être fougueux qui clarifiait directement sa pensée..
hendy
 
Message(s) : 4
Inscription : 20 Jan 2012 2:25

Message par Frédéric Staps » 21 Jan 2012 11:00

"Les deux" explique aussi que les deux aient survécu à l'accouchement, car si Napoléon avait effectivement choisi la mère comme le veut la Tradition, on comprend mal quel acte médical les médecins auraient pu poser pour sauver la mère à coup sûr sans compromettre la survie de l'enfant.
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent
 
Message(s) : 3620
Inscription : 26 Avr 2006 12:17

Suivant

Retour vers Chef d'Etat, militaire, mari, amant, père, ami...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)