Conseils de lecture sur Waterloo et Sainte Hélène

Pour présenter et discuter de livres, films, sites web...
Rigoumont
Messages : 140
Inscription : Lun 18 Fév 2008 22:05

Message par Rigoumont »

Lasalle60 a écrit :Et bien sur comme toujours avec Mr Coppens je suppose que c'est assez anti Napoléonien ? :D
Je ne perçois pas les choses comme ça.
Il ne s'agit pas d'un match de foot où l'on est "pour la France" ou "pour l'Angleterre"... ;)
Etre "pour" ou "contre" Napoléon, n'a pour moi que peu de sens et, en tous cas, aucun intérêt.
Je n'aborde pas Napoléon comme une religion mais comme un personnage historique incontournable ayant pesé considérablement sur l'histoire de l'Europe.

Quant au livre, il s'agit d'une démarche de critique historique consistant en la confrontation de nombreux témoignages afin d'établir des évènements avec plus ou moins de précision ou de certitude.

Napoléon s'est voulu "historien" de son règne à Ste-Hélène. Il s'y dépeint comme un génie et ses subordonnés comme des incapables/traitres/ramolis justifiant ainsi la défaite...
Beaucoup ont traité ses écrits comme LA vérité historique.
La démarche de B.Coppens tend à montrer que "cette histoire hellénienne" est entièrement fabriquée par Napoléon en ce qui concerne Waterloo en particulier.

Bref, pour répondre à votre intervention, si vous cherchez un travail sérieux et argumenté traitant de la campagne de 1815, je crois qu'il serait dommage de manquer celui-ci; si vous cherchez une "ode" à la gloire de "l'empereur", vous risquez effectivement d'être (très) déçu... :lol:

Bien à vous,
Richard.
Que peut-on voir à 8 km s'il y a de la brume?
Avatar de l’utilisateur
Lasalle60
Messages : 587
Inscription : Ven 19 Oct 2007 11:55

Message par Lasalle60 »

Je vous lit très souvant vous et Mr Coppens sur le site d'Albert ( j'en suis banni , juqu'a mon pseudo et mes "posts"qui ont disparus ) et inutile de vous dire que je suis plutôt du coté de mon amie Bastet :D
VIVE L'EMPEREUR ! ! ! ! ! ! !et par Saint Georges vive la cavalerie ! ! ! ! !
J'oublie mes Ennemis Jamais mes Amis
Patrick Lerouge
Rigoumont
Messages : 140
Inscription : Lun 18 Fév 2008 22:05

Message par Rigoumont »

Merci pour l'attention que vous portez à mes messages. ;)
Le forum d'Albert permet à certains de s'exprimer manifestement sans limite... d'autres pas...

Je pense qu'on ne peut pas tout se permettre sur un forum d'où le rôle du modérateur (je ne parle nullement de vous ici, je n'ai aucune idée de la raison de votre éviction), encore faudrait-il qu'il ne soit pas à "géométrie variable"...

Le forum cité plus haut ne me semble pas donner dans ce que vous nommeriez peut-être l'anti-napoléonianisme... :lol:

Cordialement,
Richard
Que peut-on voir à 8 km s'il y a de la brume?
Avatar de l’utilisateur
Lasalle60
Messages : 587
Inscription : Ven 19 Oct 2007 11:55

Message par Lasalle60 »

:D :fou: :( :paix:
Dernière édition par Lasalle60 le Lun 11 Mai 2009 17:56, édité 3 fois.
VIVE L'EMPEREUR ! ! ! ! ! ! !et par Saint Georges vive la cavalerie ! ! ! ! !
J'oublie mes Ennemis Jamais mes Amis
Patrick Lerouge
Avatar de l’utilisateur
Méchant Bâton
Messages : 8
Inscription : Mer 23 Jan 2008 19:07

Message par Méchant Bâton »

Merci de revenir au sujet et de s'y tenir.
Les petits je les allonge, les grands je les raccourcis.
Rigoumont
Messages : 140
Inscription : Lun 18 Fév 2008 22:05

Message par Rigoumont »

Désolé "Bâton"! ;)

Pour en revenir au sujet, je pense que ce livre est vraiment un incontournable de cette campagne et que, quoi qu'on en pense, l'étude de la bataille de Waterloo aura connu un avant et un après B.Coppens! :dix:

Je vous ferai part de davantage de remarques lorsque je l'aurai terminé.

