FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
La campagne de France pouvait-elle être évitée ?
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
La campagne de France pouvait-elle être évitée ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Eric LM



Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 10
Localisation: Essonne (91)
Posté le: 16 Mai 2006 11:22
Sujet du message: La campagne de France pouvait-elle être évitée ?
Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous,

Passionné par cette campagne depuis quelques années déjà, je me pose souvent la question suivante :
La campagne de France pouvait-elle être évitée ?
N'était-elle pas la campagne de trop?

Dans le même style et pour répondre à la question principale, on peut également se poser les questions suivantes :
arrow Quels étaient les buts des différents protagonistes ?
arrow Pourquoi continuer l’hécatombe alors que tout semblait déjà joué après la terrible et sanglante bataille de Leipzig en 1813 ?
arrow L’invasion de la France était-elle indispensable pour rétablir une paix durable ?
arrow Enfin, d’après vous, qui devait faire le premier pas pour que la paix soit finalement conclue ?

Très cordialement,
Eric LM
_________________
Membre des APN

Les meilleurs livres napoléoniens :
http://site.voila.fr/bibliotheque-empire2/index.html
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 16 Mai 2006 12:01
Sujet du message:
Répondre en citant

Eric LM a écrit:
La campagne de France pouvait-elle être évitée ?
N'était-elle pas la campagne de trop?

Curieuse question. Toutes les guerres ne sont-elles pas de trop ?
Eric LM a écrit:
arrow Quels étaient les buts des différents protagonistes ?

Cela paraît assez évident, il me semble.
Pour les alliés, il s'agissait de battre Napoléon de telle façon qu'il soit désormais hors d'état de leur nuire, pour qu'il ne puisse pas à nouveau leur faire la guerre et pour revenir du point de vue territorial à l'état qui existait avant Napoléon, voire en profiter pour accroître un peu leurs territoires.
Pour Napoléon, il s'agissait d'effacer les défaites précédentes par de nouvelles victoires pour garder sa couronne et sans doute rétablir son empire.
Eric LM a écrit:
arrow Pourquoi continuer l’hécatombe alors que tout semblait déjà joué après la terrible et sanglante bataille de Leipzig en 1813 ?

L'attitude jusqu'au-boutiste de Napoléon en est sans doute la cause essentielle. Même après la chute de Paris, il voulait encore se battre. Il a fallu que ses maréchaux lui forcent la main pour qu'il abdique. Sans cela, il aurait probablement continué.
Eric LM a écrit:
arrow L’invasion de la France était-elle indispensable pour rétablir une paix durable ?

Il semble qu'infliger une défaite complète à la France et faire partir Napoléon du trône se soient avérés être les seuls moyens pour mettre un terme à la longue série de guerres qui déchiraient l'Europe depuis plus de 20 ans. Un jeune étudiant allemand avait eu quelques années plus tôt une autre idée pour rétablir une paix durable : assassiner Napoléon. Mais il avait tellement mal préparé son projet qu'il s'est fait prendre avant même d'avoir pu sortir son couteau. On ne saura donc jamais si un tel acte aurait pu rétablir une paix durable en Europe.
Eric LM a écrit:
arrow Enfin, d’après vous, qui devait faire le premier pas pour que la paix soit finalement conclue ?

Napoléon était le seul à pouvoir le faire.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Eric LM



Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 10
Localisation: Essonne (91)
Posté le: 16 Mai 2006 16:04
Sujet du message:
Répondre en citant

Merci pour vos réponses et vos commentaires.

Cordialement,
Eric LM
_________________
Membre des APN

Les meilleurs livres napoléoniens :
http://site.voila.fr/bibliotheque-empire2/index.html
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 16 Mai 2006 16:18
Sujet du message:
Répondre en citant

Et vous qui connaissez bien la campagne, avez-vous des réponses à ces questions ? Sont-elles semblables aux miennes ou sont-elles fondamentalement différentes ?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Eric LM



Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 10
Localisation: Essonne (91)
Posté le: 16 Mai 2006 17:38
Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne souhaite pas répondre immédiatement aux questions posées car je ne veux pas influencer par mes propos les autres membres du forum qui souhaiteraient s’exprimer.

Par contre, je vous envoie en MP un début de réponse.

Cordialement,
Eric LM
_________________
Membre des APN

Les meilleurs livres napoléoniens :
http://site.voila.fr/bibliotheque-empire2/index.html
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6268
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 29 Mai 2006 14:01
Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne peux répondre en spécialiste, car je ne le suis pas du tout.

Il me semble qu'à force de vouloir le meilleur et le plus, Napoléon n'a fait que récolter le moins. Crying or Very sad

A force de vouloir tout garder et si possible plus encore, il a finalement tout perdu.

Mais où fallait-il s'arrêter?

Pour ma part, je répondrais avant la Russie... mais ce n'est pas de cela qu'il s'agit.

Après donc, il y avait sûrement un moment où ce devait encore être possible.
Mais quand?
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 29 Mai 2006 15:13
Sujet du message:
Répondre en citant

CC a écrit:
Mais où fallait-il s'arrêter?

Le problème ne serait-il pas plutôt qu'il était impossible d'arrêter une fois que l'on avait commencé ? Chaque victoire de la France a entraîné la conquête et l'annexion de nouveaux territoires qui ont motivé la volonté de revanche et de récupération des vaincus. Cela a provoqué de nouvelles guerres dont Napoléon est à nouveau sorti victorieux, ce qui l'a amené à annexer de nouveaux territoires et ainsi de suite. La défaite de Napoléon pouvait seule mettre un terme à ce cycle infernal. Crying or Very sad
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Dalmatie



Inscrit le: 08 Mai 2006
Messages: 190

Posté le: 29 Mai 2006 16:30
Sujet du message:
Répondre en citant

Il me semble que la chute de Napoléon etait inéluctable. La gestion de ses "victoires" fut catastrophique et ne pouvait 'entraîner que de nouvelles guerres qui l'emmenerai tôt ou tard vers la défaite.

