La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Sujets généraux concernant l'histoire du Consulat et de l'Empire
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 110
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Pierre Bezoukhov »

Thierry Lentz parle d'une "misogynie ambiante" pour expliquer le fait que le Code civil a fait de la femme une mineure.
Ce n'est sans doute pas la bonne explication.
Il me semble que c'est plutôt du côté de la conception de l'autorité qu'avait Napoléon et les hommes de son époque qu'il faut chercher l'explication.
Cette conception repose sur l'idée qu'aux divers niveaux de la société, il faut des chefs.
Dans l'armée, cette idée ne souffre pas de contestation et de nos jours encore, cela reste ainsi.
La formation et l'expérience militaires de Napoléon l'ont plus que probablement influencé pour considérer que ce modèle d'organisation pouvait s'imposer à tous les niveaux : le gouvernement, les entreprises, les écoles, les religions, la famille...

Le Code civil désigne le mari et père comme "chef de famille". Son autorité s'impose à son épouse, mais aussi à ses enfants, qu'il s'agisse de filles ou de garçons. En plaçant les divers membres de la famille sous la tutelle du père et mari, le Code civil impose l'idée que la famille doit avoir un chef. On peut évidemment voir dans le fait d'avoir choisi l'homme pour exercer cette fonction de chef comme une manifestation de "sexisme" plutôt que de misogynie. Mais c'est sans doute aborder la question à l'envers que de voir dans cette décision une volonté de rabaisser la femme parce qu'elle est femme. L'objectif est plus clairement de renforcer l'autorité du chef.
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2536
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Cipriani Franceschi »

Voilà une analyse sans doute pertinente
La notion de chef était très importante pour Napoléon, la référence au Droit Romain également, le fameux Pater familias
Le CC de 1804 va aussi consacrer la notion de "gérer en bon père de famille" (expression qui disparaitra du Droit Français en 2014)
On parlera aussi de "puissance paternelle" (notion remplacée en France en 1970 par l'autorité parentale, ce qui signifie donc que cette autorité est partagée en commun par les deux conjoints)
Sur la question de la "misogynie ambiante", le hasard a fait que j'ai écouté aujourd'hui une interview à la radio de l'historien Dimitri Casali
Celui-ci y dit notamment que "la misogynie, c'est peut-être le volet sur lequel c'est le plus difficile de défendre Napoléon, il était plutôt misogyne, mais c'est l'époque aussi qui le voulait"
(en cela, Casali s'inscrit donc sur la même ligne que Lentz)
Mais c'est pour tempérer ensuite son propos, en disant au sujet du CC que Napoléon "y a introduit la notion d'égalité civile entre l'homme et la femme, notamment en matière d'héritage, ainsi que le divorce"
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 110
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Pierre Bezoukhov »

Cipriani Franceschi a écrit : Ven 09 Avr 2021 0:01 Le CC de 1804 va aussi consacrer la notion de "gérer en bon père de famille" (expression qui disparaitra du Droit Français en 2014)
https://www.rtbf.be/info/belgique/detai ... d=10737089
Cipriani Franceschi a écrit : Ven 09 Avr 2021 0:01 Sur la question de la "misogynie ambiante", le hasard a fait que j'ai écouté aujourd'hui une interview à la radio de l'historien Dimitri Casali
Celui-ci y dit notamment que "la misogynie, c'est peut-être le volet sur lequel c'est le plus difficile de défendre Napoléon, il était plutôt misogyne, mais c'est l'époque aussi qui le voulait"
(en cela, Casali s'inscrit donc sur la même ligne que Lentz)
Mais c'est pour tempérer ensuite son propos, en disant au sujet du CC que Napoléon "y a introduit la notion d'égalité civile entre l'homme et la femme, notamment en matière d'héritage, ainsi que le divorce"
Il est un peu dommage que la radio choisisse d'interviewer des historiens qui n'ont qu'une connaissance superficielle de la période.
Dimitri Casali devrait pourtant savoir que le divorce a été introduit en France par la Révolution en 1792 et non par Napoléon et son Code civil. Le Code civil l'avait conservé mais en imposant certaines restrictions.
Quant à la question de l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage, cela nécessiterait quelques approfondissements. La nouvelle législation n'a, semble-t-il, pas fait disparaître immédiatement l'habitude de doter les filles au moment de leur mariage avec comme conséquence que cela les excluait au moins en partie de la succession au moment du décès des parents.
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2536
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Cipriani Franceschi »

Pierre Bezoukhov a écrit : Ven 09 Avr 2021 20:37 Il est un peu dommage que la radio choisisse d'interviewer des historiens qui n'ont qu'une connaissance superficielle de la période.
Comment pouvez-vous affirmer que Casali aurait une connaissance superficielle de la période ? :shock:
(voilà un jugement bien hâtif dont vous semblez être coutumier)
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 110
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Pierre Bezoukhov »

Cipriani Franceschi a écrit : Ven 09 Avr 2021 21:52 Comment pouvez-vous affirmer que Casali aurait une connaissance superficielle de la période ? :shock:
(voilà un jugement bien hâtif dont vous semblez être coutumier)
Si vous avez retranscrit fidèlement ses paroles sur le divorce, prétendre que ce serait le Code civil qui l'aurait "introduit" est une erreur grossière que ne devrait pas commettre quelqu'un qui connaît bien le sujet.
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2536
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Cipriani Franceschi »

Pierre Bezoukhov a écrit : Ven 09 Avr 2021 22:51 Si vous avez retranscrit fidèlement ses paroles sur le divorce, prétendre que ce serait le Code civil qui l'aurait "introduit" est une erreur grossière que ne devrait pas commettre quelqu'un qui connaît bien le sujet.
https://www.youtube.com/watch?v=zJRQvL-il6Y
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 110
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Pierre Bezoukhov »

En fait, c'est encore pire que ce que vous avez écrit. Dimitri Casali déclare : "Le divorce, c'est Napoléon !" après avoir dénoncé l'ignorance des "historiens de gauche".
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2536
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Cipriani Franceschi »

Pierre Bezoukhov a écrit : Sam 10 Avr 2021 11:50 En fait, c'est encore pire que ce que vous avez écrit. Dimitri Casali déclare : "Le divorce, c'est Napoléon !" après avoir dénoncé l'ignorance des "historiens de gauche".
C'est fort possible... mais vous oublié un élément essentiel : Casali est un historien fervent Napoléonien ! :D
Avatar de l’utilisateur
Pierre Bezoukhov
Messages : 110
Inscription : Mer 10 Mars 2021 12:22

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Pierre Bezoukhov »

Cipriani Franceschi a écrit : Sam 10 Avr 2021 13:05 C'est fort possible... mais vous oublié un élément essentiel : Casali est un historien fervent Napoléonien ! :D
Voulez-vous dire que ça l'autorise à commettre des erreurs ou à déformer la réalité ?
Avatar de l’utilisateur
Cipriani Franceschi
Messages : 2536
Inscription : Ven 12 Mars 2021 19:39

Re: La "misogynie ambiante" n'est pas une explication !

Message par Cipriani Franceschi »

Pierre Bezoukhov a écrit : Sam 10 Avr 2021 18:15 Voulez-vous dire que ça l'autorise à commettre des erreurs ou à déformer la réalité ?
Bien sûr que non, un historien se doit d'être impartial. Hélas, certains parfois versent un peu trop dans l'hagiographie (dans le cas de Casali, je ne saurais dire s'il manque de compétences sur la période de la Révolution, ou s'il ment sciemment par omission)
En même temps, il dit avoir eu Tulard comme prof, ce qui est sans doute vrai
Répondre