Cordialement,
Richard
Dernière édition par Rigoumont le Mar 12 Mai 2009 17:40, édité 1 fois.
Que peut-on voir à 8 km s'il y a de la brume?
Bastet
Messages : 826
Inscription : Sam 13 Mars 2021 19:10

Message par Bastet »

Cher Patrick, je suis heureuse de te lire ici. Merci de me compter parmi tes amis.
Et bien triste je suis de ne pouvoir te rencontrer sur l'autre forum.
Actuellement je lis deux livres dont l'un me paraît très honnête à l'égard de Napoléon, sachant doser l'éloge, reconnaître la grandeur de l'homme, et en marquer les erreurs ou les fautes, Il a de la sympathie pour l'Empereur mais pas d'aveuglement, ce n'est pas une hagiographie, j'en ai déjà parlé sur ce forum: Napoléon de Stephen Englund, un américain, l'autre est un recueil intitulé Colloque de la Roche-sur-Yon, Napoléon et l' Europe, il fait d'une suite d'études.
L'une de ces études d'Annie Jourdan " Napoléon et la paix universelle. Utopie et réalité", véhicule implicitement une vraie antipathie, une sorte d'ironie sarcastique très désagréable. Une permanente critique imprègne l'article, qui change le positif en négatif quasi à chaque ligne, . systématiquement "...uniformité qui fondrait en une masse inerte les Etats satellites européens et d'où émergerait la seule figure colossale de Napoléon -le- Grand. Cette politique suggère que Napoléon a tout fait , non pour amalganmer les nationalités, comme il le dit à Sainte-Hélène, mais pour les annihiler au profit d'un esprit européen, à comprendre comme une francisation inédite....S'il y a une constance dans ces entreprises c'est qu'il aspire à uniformiser, à centraliser, à détruire tout esprit local. Mais, sans doute , vise-t-il aussi à anéantir le sentiment national, hormis celui des français" Il faut croire la dame sur parole.
Plus loin elle écrit cette chose superbe "l'Angleterre s'est tout d'abord réjouie de voir la France imiter la Glorious Revolution de 1688-1689....Que l'Europe ait été moins hostile à la france nouvelle que ne l'ont dit les historiens, c'est ce dont témoigne aussi la Suède quand elle confie son royaume à un ancien général républicain ou quand le Pape entreprend un long et fatiguant périple pour venir sacrer Napoléon à Paris"
Faire appel à la Suède ou au pape comme preuve irréfutable de la sympathie de l'Europe pour la france révolutionnaire et son héritier il fallait le trouver!
Ce qu'elle écrit là est un habile entrelac de vrai et de faux.

ou encore " Napoléon entendait remodeler la carte de l'EUROPE au seul profit de la france et de sa propre gloire et non point en vue de l'équilibre général."
Et tout l'article est imprégné d'une détestation déguisée de l'Empereur " on est donc loin des belles utopies de Sainte-Hélène". conclut-elle.

Evidemment je vais lire le livre de Bernard Coppens, comme j'ai lu celui de Renée Casin, ou du général Franceschi ou le Napoléon par Napoléon de Charles Napoléon. Mais j'aime bien les oeuvres américaines ou anglaises sur la question.

Avec mon amitié
Bastet
Messages : 826
Inscription : Sam 13 Mars 2021 19:10

Message par Bastet »

Cher Richard!

J'attends avec impatience le moment où je pourrai dire "de ce livre date une nouvelle et définitive vision de la bataille de waterloo" et je jetterai au feu tous les autres livres traitant de la question....Ce sera certainement un grand moment de vérité insurpassable.

meilleures pensées
Rigoumont
Messages : 140
Inscription : Lun 18 Fév 2008 22:05

Message par Rigoumont »

Chère Irène,
bastet a écrit : je jetterai au feu tous les autres livres traitant de la question....
Ce serait, à mon avis, une grosse erreur. La compréhension d'une époque passe par celle des écrits et de leur raison d'être, qu'ils soient honnêtes, orientés ou manipulés...
Cela permet de comprendre les idées et la volonté de chacun ce qui est très important pour analyser leurs témoignages, travaux...
bastet a écrit :Ce sera certainement un grand moment de vérité insurpassable.
Le sarcasme est aussi une façon de réagir aux écrits, comme l'adoration idolâtre par exemple. C'est ça la liberté d'expression! ;)

Bien à vous,
Richard
Que peut-on voir à 8 km s'il y a de la brume?
Bastet
Messages : 826
Inscription : Sam 13 Mars 2021 19:10

Message par Bastet »

Cher Richard, :paix: "sarcasme" est bien grand mot pour ma pensée, un peu peut-être teintée d'ironie.....Tant de livres ont été écrits sur le sujet, comme sur d'autres et qui se voulaient ou se pensaient définitifs.....
J'attends vraiment avec impatience sa parution en France....je suis très curieuse de le lire et je l'ai écrit à Bernars Coppens, j'ai cherché mais en vain son précédent, un bouquiniste qui jusques là me trouvait des livres rares venait de le vendre, sur Amazon il est indisponible...
Idôlatre c'est aussi un mot excessif pour ce que je pense, adoration? non, plutôt admiration.
Amitiés.
Irène
Répondre