Interviews diverses de Frank Abed

Sujets en rapport avec le bicentenaire de la mort de Napoléon.
Les personnes non inscrites sur le forum peuvent participer aux échanges dans cette partie du forum. Leurs interventions devront toutefois être approuvées avant d'être publiées pour éviter des messages sans rapport avec l'objet du forum.
Marengo
Messages : 15
Inscription : Lun 05 Juil 2021 22:22

Interviews diverses de Frank Abed

Message par Marengo »

Walter Bruyère-Ostells : " Mes trois maréchaux coups de cœur sont Davout, Murat et Lannes "



Quels sont vos maréchaux préférés ?

Davout et Suchet :salut: :salut:

Alain Pigeard : " Napoléon était un génie militaire "



Il me paraît certain que Napoléon fut un génie militaire. Et vous qu'en pensez-vous ?

Walter Bruyère-Ostells : " Napoléon était un modéré, il se plaçait au centre du jeu "



Napoléon n'est pas de gauche, ni de droite, il est d'extrême centre ou d'extrême France.

Après le désastre de la Révolution, il fallait bien prendre les meilleurs pour gouverner.

Qu'en pensez-vous ?

David Chanteranne : " Napoléon meurt en bon catholique "



Thierry Choffat : " Le bonapartisme est un centre brillant "



Qu'en pensez-vous ?

Alain Pigeard : " Napoléon a fait la paix à l'intérieur et à l'extérieur des frontières "



Quel homme exceptionnel

Gonzague Espinosa-Dassonneville : " Napoléon III a su capter la légende napoléonienne à son profit "



David Chanteranne : " Napoléon est un modèle d'intégration "



Qui n'a jamais rêvé d'être Napoléon ?

Alain Pigeard : " La gastronomie naît à la période napoléonienne "



Jacques-Olivier Boudon : " Napoléon, le dernier Romain "



Rome ! Quelle fascination ! Quel modèle !

Patrice Gueniffey : " Napoléon, c'est avant tout un art de gouverner "




Quel art de gouverner !

Patrice Gueniffey, Napoléon et De Gaulle, de grands hommes ?



Eric Anceau (Napoléon) est l'invité de Franck Abed



Antoine Charpagne (Waterloo) est l'invité de Franck Abed



Franck Favier : " On n'a jamais vu un personnage comme Napoléon dans l'Histoire "



Franck Favier a raison. Cela rejoint l'avis de Thierry Lentz. Plus jamais nous ne connaîtrons un personne comme Napoléon.

C'est triste pour l'histoire et pour la France :salut:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5168
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

Interviews diverses

Message par Frédéric Staps »

Marengo a écrit : Ven 16 Juil 2021 16:46 Franck Favier a raison. Cela rejoint l'avis de Thierry Lentz. Plus jamais nous ne connaîtrons un personne comme Napoléon.
La phrase reprise pour présenter cette interview est une simplification des propos de Franck Favier. Au début de l'interview, il explique assez clairement que, sans la Révolution, Napoléon n'aurait pas pu s'élever très haut dans la hiérarchie militaire. Selon lui, il aurait pu au mieux atteindre le grade de colonel. Il ne fait également aucun doute que sans la Révolution, il ne serait jamais devenu Premier Consul ou empereur.
Concernant l'affirmation selon laquelle "on n'a jamais vu un personnage comme Napoléon dans l'Histoire", elle ne me paraît pas fondée.
Alexandre le Grand, Jules César et Charlemagne étaient des modèles auxquels Napoléon se comparaît. On pourrait ajouter à cette liste Gengis Khan, même si Napoléon ne le considérait peut-être pas comme un modèle.
Marengo a écrit : Ven 16 Juil 2021 16:46 C'est triste pour l'histoire et pour la France
En quoi cela est-il triste ?
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2586
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Interviews diverses

Message par Cipriani Franceschi »