Napoléon, qui est censé représenter la révolution et le peuple a géré ses victoires comme un homme d'ancien régime. Et vas y que je te prend un morceau de ton pays, que j'offre une autre partie à un allié ect........

Ceci, sans l'aval des peuples.

Ceci explique pourquoi sur la fin, ce sont les peuples qui se sont retournés contre lui. Nous nous sommes retrouvé dans la situation paradoxale ou l'Empereur de Russie, L'Empereur d'Autriche, le Roi de Prusse ont put sembler partir en croisade pour liberer les peuples d'europe du joug de Napoléon. Napoléon ne pouvant que se poser en representant de l'ordre établi.

Evidemment, le naturel est revenu au galop chez les alliés aprés la chute de Napoléon et ils ont recommencé leur partage arbitraire des territoires et populations européeennes lors du congrés de Vienne.

Amicalement

Dalmatie "si vous avez compris ce que je voulais dire, c'est que vous avez un probleme Laughing Laughing Laughing Laughing "
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6268
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 29 Mai 2006 17:44
Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai un problème. Sad
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Fabrice Hemery
Pirate du net


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 175
Localisation: République Populaire de Wallonie
Posté le: 29 Mai 2006 19:30
Sujet du message:
Répondre en citant

Je ne crois pas que la campagne de France pouvait être evitée. Les Alliés ne voyaient qu'une seule issue aux guerres révolutionnaires, c'était de rétablir Louis XVIII sur le trône de France. C'est dans cet état d'esprit qu'ils ont signé le pacte de Chaumont en Mars 1814 qui les engageaient à ne pas conclure de paix séparée avec Napoléon.

C'est bien la politique d'expansionnisme catastrophique de Napoléon alliée à son népotisme qui ont engendré sa chute.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 30 Mai 2006 0:08
Sujet du message:
Répondre en citant

Une conclusion que je fais également mienne, mon cher Fabrice ! :wink:
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Frédéric Staps
Réfractaire impénitent


Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 1783

Posté le: 30 Mai 2006 8:43
Sujet du message:
Répondre en citant

Fabrice Hemery a écrit:
Les Alliés ne voyaient qu'une seule issue aux guerres révolutionnaires, c'était de rétablir Louis XVIII sur le trône de France.

Il semble pourtant que les Alliés étaient plutôt hostiles à l'idée d'une restauration avant que la ville de Bordeaux ne se déclare pour les Bourbons lors de l'arrivée des troupes de Wellington le 12 mars 1814. Or la campagne de France débute fin janvier, un mois et demi donc avant que les Alliés ne commencent à envisager réellement une restauration des Bourbons. Pourquoi dès lors mentionner cette décision comme une des causes du fait que cette campagne aurait été inévitable ?
Ce qui a surtout rendu cette campagne inévitable comme les campagnes précédentes d'ailleurs, c'est l'extension territoriale de la France à la suite des guerres de la Révolution.
Il semble bien que, pour les Anglais, l'annexion du port d'Anvers par les Français était vraiment intolérable. Le contrôle de ce port avait d'ailleurs déjà été un des enjeux de la très atroce guerre de Succession d'Espagne (1701-1714) qui avait assombri les dernières années du règne de Louis XIV. La paix n'avait pu être rétablie que par l'abandon par l'Espagne des "Pays-Bas" (la future Belgique moins la Principauté de Liège) qui devinrent autrichiens et par le renoncement du nouveau roi d'Espagne, fils de Louis XIV, à ses droits de succession sur la couronne de France.
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Dalmatie



Inscrit le: 08 Mai 2006
Messages: 190

Posté le: 30 Mai 2006 9:02
Sujet du message:
Répondre en citant

D'accord avec Pierre.

Les alliés n'en avait à l'origine rien à faire de Louis XVIII. La restauration fut plutôt l'oeuvre de Talleyrand.

Les allies au début de la campagne de France voulaient n'importe qui pour diriger la France sauf Napoléon. La solution Bourbon était une solution parmis d'autres. (Alexrande aurait bien vu Bernadotte par exemple).

Les Anglais quand à eux n'aurait jamais fait la paix tant qu'Anvers resterait "Francais". Ceci pour des raisons tant commerciale que stratégique et de défense nationale.

Amicalement

Dalmatie"Hello Pierre, comment vas tu ?"
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6268
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 30 Mai 2006 17:07
Sujet du message:
Répondre en citant

Dalmatie a écrit:
Les Anglais quand à eux n'aurait jamais fait la paix tant qu'Anvers resterait "Francais". Ceci pour des raisons tant commerciale que stratégique et de défense nationale.


Donc, même sans la campagne de France, même également sans la campagne de Russie... la guerre était inévitable? Neutral
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joker
Bouffon impérial


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1374
Localisation: Bruxelles - Belgique
Posté le: 30 Mai 2006 23:58
Sujet du message:
Répondre en citant

Comme l'a écrit Fabrice, la politique d'expansionnisme effrénée de Napoléon et son népotisme ont été les vecteurs à la base de cette guerre à outrance.
Et cela bien avant le début des campagnes de Russie et de France.
Mais jusque là le sort des armes avait été favorable à l'Empereur...
_________________
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir" (Anonyme)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
 
 
Page 1 sur 3 Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54039 / 0