Les résidences impériales

L'Empereur a abdiqué. Il est à la tête d'une île ridiculement petite et cependant, il ne courbe pas l'échine.

Visitez les pages sur l'île d'Elbe

Message par CC » 03 Août 2007 15:27

Il n'y a pas à dire, il savait choisir ses endroits!

http://www.napoleonprisonnier.com/lieux ... ences.html

:fleur:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par général BERTRAND » 03 Août 2007 18:46

Dans le jardin des Mulini...

Image
Shot at 2007-08-03
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 03 Août 2007 18:48

San Martino: la résidence impériale est au-dessus!
Image
Shot at 2007-08-03
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 03 Août 2007 18:50

Une ancienne carte postale montrant San Martino. Le micocoulier (à droite) est encore bien visible.
(Merci à Alessandro FARINA de l'Isola d'Elba)
Image
Shot at 2007-08-03
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 03 Août 2007 18:55

Arbre à feuilles caduques, finement dentelées, à écorce lisse. Fleurs petites, peu apparentes donnant de petits fruits charnus. Accepte tous les sols, à condition qu’ils soient profonds. Multiplication par semis.
Hauteur de 15 à 20 mètres. Largeur : de 10 à 15 mètres. Ne craint pas le sec, mais peut souffrir des fortes gelées dans le Nord et l’Est. Excellent arbre d’ornement et d’ombrage pour le Midi. (Extrait du Calendrier du jardinage, Reader’s Digest, Allemagne, 1977)
En Italien, ce mot désignerait une bonne blague ; l’Empereur signala à CAMPBELL qu’il prendrait la mer "lorsque son micocoulier, planté dans son jardin de San Martino, atteindrait la hauteur des mâts d’un navire…."
- En France au milieu du 20ème siècle, la culture du micocoulier –Celtis Australis de son nom scientifique- s’étendait jusqu’aux pentes du Canigou et également dans la vallée du Tech. Son bois servait à la fabrication de manches d’outils et notamment de fouets (souple, il peut se tresser)
Dans le langage populaire, le bois de cet arbre était appelé « bois de Perpignan »
Le « perpignan » était le nombre du célèbre fouet de charretier en branches de bois de Perpignan que produisaient les différentes fabriques de la région. Leur fabrication exigeait un bois extrêmement souple, que l’on obtenait en fendant de grosses branches de micocoulier. Seul l’extérieur des branches était utilisable, le centre étant trop cassant.
Malgré la concurrence italienne et espagnole, Sorède (sud de la France), filiale de Perpignan, continue la fabrication des sticks, cravaches, cannes et fouets selon la méthode d’antan.
Ces derniers servent encore aux dompteurs et artistes de cirque. CAT les Micocouliers, 4 rue des Fabriques à 66690 SOREDE (France) Article de Sigrid NAUWELAERTS paru dans Touring 127 de février 2005.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par CC » 04 Août 2007 10:12

http://www.napoleonprisonnier.com/lieux ... ences.html

La page se complète bien - c'est joli et bien intéressant!

Merci également à l'artiste qui a retiré les bandes blanches et rouges, sur la première image.

Oui, je sais, on a un peu triché, mais c'est tellement plus joli ainsi et ça ne dénature pas l'endroit.

:fleur:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par Joséphine » 13 Août 2007 13:32

C'était un magnifique arbre! Sait-on pourquoi il n'existe plus? La vieillesse? De la malveillance? Une volonté d'agrandir la route?
Avatar de l’utilisateur
Joséphine
 
Message(s) : 605
Inscription : 17 Jan 2007 20:33

Message par général BERTRAND » 13 Août 2007 23:12

Une vieille carte postale de San Martino, le micocoulier est toujours bien visible... (Merci à Allesandro Farina de l'île d'Elbe)
Image
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 13 Août 2007 23:15

Une façade du palais DEMIDOFF qui "soutient" la demeure impériale.
Les aigles, abeilles et N sont en fonte... et parfois se détachent...

Image
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 13 Août 2007 23:20

L'allée qui mène à San Martino. On distingue le grillage...
Image
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par général BERTRAND » 13 Août 2007 23:26

Quelques figurants le 4 mai 2007 devant le palais DEMIDOFF (Merci à Madame FIORILLO de TURIN)

Image
Dernière édition par général BERTRAND le 14 Août 2007 19:29, édité 1 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par CC » 14 Août 2007 19:04

J'ai eu un peu de mal à situer ce palais Demidoff. :oops:

Cette image m'a aidée:

Image

le palais Demidoff serait celui qui serait en-dessous?

Le micocoulier se trouvait donc sur le toit du palais Demidoff?

OU bien je me trompe complètement? :?

Je suppose que du temps de Napoléon il n'existait pas? Savez-vous ce qu'il y avait là? C'est très bizarre cette résidence sur une autre. :shock:
Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Message par général BERTRAND » 14 Août 2007 19:34

Au milieu du siècle dernier (1851) San Martino fut acheté par Anatole DEMIDOFF (séparé de la princesse Mathilde, fille de Jérôme) qui conçut le projet d’y établir un musée consacré à son oncle par alliance. Malheureusement la réalisation, d’un mauvais goût offensant, allait porter un grave préjudice au site. Une allée de palmiers conduit à une grille surmontée d’aigles dorés et faisceaux (NDLR : offerts par MUSSOLINI?) qui donne accès une galerie monumentale soutenue par des colonnes doriques. DEMIDOFF y entreposa des collections napoléoniennes de grande valeur qui furent dispersées à sa mort par son neveu. La municipalité de PORTOFERRAIO en avait fait un affreux musée où s’entassent des copies de maîtres italiens voisinant avec les bustes et les portraits de notables locaux! Le toit cet étrange édifice, situé en contrebas de la maison de campagne, lui sert de terrasse, ce qui présente au moins l’avantage de le dissimuler lorsqu’on se promène dans le charmant jardin qui la précède.
(recherches personnelles dans différents livres: R. CHRISTOPHE, P. GRUYER, P. BARTEL, L. LAFLANDRE-LINDEN....
:D
Dernière édition par général BERTRAND le 31 Août 2007 9:35, édité 1 fois.
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

Message par CC » 14 Août 2007 21:36

Avatar de l’utilisateur
CC
 
Message(s) : 6210
Inscription : 18 Avr 2006 22:47
Localisation : Anderlecht, Bruxelles

Réponse à Joséphine

Message par général BERTRAND » 17 Août 2007 11:02

J'ignore les raisons de la disparition du micocoulier planté par l'Empereur.
Manifestement, en 1959, il existait toujours (Robert CHRISTOPHE) et "dépassait la hauteur de la villa.Un gardien défendait d'en arracher une feuille, sans cela les touristes le dénuderaient"
8)
Qui odit veritatem, odit lucem
Avatar de l’utilisateur
général BERTRAND
Elbois de coeur
 
Message(s) : 231
Inscription : 30 Mai 2006 10:58
Localisation : HANNUT avant le grand départ...

PrécédentSuivant

Retour vers L'île d'Elbe.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron