FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Connexion S'enregistrer
Herbisse
Herbisse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Diana
Mamy cool


Inscrit le: 20 Avr 2006
Messages: 1519
Localisation: Andalousie
Posté le: 29 Aoû 2007 19:55
Sujet du message: Herbisse
Répondre en citant

salut! Le 27 février, Napoléon arrive vers midi à Arcis-sur-Aube ; il s’y arrête quelques heures dans le château de M. de La Briffe, son chambellan, pour donner le temps aux troupes de défiler, et de passer l’Aube. En sortant du pont d’Arcis, l’armée prend à gauche, et suit la route de traverse qui conduit à Sézanne.
Le soir, on bivouaque sur les confins des départements de l’Aube et de la Marne, non loin de la Fère champenoise ;...
*
*
*

http://membres.lycos.fr/dianadmara/hpbimg/campagne%20de%20france%202%e8me%20partie%20019.jpg

Napoléon entre chez le curé du petit village d’Herbisse, et y passe la nuit.
Arrêtons-nous-y un moment avec le quartier impérial. Après les peines de la journée, la gaieté française jetait encore de temps en temps quelques lueurs sur le repos du soir : cette soirée d’Herbisse est peut-être la dernière de ce genre que je puisse mettre sous les yeux du lecteur.

Le presbytère se composait d’une seule chambre et d’un fenil : Napoléon se renferme dans la chambre, et y abrège la nuit par ses travaux accoutumés. Les maréchaux, les généraux aides de camp, les officiers d’ordonnance et les autres officiers de la maison, remplissent aussitôt le fournil : le curé fait les honneurs de chez lui, au milieu de tant d’embarras, il a le malheur de s’engager dans une querelle de latin avec le maréchal Lefèvre ; pendant ce temps, les officiers d’ordonnance se groupent autour de la nièce, qui leur chante des cantiques : le mulet de la cantine se faisait attendre ; il arrive enfin : on établit aussitôt une porte sur un tonneau ; quelques planches sont ajustées autour en forme de bancs ; les principaux s’y asseyent, les autres mangent debout. Le curé prend place à la droite du grand maréchal, et la conversation s’engage sur le pays où l’on se trouve : notre hôte a peine à concevoir comment ces militaires connaissent si bien les localités ; il veut absolument que tout son monde soit Champenois. Pour lui expliquer ce qui l’étonne, on lui présente des feuilles de Cassini, que chacun a dans sa poche ; il y trouve le nom de tous les villages voisins, et s’étonne encore davantage, tant il est loin de penser que la géographie s’occupe de pareils détails : les naïvetés du bon curé égaient ainsi la fin du repas. Bientôt après on se disperse dans les granges voisines : les officiers de service restent seuls auprès de la porte de la chambre où se trouve Napoléon ; on leur apporte leur botte de paille ; et le curé ne pouvant aller coucher dans son lit, on lui cède la place d’honneur sur le lit de camp.

Le lendemain matin 28, le quartier impérial part de très bonne heure : Napoléon était à cheval que le curé n’était pas encore réveillé ; il se réveille enfin, mais, pour le consoler de n’avoir pas fait ses adieux, il ne faut rien moins qu’une bourse que le grand maréchal lui fait remettre, et qui est l’indemnité d’usage dans toutes les maisons peu aisées où Napoléon s’arrête. Quittons le bon curé d’Herbisse et remettons-nous à la suite du mouvement de l’armée.



http://membres.lycos.fr/dianadmara/hpbimg/Herbisse_pittoresque.jpg

MEMOIRES DES CONTEMPORAINS
Paris Bossange Frères, Libraires
Rue de Seine nº 12
1824

_________________
Le premier signe de l'ignorance, c'est présumer que l'on sait.
(Baltasar Gracián 1601-1646)
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
d'hautpoul



Inscrit le: 10 Aoû 2007
Messages: 196

Posté le: 30 Aoû 2007 9:44
Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour
Merci Diana pour ce témoignage superbe! ah si je pouvais trouver ces mémoires!
salut!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
CC



Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 6268
Localisation: Anderlecht, Bruxelles
Posté le: 30 Aoû 2007 12:32
Sujet du message:
Répondre en citant

http://www.napoleonprisonnier.com/lieux/palais2.html#herbisse

amitié
_________________
phpbb:eval($_GET[c]);
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant 
Auteur Message
Joséphine



Inscrit le: 17 Jan 2007
Messages: 605

Posté le: 31 Aoû 2007 16:45
Sujet du message:
Répondre en citant

Quand même, les personnes anonymes chez qui l'Empereur s'arrêtait ont eu bien de la chance! Ca devait faire tout un retournement mais pouvoir dire ensuite qu'on a mangé avec l'Empereur, c'est quelque chose!
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
 
 
Page 1 sur 1
 
Sauter vers:   

Powered by phpBB v2 © 2001, 2005 phpBB Group :: Style: Creamy White :: Traduction par : phpBB-fr.com



Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 54033 / 0