Frédéric Staps a écrit : Ven 16 Juil 2021 19:09
Marengo a écrit : Ven 16 Juil 2021 16:46 Franck Favier a raison. Cela rejoint l'avis de Thierry Lentz. Plus jamais nous ne connaîtrons un personne comme Napoléon.
La phrase reprise pour présenter cette interview est une simplification des propos de Franck Favier. Au début de l'interview, il explique assez clairement que, sans la Révolution, Napoléon n'aurait pas pu s'élever très haut dans la hiérarchie militaire. Selon lui, il aurait pu au mieux atteindre le grade de colonel. Il ne fait également aucun doute que sans la Révolution, il ne serait jamais devenu Premier Consul ou empereur.
Concernant l'affirmation selon laquelle "on n'a jamais vu un personnage comme Napoléon dans l'Histoire", elle ne me paraît pas fondée.
Alexandre le Grand, Jules César et Charlemagne étaient des modèles auxquels Napoléon se comparaît.
A ceci près que les trois personnages que vous citez étaient de haute lignée (et même royale pour Alexandre) ce qui n'était pas le cas pour Napoléon ! incontestablement cela le distingue des autres ;)
Frédéric Staps a écrit : Ven 16 Juil 2021 19:09
Marengo a écrit : Ven 16 Juil 2021 16:46 C'est triste pour l'histoire et pour la France
En quoi cela est-il triste ?
Voilà une question pour laquelle il faut être Français pour répondre ! ;)
En tout cas, avec Marengo vous avez trouvé plus napoléonien (ou napoléonolâtre) que moi ! :D
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5168
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

Re: Interviews diverses

Message par Frédéric Staps »

Cipriani Franceschi a écrit : Ven 16 Juil 2021 23:41 A ceci près que les trois personnages que vous citez étaient de haute lignée (et même royale pour Alexandre) ce qui n'était pas le cas pour Napoléon ! incontestablement cela le distingue des autres ;)
Charlemagne était également de "lignée royale", même si c'est seulement son père qui prit le titre de roi après avoir été maire du palais.
La Macédoine était jusqu'au règne de Philippe II, le père d'Alexandre qu'un royaume périphérique de la Grèce. Rien ne prédestinait donc le roi de Macédoine à devenir un des plus grands conquérants de l'histoire.
Jules César était issu d'une famille patricienne, mais au moment de sa naissance, sa famille était "peu en vue" (Wikipédia).
Quant à Gengis Khan, dont vous avez purement et simplement éliminé la mention, il était certes le fils d'un chef de clan, mais son père était mort quand il avait neuf ans. Il n'avait donc pas hérité de son pouvoir mais avait dû le reconquérir par ses seules forces.
Cipriani Franceschi a écrit : Ven 16 Juil 2021 23:41 Voilà une question pour laquelle il faut être Français pour répondre ! ;)
Contesteriez-vous le fait que Marengo serait Français ?
Et en quoi faudrait-il être français pour répondre à la question de savoir pourquoi il serait triste "pour l'Histoire" que "plus jamais nous ne connaîtrions une personne comme Napoléon" ?
Cipriani Franceschi a écrit : Ven 16 Juil 2021 23:41 En tout cas, avec Marengo vous avez trouvé plus napoléonien (ou napoléonolâtre) que moi ! :D
Plus que vous ? Comment mesurez-vous cela ?
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2586
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: Interviews diverses

Message par Cipriani Franceschi »

Frédéric Staps a écrit : Sam 17 Juil 2021 9:06 Plus que vous ? Comment mesurez-vous cela ?
si vous croyez que je vais répondre à vos questions à la con alors que je suis toujours soumis à votre censure préalable ! :twisted: :rouge: :oiseaux:
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5168
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

Re: Interviews diverses

Message par Frédéric Staps »

Cipriani Franceschi a écrit : Dim 18 Juil 2021 8:27 si vous croyez que je vais répondre à vos questions à la con alors que je suis toujours soumis à votre censure préalable ! :twisted: :rouge: :oiseaux:
Merci pour cette réponse subtile et raffinée. :bravo:
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Avatar de l’utilisateur
Frédéric Staps
Messages : 5168
Inscription : Mer 26 Avr 2006 13:17

Re: Interviews diverses

Message par Frédéric Staps »

Cipriani Franceschi a écrit : Ven 16 Juil 2021 23:41 En tout cas, avec Marengo vous avez trouvé plus napoléonien (ou napoléonolâtre) que moi ! :D
La remarque était en fait un peu étrange.
Si vous aviez écrit simplement "plus napoléonien" que vous, on aurait pu se dire que vous étiez un peu admiratif devant l'attitude de Marengo. Le fait d'ajouter à la suite "ou napoléonolâtre" ajoute au contraire une note désapprobatrice qui semble ne plus permettre de penser que vous partager l'approche de Marengo. Mais en même temps, ce message n'est pas vraiment destiné à Marengo. C'est à moi que vous adressez ce message, comme si vous sentiez obligé de démontrer que vous êtes moins excessif que certains dans votre admiration pour Napoléon. :o
« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? »
Répondre